AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
? / Ice Wing
« A dancing Demon, splattering Crimson... »
avatar

Féminin Nombre de messages : 5075
Age : 22
PUF : CrEpUscul
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 4
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Mar 26 Jan - 18:23

Moi aussi quand j'étais petite on me disait que j'ai les yeux plus gros que le ventre,
Moi aussi quand j'étais petite on me disait que je m'y brulerais les yeux,
Moi non plus je ne les ais pas écoutés.


Je n'ai pas beaucoup de souvenir de ma jeunesse. Presque aucun pour être exact, mais cela ne m'a pas empêché de vivre, de continuer a marcher droit devant moi. J'ai beaucoup regardé sur les côtés, et j'ai fait énormément de détours, j'aurais du suivre la ligne droite qui s'offrait a moi. Elle était belle, lisse, d'une couleur claire, et sans cailloux. Mais un jour, j'ai vu un petit chemin aux couleurs vertes et j'ai décidé de l'emprunter, le chemin commençait bien, mais après tout est devenu noir, et des obstacles parsemaient sans cesse ce chemin. J'ai beaucoup trébuché, voulant parfois ne pas me relever, mais une chose, impossible a décrire ou expliquer, m'a poussée a continuer.
L'ennui, c'est que j'ai tous mes souvenir, a partir du moment ou j'ai choisie le chemin sinueux, mais avant, je n'ai rien que le vide. J'ai beau chercher un indice je ne trouve rien, si ce n'est cette phrase qu'on m'a répétée quand j'étais petite : "Tu t'y bruleras les yeux". Je n'ai pas écouté, et apparemment je m'y suis en effet brulée les yeux, c'est peut-être a cause de sa que je ne sais rien de ma vie antérieure, rien de mes parents, rien de ma famille, et que je n'arrive pas a me faire d'amis. Mon caractère et mon comportement y sont pour beaucoup mais j'ai fait des efforts, et je me suis améliorée. Par exemple, lors d'une discussion sur un sujet qui fâche, quand je sens que je m'énerve je n'essaie plus de répondre, et je me tais pour ne pas faire de mal. Je suis devenue plus laxiste aussi, avant je répondais a la moindre provocation, maintenant, j'ignore, et je suis même lente a la réaction parfois. Mon tempérament c'est un peu discipliné, et je suis plus sensible que par le passé.
Mais je sens qu'aujourd'hui encore cette discipline vas être mise a l'épreuve. Je marchais le long d'un petit lac, l'eau qu'il contenait était d'une incroyable beauté, d'un magnifique bleu, elle brillait doucement, mais ne faisait aucun bruit grâce a l'absence de vent. Des galets composaient la rive, et partout autour de moi des couleurs grises et bleutées occupaient l'espace, j'étais la seule tâche noire sur ce beau paysage. Doucement j'ai mis le sabot dans l'eau, et le museau. Elle était très fraiche, mais aussi très bonne, son gout était aussi pur qu'elle, et j'avais l'impression de pouvoir sentir a quel point elle est limpide quand elle passait sur mes papilles gustatives. Je glissait un peu en reculant sur les galets, mais réussissait a rétablir mon équilibre. A ce moment j'entendis un petit bruit, il ressemblait au raclement de sabots sur les galets, mais je ne sentais personne, l'odeur de l'eau, qui n'en avais d'ailleurs pas, semblait la cacher. Je restait immobile, les oreilles allant d'avant en arrière pour entendre d'où venaient ces bruits.

___________________
" Run, you clever boy. And remember me. "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
titanic.
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 1150
Age : 23
PUF : eleven
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Ven 11 Juin - 19:38

    Il n'y a jamais moyen d'être silencieux avec ces fameux gallets. Et c'est avec cette fachause pensée que Titanic avançait tant bien que mal sur ces choses glissantes. Parfois, les gallets étaient recouvert d'une mousser verte compacte, mais très humide. Du coup, c'est glissant. Alors, on avait le choix entre le doux et glissant, soit le dur et stable. En réalité, Titanic ne savait pas où mettre les sabots. Partout où il posait le pied, il regrettait. Mais peu importait. Il était près de l'eau, si calme, si détendue qu'il n'avait rien besoin d'autre. Le silence était réconfortant comme Titanic aimait le penser. Dans la solitude, le silence est notre seule compagnie. Titanic, lui, avait appris à vivre avec. Il l'aimait autant qu'il le détestait. Le silence pourrait nous rendre fou, pourtant, Titanic a toujours essayé d'y passer outre, de regarder plus loin. Il arrêtait de réfléchir, ne pensant qu'à ses plus loins souvenirs. Life Horse. Quelque chose lui disait qu'il était de retour. Mais comment? Les lieux n'étaient plus les mêmes, il ne les reconnaissait pas. Il ne voulait pas corire aux changements que ces terres auraient pu subir. Il préferait son utopie, son imagination. Son imagination n'est pas des plus débordante. Des images lui trottent dans la tête d'une certaine façon puis, il le reconstruit de lui-même d'une autre façon. Il façonnait donc ainsi son passé, son présent et son future de cette manière. Ses phrases commencaient toujours par un « si je ... » et ses rêves, ses espoirs ne se réalisaient jamais. Il se souvient d'une rencontre, d'une ombre blanche, d'un silence doux et soyeux... Il se souvient d'Elle. Pourtant, celle-ci n'était pas là aujourd'hui. Et elle ne le sera sûrement plus jamais. Ainsi, l'espoir qui l'animait d'une douce petite flamme construisait comme un château de carte qui désormais, se déteriorait d'une manière ou d'une autre. Une fois, Titanic s'imaginait les cartes ramolies à cause de l'eau, flotter sur celle-ci et s'éloigner au gré des vagues. L'autre fois, c'était le vent qui par raffale faisait tomber toutes les cartes en partant de haut en bas, petit à petit. Qu'il était désespérant de voir sa vie ainsi vaporisée. Tout espoir de bonheur était partit.
    Mais il n'y a pas de quoi dramatiser. Le drame, ce n'était pas son truc. Titanic a toujours été le réconfort des autres. Il se l'est toujours ainsi dit, penser et imaginer. Pour quelle autre raison serait-il ici sinon? Son silence, ses gestes étaient apaisants. Aussi, rarement il croisait un cheval menaçant envers lui. Si on lui montrait des dents, Titanic regardait l'équin de yeux implorants. Ses yeux exprimaient pour lui les mots qu'il ne voulait prononcer : je ne veux pas me battre. Il restait impassible, si on devait l'attaquer, qu'on l'attaque. Jamais, ô grand jamais, il ne réponra par de la méchanceté. Titanic était un mélange de douceurs, de jolies pensées, de belles manières parfois troublantes. Titanic était celui en qui l'on faisait confiance pour son silence remarquable et son calme naturel. Il était l'image-même de l'eau paisible de la rivière, celle qui coule dans les montagnes et qui creuse peu à peu son nid comme, lui, il le crées dans la confiance que lui accorde les autres.

    Son regard perdu dans un vague souvenir. Ses pas guidés par son arrière conscience. Il avançait calmement sur les cailloux entassés où se faufilait l'eau et s'y reposait. L'atmosphère était douce, légèrement humide mais il ne faisait pas froid. C'était comme dans les tropiques où la chaleur est toujours présente, mais là où la pluie, elle, nous rafraîchissait. Il lâchait un soupire et enfin, avait de nouveau la réalité en face. Près d'un sorte de lac calme. Plus loin, il découvrit du regard une robe sombre, un cheval aux aguets qui guette ses alentours et ne sait pas s'il doit fuire ou se battre contre ce qui pourrait l'attaquer. Titanic ronfla des naseaux, tout simplement. Cela était assez pour réconforter l'autre de ne pas être en danger et l'aider à analyser où était le doux étalon blanc, lui laissant ainsi le choix de venir s'approcher de lui ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
? / Ice Wing
« A dancing Demon, splattering Crimson... »
avatar

Féminin Nombre de messages : 5075
Age : 22
PUF : CrEpUscul
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 4
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Sam 12 Juin - 19:48

Si je défaille,
A coup sûr, j'aurais mal...


J'ai beau croire qu'un jour je recouvrerais la mémoire, ce jour se fait attendre, et mon espoir d'avoir un jour le souvenir de la chaleur maternelle s'amenuise petit a petit. Tous les êtres vivants sont pourvus d'une âme, mais l'âme, se sont les souvenirs, les émotions, et moi je n'ai aucun des deux. Mon cœur bat, mais toujours au même rythme, jamais il n'accélère, pas même quand je suis en colère. Et même le sentiment de l'amour, ne c'est jamais manifesté en moi. Mais qu'est-ce que l'amour ? On m'en parle, on me le décrit, mais qu'est-ce en fait ? Mes émotions se résument a la colère et la tristesse, parfois au bonheur, que viendrait faire l'amour chez moi ? Comment pourrais-je m'attacher a quelqu'un alors qu'on me fuie ? Suis-je dépourvue d'une âme parce que je n'ai pas de souvenirs ? Suis-je dépourvue de ce qui me donne le droit d'exister parce que je ne sais pas ce qu'est aimer ? Mais je ne connait pas non plus la douleur, la perte... Comment pourrais-je connaître ces sentiments alors que je n'ai aucun souvenir ? Ce sont mes parents, qui auraient du me montrer ce qu'est aimer ! Mais moi, mon premier souvenir, est celui de la douleur lancinante de chacun de mes muscles, l'odeur âcre du sang qui coulait de mon corps, alors que je me réveillais dans un lieu dont je n'ai même pas de souvenir. Je me souviens avoir erré, mais je n'ai aucun souvenir des lieux ou j'ai erré. Petit a petit ma mémoire c'est remise a fonctionner, mais jamais aucune image de mon passé ne m'est apparue.
L'odeur du cheval que j'ai entendu se fait plus proche, et tandis que je contemple mon reflet dans l'eau bleu, j'entends des raclements, un ronflement de naseaux. Un bruit apaisant qui résonne contre les parois de pierre. Je pointe mes oreilles vers l'avant, j'hésite... Que me veut-il ? Me regarder comme si j'étais folle lui aussi ? Folle parce que je n'ai pas même de nom ? Si... Si, maintenant je me donne un nom, mais ce n'est pas le mien, Ghost, fantôme, mais ce n'est qu'un surnom. Me donner un nom c'est me donner le droit d'exister, et il y a longtemps que j'aie été privée de ce droit. Alors maintenant, oui, j'avance, je dérape sur les galets moussus, je m'enfonce plus profondément dans l'eau, jusqu'aux genoux, mais je continue d'avancer, j'approche de cette forme blanche qui se découpe comme un ange, et quand enfin la distance entre nous s'amenuise, je m'arrête, je m'arrête et je le regarde. Mes yeux n'expriment rien, mes oreilles sont un peu en avant, sans plus, mon attitude n'est ni défensive, ni agressive, juste prostrée, mon encolure est mi-haute, pas haute, pas basse. Mes jambes sont plongées dans une eau froide, et de mes crins gouttent un peu d'eau.

___________________
" Run, you clever boy. And remember me. "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
titanic.
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 1150
Age : 23
PUF : eleven
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Dim 13 Juin - 19:10

    Il la regardait. Ce cheval, plutôt petit, qu'on pourrait dire un double poney. Ses sabots encore dans l'eau. L'eau... la douce pensée qui accompagnait l'étalon blanc en pensant à cet élément lui donna un sourire sur ses lèvres, aussi minuscule soit-il. Son regard parcourait la jument à la jolie liste qui débordait légèrement sur son museau. Elle était mignonne, des perles d'eau dégoulinant sur sa robe ébène, son toupet lui cachant légèrement ses yeux sombres. Il y avait quelque chose en elle que Titanic aimait bien, on aurait dit qu'elle était peut-être un peu perdue. Bien sûr, le blanc pouvait toujours se tromper totalement sur ce qu'il pensait à propos d'elle. Il lâcha un petit soupire et s'avança de deux petits pas vers elle. Son regard doux était sur elle, sur son visage. On aurait dit qu'il avait envie de la protéger. Mais nombreux chevaux, nombreuses juments avait-il envie de garder sous son aile, de protéger malgré qu'il ne soit pas si fort que ça. Non, Titanic était loin d'être fort. Il n'était pas un étalon ténébreux, fougueux, téméraire ou fort et cambattif. Il pouvait être courageux parfois même mystérieux mais rien de plus. Il n'était pas ce que ces étalons hargneux étaient. Titanic se voulait simple et réconfortant pour tous. Il aimait la paix, la sérénité et gardait le silence aussi longtemps qu'il le fallait. Il avait appris à sentir la douleur, la tristesse de certaines personnes malgré qu'il n'avait jamais su y faire quelque chose. Il pouvait rencontrer un cheval blessé, il pouvait l'aider, lui donner de l'espoir ou en tout cas, du réconfort mais ne saurait jamais réellement faire guérir sa blessure. Il essayait juste de la rendre moins douloureuse.

    - bonjours.

    Sa voix était grave mais elle se voulait douce et gentille. Il gardait sur la noire un regard bienveillant avec toujours ce petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
? / Ice Wing
« A dancing Demon, splattering Crimson... »
avatar

Féminin Nombre de messages : 5075
Age : 22
PUF : CrEpUscul
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 4
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 8:09

Maintenant que j'y pense cela fait longtemps que je n'ai pas vu d'étalon. Je n'ai en fait vu personne. Si, une jument il y a quelques jours, mais cela avait tourné court. Les autres ne veulent pas de moi, ils me laissent a part. Tans pis, ce n'est pas moi qui irait les voir, je préfère les laisser dans leur petite vie tranquille. Que viendrais-je y faire de toute façon ?
... Pourquoi cet étalon me regarde t-il ainsi ? Il me dévisage comme si j'étais anormale... C'est peut-être ce que je suis d'ailleurs... Je ne fais rien comme les autres, je ne comprend pas leurs réactions, je n'arrive pas a me faire d'amis... Mais bon sang pourquoi me regarde t-il comme sa ? Il vaut mieux que je détourne la tête, peut-être qu'il comprendras que je n'apprécie pas d'être ainsi dévisagée.
Il me parle, je l'écoute. "Bonjour", tous les chevaux commencent leurs discussions par ce mot, j'imagine que c'est comme sa que je devrait commencer la conversation moi aussi.
- Bonjour...
Comme il y a longtemps que je n'ai pas entendue ma voix, elle me semble trop grave pour être mienne... Peut-être parce que je n'ai pas parlé pendant trop longtemps. Je n'aime pas parler, je ne veux pas parler, je dirais encore des bêtises, je serais encore une fois ridicule, mais si on me parle, j'aurais l'air encore plus ridicule si je ne répond pas...

___________________
" Run, you clever boy. And remember me. "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
titanic.
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 1150
Age : 23
PUF : eleven
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 13:04

    Elle tournait le regard, la tête comme pour échapper à son regard. Aussitôt, Titanic se sentait un peu mal élevé. Quel idiot de se comporter ainsi! Aussi, il tenta de s'excuser en baissant légèrement la tête. Peut-être ne le verrait-elle pas ou n'y prêterait-elle aucune attention ou encore, elle ne le comprendrait pas. Qu'en savait-il? Absolument rien, justement. Titanic recula d'un pas, histoire qu'il ai une distance assez respectueuse pour elle. Quoique, cela pouvait toujours l'affecter comme s'il ne s'intéressait pas à elle? Il gardait alors un sabot en avant ne sachant s'il devait s'avancer ou rester où il s'était reculé. Au bout d'un temps, la noire répondit et une petite étincelle d'espoir raviva le regard de Titanic qui se voulait posé discrètement sur elle, qu'elle en soit moins intimidée.

    - quelque chose ne va pas?

    Pas besoin de le cacher, Titanic voyait bien à se triste mine que cela ne devait pas être trop ça du côté sentiments ou autres. Enfin, elle avait l'air attristée. À cette pensée, Titanic s'avançait pour être à la même hauteur qu'avant. Il avançait son museau vers elle, étendant son encolure comme pour sentir son souffle chaud sortant de ses doux naseaux rosâtres et duveteux.
Revenir en haut Aller en bas
? / Ice Wing
« A dancing Demon, splattering Crimson... »
avatar

Féminin Nombre de messages : 5075
Age : 22
PUF : CrEpUscul
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 4
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 13:38

Il a comprit. Vu qu'il ne me regarde plus avec cette insistance inquiétante, je pense que je peut regarder a nouveau vers lui sans risques. Tiens... Il a reculé... Pourquoi ? Pour moi ? C'est gentil, sa montre qu'il a du respect lui... Il garde un sabot en avant, il hésite, il ne sait pas quelle attitude adopter avec moi. Il faut croire que c'est le genre de choses qui ne changeras jamais. Je dois vraiment leur sembler bien étrange aux autres chevaux...
A nouveau, la voix grave de l'étalon s'élève. "quelque chose ne vas pas?". Ah sa, beaucoup de choses ne vont pas, mais c'est un inconnu, je n'ai aucune confiance en lui, je ne connait même pas son nom. Pourquoi veut-il savoir sa? Il me regarde bizarrement, et maintenant me pose des questions étranges... Est-ce un comportement normal chez lui, ou bien dois-je me méfier ? Je ne sais plus si je dois fuir ou pas, est-ce qu'il représente un danger ? Je ne sais pas, je ne sais plus...

Eh, mais que fait-il ? Pourquoi s'approche t-il ainsi ? Il est trop proche, je peut presque sentir son souffle. Je recule bien entendu, je ne veut pas de cette proximité, ni avec lui ni avec personne. Les chevaux peuvent très bien me parler sans être collé a moi. Est-ce que je dois vraiment lui répondre après sa ? Je devrais lui dire de partir, mais il le prendrait mal, et que ferait-il si il s'énervait ? Il me donnerait des coups de sabots, me mordrait ? J'ai vu des étalons se battre comme sa pour des broutilles, si il fait la même chose il n'aura aucun mal a me battre, je suis dans l'eau, et sur un sol glissant...
- ... Non, Sa va... Éloignez-vous... S'il vous plait...
Est-ce vraiment moi qui ait prononcée ces mots ? Ils m'ont échappés ! Que vas t-il faire? Pourquoi a t-il fallut que je le rencontre dans un endroit pareil ? Ailleurs je pourrait partir, éviter d'avoir a supporter cette incompréhension entre nous, mais la je suis dans l'eau, et le sol roule sous mes sabots... Mes oreilles sont en arrières, je ne l'avais même pas remarqué... Il vaut mieux que je les ramène vers l'avant, pour ne pas me montrer menaçante, au cas ou...

___________________
" Run, you clever boy. And remember me. "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
titanic.
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 1150
Age : 23
PUF : eleven
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 14:42

    Mince, tout ce qu'il entreprennait se semblait faux. Ses gestes, se voulant réconfortant et rassurants, ne faisaient que la mettre mal à l'aise. Aussi, lorsque sa réponse lui vint, Titanic reculait de suite. Un peu peiné, il baissa légèrement la tête, laissant sa queue se balancer dans les airs et faire partir des mouches imaginaires.

    - excuses-moi...

    Il restait à la même distance qu'avant, baissant assez la tête pour sentir les cailloux sous ses sabots avec les poils tactiles sur son museau sensible. Il releva ensuite la tête pour regarder autours de lui, ses oreilles pivotant et guettant des bruits. On entendait alors uniquement l'eau qui bougeait au gré du vent faisant de minuscules vaguelettes ou le bruit agaçant des sabots sur les galets glissants. Titanic secoua sa crinière peu fournie qui retomba sur son encolure en cascade. Il ronfla gentillement des naseaux, restant là, peinaud. En réalité, il ne savait plus quoi faire. Il aurait très bien pu engager une conversation mais à quoi bon? Il aimait le silence et si la jument ne parlait pas un peu d'elle-même aussi, ça n'ira peut-être pas plus loin que cette brève rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
? / Ice Wing
« A dancing Demon, splattering Crimson... »
avatar

Féminin Nombre de messages : 5075
Age : 22
PUF : CrEpUscul
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 4
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 18:13

Ce cheval m'étonne de plus en plus. Il a reculé comme je le lui ai demandé. J'en profite pour m'avancer un peu, histoire de sortir un peu de l'eau qui commence a être froide. Il semble... Étrange, que signifie cette attitude avec la tête basse ? De la... Peine ? Je l'aurais peiné ? Moi ? Mais je n'ai rien fait... Je lui ait juste demandé de reculer... Est-ce que c'est méchant de demander a quelqu'un de reculer ? J'inspire a fond...
- Désolé, je ne voulais pas être méchante.
Réussis-je à articuler. Déjà que j'ai du mal avec les chevaux, si en plus je peine ceux que je rencontre, mon cas est vraiment désespéré... En tout cas je suis contente de voir que ce cheval, comme moi n'a pas envie de combler le silence. Il est fort désagréable de faire la conversation avec quelqu'un de très bavard qui parle pour rien, et de rien...

___________________
" Run, you clever boy. And remember me. "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
titanic.
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 1150
Age : 23
PUF : eleven
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 18:43

    Étrange? Titanic serait-il un cheval étrange? Peut-être. Rien ne dit ce qu'il faut faire ou avoir pour être étrange. Alors comment savoir si on l'était ? L'étalon regardait la jument s'avancer et une petite lueur d'espoir le raviva. Peut-être voulait-elle qu'il recule seulement pour qu'elle sorte de l'eau? C'était une possibilité ou alors, elle n'aimait aucun petit contact avec les autres chevaux. Mais Titanic ne préferait pas savoir, enfin, il ne voulait pas déranger celle-ci une fois de plus ne sachant pas ce qui la mettait réellement mal à l'aise. Titanic posait son regard doux sur la jument qui s'excusait et un fin sourire apparu sur ses lèvres signifiant en quelques sortes qu'il acceptait ses excuses. Des fins crins lui voilant un peu les yeux, la tête un peu basse, il répondit calmement ;

    - ce n'est pas grave.

    Qu'aurait-il pu dire de plus ou d'autre? Il releva ainsi un peu plus la tête passant une enième fois un bref regard sur la robe sombre de la jument. Celle-ci était sortie de l'eau. Titanic, lui, s'avança vers ce liquide limpide et transparent. Il y but quelques gorgées. L'eau y était froide mais cela lui faisait un bien fou. En réalité, il ne demandait qu'à se désalteré. Titanic releva un instant la tête pour tourner sa tête vers la jument inconnue puis la rabaissa pour encore boire goulûment de cette eau fraîche.

    Lorsqu'il fût assez désalteré pour se détacher de son élément préferé qu'était l'eau, il se retourna vers la noire. L'eau venant par moments toucher subtilement ses sabots et recouvrir les galets pour ensuite s'y retirer l'instant d'après.

    - je suis Titanic et vous... ?

    Titanic l'aurait peut-être tutoyé mais se souvenant alors que celle-ci l'avait vouvoyé l'instant d'avant, il avait alors fait de même. L'étalon blanc restait en toute circonstance un cheval poli et respectueux comme il avait appris à être et comme il l'avait aussi rêvé être étant plus petit.
Revenir en haut Aller en bas
? / Ice Wing
« A dancing Demon, splattering Crimson... »
avatar

Féminin Nombre de messages : 5075
Age : 22
PUF : CrEpUscul
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 4
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 18:55

Vouvoiement. Agréable. Rares sont les chevaux qui ont la politesse de me vouvoyer. Parfois je me demande d'où me viens cette préférence pour la forme "vous". Je n'ai que des chevaux qui m'ont tutoyés, néanmoins je connait cette forme de langage... L'étalon sembla avoir soif. Ce devait être la raison de sa présence, j'avais du le déranger avant qu'il ne puisse boire. Le beau soprano s'éleva, résonnant un peu contre les parois. J'aime beaucoup ces tonalités graves qu'ont les voix des étalons, c'est tellement plus agréable que les petits cris aigus des juments.
- Je me fait surnommer Ghost...
Répondis-je, en faisant attention a appuyer sur le "surnommer". Ghost n'est pas, et ne seras jamais mon vrai nom. Mais j'en ai marre que les autres chevaux m'interpellent a coup de "hé toi" ou de "la jument en noire". Ce sont des interpellations tellement vulgaires... En tout cas ce cheval blanc a un joli nom. Titanic. C'est un nom qui m'évoque quelque chose de puissant... Comme les chevaux de traits par exemples. D'ailleurs, sans être un cheval de trait, l'étalon que j'ai face a moi donne une impression de force, ce doit être pour sa qu'on lui a donné ce nom... Ah zut, voila que c'est a mon tour de le fixer, je détourne vite le regard, je ne tiens pas a me faire prendre... ^^

___________________
" Run, you clever boy. And remember me. "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
titanic.
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 1150
Age : 23
PUF : eleven
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 19:09

    Lorsque Titanic posait son regard sur la jument, celle-ci sembla dévier son regard pour voir autre chose autours d'elle. Elle était marrante. Enfin, pas dans le sens que Titanic rigolerait de ce comportement mais il le trouvait mignon, attachant. Elle était donc timide? Titanic écouta la réponse de la jument avec attention. Celle-ci avait, juste avant, une voix un peu étrange sur les bords, enfin, on aurait dit qu'elle n'avait plus parler depuis longtemps ou qu'elle avait un chat dans la gorge. Maintenant, celle-ci devenait plus claire, plus fluide et même plus douce et chantante... Comme la plupart des voix des juments.

    - surnommer ? comment ça?

    Dans la réponse de la jument quelque sonnait un peu anormale. Elle avait mis un peu plus de tonalité sur ce mot que l'étalon blanc répéta d'une façon interrogative pour en poser une question juste après. N'aurait-elle pas de nom? Ou ne s'en souvient-elle pas? Serait-elle amnésique? Soudain, des questions lui traversaient l'esprit tournant toutes autours de la jument noire, ghost... ce surnom résonnait dans sa tête comme s'il le dégustait, le regardait dans tous les sens possibles, sous toutes ces coutures comme s'il pourrait y révéler quelque chose. éh bien, il y avait pleines de choses que l'on pouvait sûrement dire sur ce surnom. En entendant celui-ci, Titanic pourrait au premier abord pensé plutôt à un cheval un peu plus méchant plutôt qu'une jument d'un tempérament plus timide... Mais bien sûr, il n'était pas doué pour l'interprétation des surnoms. En réalité, c'était pas du tout son truc, il se trompait totalement d'habitude alors il préferait ne pas se faire d'opinion trop hâtivement.
Revenir en haut Aller en bas
? / Ice Wing
« A dancing Demon, splattering Crimson... »
avatar

Féminin Nombre de messages : 5075
Age : 22
PUF : CrEpUscul
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 4
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   Lun 14 Juin - 19:36

Je soupirais. Je n'aurais pas du appuyer sur le mot "surnommer". Sa ne lui a pas échappé. Je ne devrais même pas répondre, je devrais ignorer superbement sa question, mais n'ayant pas de réponses a toutes les questions que je me pose intérieurement, je ne peux m'empêcher de répondre a celles des autres. Comment présenter les choses ? Chaque fois c'est un calvaire que de devoir expliquer ma situation... Ma situation ? Que dis-je ? Il n'y a aucune situation ! Je suis une jument comme les autres... Je n'ai juste... Pas de nom... C'est si grave ? Je suis bien forcée de croire que oui...
- Ben... Ce n'est pas mon vrai nom Ghost... Je me fait juste appeler comme sa...
Je suis ridicule. Je tente d'expliquer l'inexplicable, et je me justifie... Je n'en ai pas besoin pourtant, je n'ai pas de comptes a rendre... Cependant j'ai l'impression que formuler les choses a voix haute m'aide a les clarifier d'une certaine façon... Néanmoins comment clarifier l'inexplicable ? J'imagine qu'il vas me poser des questions après sa ... Tans pis, je l'ai bien cherché, et j'y répondrais la tête haute. Je n'ai ... aucune honte a avoir, n'avoir pas de nom n'est pas un crime, et c'est un choix. On m'a retiré le droit d'exister, on m'a donc on m'a retiré le droit d'avoir un nom.

___________________
" Run, you clever boy. And remember me. "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Moi aussi on m'avait dit que je m'y brulerais les yeux [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Opéra : sous Louis XIV aussi, mais on l'avait oublié
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» T'as toujours d'aussi beaux yeux ? Pabo
» Silsis => ma premiére image aussi...^^
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit