AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dépression nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antigone
Petite envergure des grandes énergumènes.
Petite envergure des grandes énergumènes.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1020
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 1
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Dépression nocturne   Sam 26 Sep - 10:02

Libre



"Elle sautille sur ses trois pattes,
Vague ombre du soir.
Elle s'assombrit de pouvoir si peu cracher l'amour moite du noir.
Vague étreint."



  • Et Moon avance, de ce pas si pauvre et si doux. Elle ne sait où aller, son nom la porte à la lune blanche qui couve et glace les artères du soir. Sa belle robe blanche s'envole dans le nocturne froid, ses longs membres fantomatiques s'intriguent des scintillements lunaires.
    Son pas macchabée irrigue la place noire d'une valse mystérieuse.
    Un bruit sourd et mat gonfle le ventre vide de la terre noire, ses yeux cisèlent la terre mole et grasse;
    une vapeur pentue s'échappe plusieurs mètres au loin, découvrant le ciel d'un nuage grisâtre.
    Les vapeurs brûlantes jaillissent dans un fracas violent.
    Douce sueur terrestre, elle laisse faire.

___________________



LUST



Revenir en haut Aller en bas
Shaolan / Windskyed
Follow Them ...

avatar

Masculin Nombre de messages : 499
Age : 28
PUF : Tout jeune / Proche de la fin
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Dépression nocturne   Lun 12 Oct - 16:47

"Des forces qui me trahissent et m'abandonne
mais laissant sur un tapis d'écumes émotives"


Parfois disait-on que des gens pouvaient réapparaître d'un jour à l'autre, tout comme le jour qui écrase la nuit et vice versa. Les raisons de ces réapparitions et de ces disparition sont toutes aussi noires que ces ténèbres qui envahissait cet endroit.

Les ténèbres, elles même, n'étaient pas aussi noires que le grand être qui marchait ici, d'un pas lent, souple et silencieux. En effet, malgré l'obscurité si présente, si étouffante, il était possible de distinguer une grande masse noire qui se tenait encore fièrement debout, tête haute.

Ce fût alors que cette silhouette noire s'arrêta non loin de la silhouette blanche qu'elle avait, en réalité, aperçu depuis longtemps.

Simplement et sûrement la masse noire parla :

- "Ça fait longtemps....Moon..."

Sonorité douce, voix calme, cachant une ardeur et une fougue sans égale. Si il s'agissait bien de la belle Moon, automatiquement elle se rappellerait...

Oui, cette masse noire était Windskyed, mais en plus âgé et plus sage que la dernière fois. Il avait disparu pendant presque une année, sans que personne ne sache pourquoi. Et, maintenant, il était revenu. Le grand noir avait de très bonnes raisons d'être parti...


Puis alors, crinière sanguinolente, pleurant dans le vent, il apparût au seul jour, affaibli, de la lune fantomatique.....
Revenir en haut Aller en bas
http://imagination.forumactif.info/forum.htm
Antigone
Petite envergure des grandes énergumènes.
Petite envergure des grandes énergumènes.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1020
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 1
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Dépression nocturne   Lun 12 Oct - 17:08

"La pente charnue du sang,
les ondes tempétueuses du vent;
mon corps endoloris d'un amour fatigué,
mais où étais-tu ?"


  • La bise fraiche courrouça sa nuque et creva son poil dans son sens inverse.
    Ses oreilles mouvèrent placidement avec une attitude douce et simple.
    Dans la voix rocailleuse elle reconnu le tambour sanguinolant de son poitrail, sa tête se tourna à lui, ses yeux d'un bleu outre-passé s'extasièrent de sa beauté lointaine.
    Elle se retourna, avec grâce et simplicité naturelle;
    elle le regarda.

    Sa voix cramoisie aux notes fanées et lestes pris le dessus.

    - Winskyed ... Ça faisait si longtemps ...

    Dans un geste simple elle se colla contre lui, enfonça sa tête dans son encolure noire et lunaire.
    Ses pâles membres tremblotants elle pleura avec la douceur du réveil;
    ses crins se mêlèrent dans un glissement à sa beauté accrue.
    Elle pleura, toujours aussi doucement.

___________________



LUST



Revenir en haut Aller en bas
Shaolan / Windskyed
Follow Them ...

avatar

Masculin Nombre de messages : 499
Age : 28
PUF : Tout jeune / Proche de la fin
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Dépression nocturne   Lun 12 Oct - 17:52

"Quand la souffrance t'emportes ,
normalement l'on ne revient jamais,
J'ai vaincu cette souffrance.
Me revoilà à présent, aussi noir que blanc..."

Le vent s'était levé, mais il n'était pas froid. Non, il était d'un frais chaleureux, comme pour confirmer la présente de l'étalon qui portait le noble nom de "vent dans le ciel". Le grand noir, tel un pilier de piédestal à la posture solide, ne bougea pas lorsque la jument de cristal blanc vint se coller à lui...

Windskyed sentit la chaleur, mais aussi des pleurs qui germaient en fleurs de larmes du doux visage de Moon. Le grand noir bougea enfin, et plissant les yeux d'affection en regardant la blanche et enfin, il la serra contre lui un peu plus encore qu'elle ne l'avait fait seule...

Les corps se mélangent, les crins s'entremêlent, seulement entre le noir et le blanc, jamais de gris n'apparaît. Mais pourtant, cette unicité est présente en même temps que les deux parties séparée...

- "Je...je ne suis qu'un misérable. J'ai gâché le reste de ma vie, alors que je t'avais trouvé toi..."

Pour la réelle première fois de sa vie, Windskyed montra une voix tremblante et peinée, pourtant il en fallait pour faire fléchir l'étalon, mais cette fois, il n'avait vraiment pas pu. C'était la souffrance qui l'avait fait fuir, et jamais, non jamais il n'aurait pu montrer cette souffrance à qui que ce soit, il préférait encore laisser un souvenir de quelqu'un de fort...

Mais c'était peine perdue, car en s'en allant. Il avait été lâche. Il avait fermé les yeux et baissé un instant la tête malgré le fait. Lui aussi, solide étalon qu'il était, n'était pas loin de céder sous le poids de l'humidification de ses yeux, et de laisser s'échapper le liquide cristallin qui résultait de l'émotion...

Revenir en haut Aller en bas
http://imagination.forumactif.info/forum.htm
Antigone
Petite envergure des grandes énergumènes.
Petite envergure des grandes énergumènes.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1020
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 1
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Dépression nocturne   Lun 12 Oct - 19:18

  • Elle pince ses lèvres, ferme les yeux, se serre bien plus fort qu'il n'avait oppressé son corps quelques secondes au par avant. Ses yeux pleurent lentement, accompagnant un sanglot lointain regorgé au fond des sinistres entrailles de Wind'.
    La terre gronde comme un souffle, une pluie de larme s'efface dans le ciel; les geysers tonitruants s'activent loin d'eux avec la mélodie grave du profond de la terre.
    Son museau glisse contre son épaule, elle sent le liquide froid s'évaser sur son encolure.
    D'un geste doux elle se recule, fait face à la puissance immobile dont les larmes ruissèlent encore discrètement au coin des yeux;
    ses lèvres se tendent doucement aux siennes, le souffle long et saccadé elle s'arrête juste à quelques millimètres de cette peau si douce.
    Puis son museau touche le sien dans une pression si légère qu'elle parait impossible.
    Sa voix a la tonalité de ses sanglots, la bonté de ses larmes.

    - Tu n'as rien gâché... Tu es revenu à ma rencontre, tu es là, rien ne s'est perdu.

    Ses paupières voilent ses prunelles bleues grises le temps de quelques secondes.

    - J'ai passé ma vie à chercher un être qui puisse un jour accomplir tout le bonheur dont j'ai besoin...
    Et tu es là, tout simplement là ...


    Ses larmes se perdent désormais sur ses joues d'un gris blanc;
    son souffle tombe dans une chamade lente et désordonnée.

    - Windskyed ...

___________________



LUST





Dernière édition par MoOn Light le Mar 27 Oct - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shaolan / Windskyed
Follow Them ...

avatar

Masculin Nombre de messages : 499
Age : 28
PUF : Tout jeune / Proche de la fin
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Dépression nocturne   Lun 12 Oct - 21:03

La mélancolie de la joie faisait rage en Windskyed. D'un côté, il était si dégouté d'avoir fui, mais de l'autre il était tellement heureux de l'avoir retrouvé. Lorsqu'il était revenu, après la montagne, c'était la première personne qu'il avait cherché sans relâche. Donnant toutes ses forces, sans ne jamais faiblir, tel un obstiné sans limites.
Cette personne, c'était la voluptueuse jument blanche qui était maintenant en face de lui. Frôlant par moment son museau chauffé par son souffle tiède. Chaque fois que la belle aux yeux de saphir clairs frôlait le museau de Windskyed, celui-ci avait une sorte de frisson intérieur, le manque de sa présence avait été si grand...

Puis alors il fit une caresse tendre sur le museau de Moon avec le sien et lui parla, le regard enivré de tant de choses concernant la douce jument...

- "Je te demande le plus humble des pardons, même si pour moi je ne suis pas digne.... Mais saches que j'ai survécu qu'avec ton unique souvenir, la vue de ton visage...Plusieurs fois j'ai failli partir dans l'au delà, mais tu étais là et me ramenait...vers ta personne physique..."

Ses yeux étaient tellement francs, tellement expressifs et bordés d'émotions. Dans la vie mouvementée de Windskyed, jamais il n'avait été aussi émotif. Non...jamais..

- "J'ai voulu prendre ce risque de venir à toi te remercier quelque soit ta situation potentielle de vie. Je voulais te remercier, Moon, car..."

Il soupira et plissa un instant les yeux de façon très claire et parla de façon très calme et douce...

- "C'est ce sentiment d'a.... C'est ce sentiment que j'ai pour toi qui m'a sauvé, qui m'a ramené du mal. Qui fait que je suis revenu devant toi. Ce sentiment qui engendre la vie... Je m'en vais parfois longtemps, mais jamais je ne t'aurais abandonnée...jamais..."

Il avait bafouillé, lui, pourtant si sûr de ses dires habituellement. Il ne savait pas ce qu'il lui arrivait. Était-ce un trop pleins d'émotions qu'il tentait de contenir, ou alors était-ce Moon, qui provoquait ce surplus de ressentis en lui...

- "Tu sais tout, je suis revenu pour te dire ce que la dernière fois je n'avais pas pu dire. Si tu ne souhaites pas, je comprendrais, mais si tu le souhaites, viens avec moi à jamais, je te donnerais tout ce bonheur, tout ce que j'ai à te donner....même ma vie. Et plus jamais je ne partirais...."

Alors, ce titan qui avait tenté de cacher sa fatigue et son épuisement, jusqu'ici, ne put tenir plus longtemps. En effet, il n'avait pas dormi depuis son arrivée ici, et il n'avait pas voulu dormir avant de la retrouver, elle. Il ne tint plus, et s'effondra au sol. La bouche à moitié ouverte et suffoquant un peu...

Windskyed était encore fort, mais cette fois il avait été trop loin et le contrecoup émotif l'avait achevé en quelque sorte...
Revenir en haut Aller en bas
http://imagination.forumactif.info/forum.htm
Shaolan / Windskyed
Follow Them ...

avatar

Masculin Nombre de messages : 499
Age : 28
PUF : Tout jeune / Proche de la fin
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Dépression nocturne   Mer 14 Oct - 22:13

(Une chanson pour l'occase :