AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Horror, horror, horror ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: « Horror, horror, horror ! »   Lun 1 Mar - 20:01

« Et l'inconnu l'attira ici.»






Ce fut brutal, et d'une lourdeur extrême. La lumière lui brûla les yeux; irradiant d'une lumière sauvage ses pupilles déjà meurtries. L'herbe folle dansaient dans la brise et semblaient s'envoler jusqu'aux cieux les plus obscures.
Un citadin n'aime que la ville, il n'aime que l'odeur laconique du bitume, le ciel embué de buildings et le piaillement incessants des murmures métalliques. Alors, quand la Nature verte et folle l'accueillis dans ses bras; Jay hurla son angoisse dans la plaine silencieuse; d'un cri déchirant. Les couleurs vives et chatoyantes, le doux murmure des fleurs, jusqu'à la paix immobile des arbres; tous était si horrible.
La Folie embrassait son front et parcourait de ses mains glacés son visage atrophié. Bafouillant des mots incohérents, les souvenirs de ses trips remontaient brutalement et ses veines pulsaient violemment; attendant soudain la piqure froide de la seringue.
Et puis, sournoisement, rien, le silence insupportable des plaines.

Doucement, son pelage s'éveille, et c'est en tournant les yeux vers l'horreur que le deuxième cri a transpercé son poitrail.
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Mer 3 Mar - 18:11

Petite musique qui troue la tempête,
Utopie dans l'Éther.



Une barre sur le front, les yeux larmoyant par le froid Aesther avançait lourdement entre les herbes hautes de la plaine. Le vent fort qui y soufflait empêchait un mouvement plus rapide de sa part. Ciel haut et clair, le reste aplatit par la tempête. Ce n'étais pas la première fois qu'elle passait ici, mais malgré cela et la distance qui la séparait de l'objet en question, elle était toujours fasciné par sa hauteur démente. Même là où elle se trouvait, les nuages ne passaient pas au dessus du mur de bambous séculaires.

Un cri lacéra l'air. Douloureux mais habituel. Récurrent depuis près d'une petite dizaine d'années maintenant. La petite jument s'arrêta, les crins échevelés par le vent. Le sang battait à ses tempes. Certains à leur arrivée étaient de tempérament plutôt agressif, la méfiance était donc de mise. Le hennissement de terreur n'engageait rien de particulièrement passif, naïf ou dépité ou quelque soit l'adjectif correspondant à une torpeur dépressive que la majorité des anciens humains adoptaient à leur arrivée là-bas.

Aesther reprit sa route, en direction de la voix (...)

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Mer 3 Mar - 21:13

« C'est un trou de verdure où chante une rivière, - Accrochant follement aux herbes des haillons - D'argent; où le soleil, de la montagne fière, - Luit; c'est un petit val qui mousse de rayons. »
Rimbaud




Les muscles flasques, la bouche pâteuse; un goût âpre sur sa langue sèche et craquelé. Le ciel a abattu son châtiment, même les doux nuages gris creusent des arcs pointus et menaçant en leurs courbes imposantes. Soudain, il se relève, non sans quelques difficultés. Il tousse, crache, pleure et enfin lève la tête vers les dieux punisseurs.
Il cherche, hagard, son destin tremblotant. Il cherche le démon qui a tracé cette route hérissé de pics, lui qui même le destin et même les enfers n'auraient pas effrayés. Il murmure des mots, des poèmes, des malédictions, des prières. Trop de mots se bousculent dans sa gorge; et un seul parvint à faire écho. C'est un murmure sifflant, presque agaçant, qu'on arrive pas à distinguer.

Et soudain, ses yeux vifs piquent sur l'autre, l'être abominable, aux traits affreux et ingrats. Un monstre, sans nul doute.



Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Ven 5 Mar - 11:00

« La vie d'un homme d'une certaine valeur est une continuelle allégorie. »
Keats

La misogynie et la xénophobie peuvent tuer à plus forte raison mais les ressortissants et victimes de ces actes déplacés se sont toujours faits violences pour y mettre un terme. Mais par leur forme même, cercles vicieux, elles semblent indestructibles. La peur de l'autre, jalousie et frustration, inconnue repoussée ou détruite par manque d'éducation. Le respect s'apprend.

Elle trouve l'autre relevé, les yeux sifflant de douleur. La bouche durement tordue par la peur qui le paralyse. Étrange substance qui semble l'habiter, corps apatride. Aesther ne sourit pas. L'inconnu lui fait peur, à elle aussi. L'autre, dans sa robe d'ébène, le regard froid, enflammé par la haine d'un abrutissement brutal. Elle pourrait franchir les quelques cent mètres qui la séparent de la bête. Mais la panique l'hébète, et elle demeure là, à contempler, le regard parfois vide, l'espace verdoyant qui l'isole de l'étalon.

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Tu t'en souviens n'est-ce pas?   Ven 5 Mar - 20:19

« - Ah! Seigneur! donnez-moi la force et le courage - De contempler mon coeur et mon corps sans dégoût! »
Baudelaire

Même l'air ne s'engouffre plus dans ses poumons atrophiés; il s'est étranglé de rage, a maudit tous les cieux. Son désespoir n'est plus qu'un étau de souffrance qui enserre ses veines. Au loin, une vie chimérique entouré de gris et d'hommes, qui parait si enviable. A quoi bon vivre si l'on ne peut sentir la morsure froide du bitume contre ses joues le soir ?

Il replace son attention sur ses membres, entament même quelques pas puis finalement, détourne ses yeux clairs sur l'autre.

« -Tu t'en souviens n'est-ce pas ? Souviens-toi ! »

Quelques mots abruptes, et puis son souffle rocailleux qui glisse sur sa gorge. De la haine sans doute sur sa langue, il n'est plus qu'un être de colère et de folie, crachant saleté et poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Sam 6 Mar - 13:39

Cours,
Cours,
Aussi loin que tes jambes te portent (...)


Elle est loin la petite musique qui résonnait à nos oreilles... Elle est loin l'entrée dans cette vie qui ne semble plus nous appartenir. Et pourtant nous sommes toujours là, à s'observer à travers le miroir de notre société. Le temps d'un zéphyr révolu. Nous sommes entrés dans le gouffre de l'enfer. L'âge adulte.

L'AUTRE - Tu t'en souviens n'est-ce pas ? Souviens-toi !

Peut-être un déclique, ou une poussée d'adrénaline. Peut-être un rien, un souffle d'air dans le vent. Une chape de plomb sur les épaules, sa conscience rut. Elle se perdait dans l'immensité d'un rêve oppressant. Elle se noyait, presque. Asphyxiée à demie, elle inspire une large goulée d'air. L'oxygène brule ses poumons.Ses paupières fermées se décrispent, comme sortie d'un cauchemar. Et elle avance, droit vers le mâle qui la fixe. Elle lui répond,d'une voix pâle. Elle n'a pas compris ses paroles.

AESTHER - Les pensées qui me traversent me trouent la mémoire...

Elle stoppe son avancée imprudente à quelques mètres de l'étalon enflammé. Sa conscience s'égare, une nouvelle fois, et elle sent les herbes folles qui pliées par le vent caressent son flanc, et la morsure du blizzard sur son dos. Elle s'envole presque, éther parmi l'éther.

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Dim 21 Mar - 11:28

( Désolé, je n'arrive pas à trouver beaucoup de temps, mais voilà. ;) )


J'ai aimé,
puis haïe.


Il s'élance, d'une détente prodigieuse, perce l'air d'un seul bond. Ses yeux cerclés de gris s'ancre à la cible mouvante, à l'autre inconnue. Sa course brève s'interrompt brusquement.

« - A mort l'hérétique ! »

Fulminant, rageant, s'étouffant.
Aux confins de son esprit plane désormais les débris de son ancienne vie.
Renaissance des êtres, d'une banalité affligeante; il n'y rien de plus que de la haine et de l'incompréhension, car dans ces corps étroits les humains se tortillent. Ils sont fais d'argiles, et s'étouffent dans le glaive, on ne peut assembler deux être si diamétralement opposé.
Mère de toutes ces âmes damnés, enfermé, la Folie embrasse leurs traits, se niche sur les courbes de leurs anches, s'insinue dans leurs veines.
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Mer 31 Mar - 15:57


Passions sans sortie,
Prison de délires fiévreux (...)

Undisclosed Desires


Elle plie ses jarrets lisses. Sa queue fouette l'air, cherchant l'équilibre brisé. Ses dents, mues par cette adversité, inattendue, se découvrent, lisses et jeunes, vivantes, étrangères. Les réflexes tendent ses muscles lisses dessinés par l'air sauvage (...)

La peur coule, s'égraine, s'étouffe. Se bloque en travers de sa gorge sèche. Ses poumons ont emprisonné l'air qui y restait. D'ailleurs, dehors, plus rien ne bouge. Le temps semble se suspendre, les feuilles ont cessé leur va et vient de colère en travers du vent. La tempête rage ailleurs. Ici l'époque des esprits légers s'est déjà envolée, un zéphyr doucereux avec lui.

Lentement, ses postérieurs se déplient, le ressort semble prendre tout son temps, se déliant avec lenteur en direction de l'Autre. La jument expire profondément.

Elle se projette en avant une rage inconnu dans les yeux. Elle brule, s'enflamme. Cendres d'un désire de violence inconnu. Ses sens la guident, à sa jugulaire, tendre cuire de démence, coin de rancoeur.

Le sang perle à la gorge du mâle.


C'est vraiment nul, je me rattrape au prochain post :P

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Horrible animal.   Ven 2 Avr - 19:59

Stéréotype peu banal.
Exigus, dénué de pensées.

Transmission



Exit.
Ahurie, choqué; il balbutie, titube. Amorphe, il se perd.
Sa conscience vacille, ses songes s'éveillent.
Sa peau palpitent; et son corps d'homme se relève; il regarde
ses mains tremblantes. Ses jambes s'élancent; pour quelques
pas lunaires. Et soudain, une douleur lancinante; il porte ses mains à sa
gorge. Un sang poisseux s'échappe lentement de la plaie; et la
douleur sournoise étrangle son rêve; il hurle,, son corps s'efface.
Et soudain, les couleurs. Le vert, l'herbe, les arbres, la plaine.
Et cette silhouette. Il baisse les yeux vers le sol; quelques gouttes
pourpres.

« -Mes mots, à eux-seul, dépassent ta conscience. »

Ses muscles se tendent, il sourie. Ses antérieurs bondissent; prennent appuie sur le sol, puis s'envolent lentement, soutenue lourdement par le bas du corps. Il reste accroché aux sol, par ses deux sabots massifs mais son poitrail s'élève, se jette sur l'Autre. Les dents serrés, il ne mordra pas, il s'abat avec violence. Ses antérieurs heurtent avec fracas le corps volatile et tendus de l'hérétique. Il s'écroule littéralement; ses membres s'enchevêtrent, se bousculent; il a mal.



[Tu plaisantes, j'imagine. ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Lun 5 Avr - 16:21

Monotonie.


« Je ne suis guère seule dans ma liberté, au parfum d'embrun, dans une matinée sans doute. Et pourtant, j'ai toujours regardé l'autre comme un être désespéré, comme le reste du monde d'ailleurs, le un parmi le tout, qui ne fait pas la différence. Je m'étais accrochée, pourtant, ni au pessimisme manichéen de mon père ni à ce bel espoir borné et infini par son état de ma tendre mère. Ils vagabondent encore, l'un poursuivant l'autre à la recherche de ce qui lui manque, Dieu seul sait où et vers quoi.
J'ai l'impression parfois, de n'être clair qu'avec moi-même, et encore (...) J'observe, et j'apprends, ou il me semble que j'assimile des connaissances en 'matière de gens'. Ils sont tellement loin les uns des autres et tellement proches à la fois, cela m'effraie souvent. J'ai mal pour eux, je me blase dans un silence incertain, nageant dans mes pensées. Houleuse mer, océan titanesque de pensées. Noyée, par la masse de reste du monde. Et je finis par me répéter et tourner en rond. »

Aesther subit avec violence sa rencontre avec la masse du mâle enflammé. Il retombe, ne contrôlant pas assez l'impact de son poids, son rapport à l'adversaire. Cette dernière ne se connaissait pas de victoire territoriale et n'en était jamais venue se battre. Elle maudissait ces querelles d'hormones interminables et préférait battre en retraite. Sans tomber.

AESTHER - Et les miens (...)



J'arrive pas à écrire de façon suivie et j'ai l'impression de passer d'un style à un autre, ça ne ménerve pas mais je m'interroge sur ma stabilité mentale ? :P

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un carrousel d'émotions.   Ven 9 Avr - 17:41

Comme le bonheur mais sans condition, ça n'a pas de limite, ni goût ni prix, un délire d'ignorance et d'insouciance. On aime !


Il hésite, se redresse, contemple les plaie et soupire.

« - Du calcaire dans les veines. J'ai toujours eu du calcaire dans les veines. Et mes poumons, j'ai toujours eu des nuages dans mes poumons. Il parait que je savais pas respirer la liberté, la Liberty, comme ils l'appelaient. Pas que je voulais pas, goûter à ce bonheur éphémère, rien qu'une fois, mais j'étais pas capable. Vissé sur ma chaise, je les regarder voler. Y'avait des littéraires, des mélomanes, des rebelles, des paumés, et tellement d'autres. Il s'entrechoquaient, il s'aimaient à s'en baver dessus, puis finissaient juste par se cracher dessus. C'était tous de vrais Parisiens. Et moi aussi ; quand même. Moi; l'écorché vif. »


Il se tut. Ses lèvres craquelés se fermèrent, d'un coup, comme ça. Confidence éhonté; c'en était trop.

« - Parle ! Livre moi tes secrets ! Dit-moi qui tu est, simplement. Maintenant. »


[Stabilité mentale? Mais voyons, on plane tous !]
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Sam 10 Avr - 15:23

L'enfer d'un rien que créait cette situation n'arrangeait pas les chose. Les abîmait leurs regrets. Animaux crevés, parmi d'autres cadavres.

Relevant la tête, la bave aux lèvres, comme démente, Aesther se recula vivement.

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Sam 10 Avr - 18:12

La mal est incurable.

« - Mais allez, p*tain, dit quelque chose ! »


Sa phrase vacilla, se
perdant dans l'abysse grumeleux de sa pensée. Il n'était rien, être
chétif et naïf, rien qu'une jolie poupée de soie; aux coutures déformés
par le temps et les mains. Ces doigts potelées et habiles qui l'avait
caressés, serrés, pincés, griffés. Et ces paroles qu'on lui avait
soufflé, sous le ton du secret, ces confidences qui se déversaient de
toutes ces bouches adroites. Ces lèvres pressés contre sa peau de soie,
ses lèvres de chiffons. On le posait, le laissait, et des mains, des
bouches venaient reprendre ce torchon de sentiments déballés. Il n'était
rien qu'un jouet mignon; ce grand enfant.

Et là, il sentait
son cœur palpité une fois de plus, tambouriné contre ses os blancs. Ses yeux acerbes était remplie d'amertume , il
se laissait misérablement entraîné; mais les sentiments affluaient son
sang; alors il s'abandonnait dans cette haine, cette colère oppressante, rien d'autre. Ses yeux se plissèrent, petites rides se
creusant aux coins de ses paupières.
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Dim 18 Avr - 16:58

continue.

L'implacable odeur d'une peur incertaine herissa le poil luisant d'Aesther.
Il n'y avait rien de plus désagréable que cette voix forte déformée par l'angoisse, une haine prédéfinie.
Il l'interpella, sauvage, désespéré, misérable.
Impoli. Tranchant.
Glacé dans le silence épais, elle ferma les yeux, l'adrénaline faisant mine de remonter les veines qui la transportait jusqu'au cerveau.

Elle cracha ces mots, vacillante et incertaine,

Je n'ai rien à dire. Rien à te dévoiler de ma vie sans secrets. Je ne crois en rien, juste à la force de mon âme, seul esprit sur qui je puisse compter, quoique (...) Les dérives de la vie nous entraînent vers d'occultes allées. Je voudrais fuir parfois mais l'inutilité du retour en arrière m'épuise, alors je marche, droit. Je suis les cours d'eau, les rivières, les chemins découverts. Ici, je suis perdue. Je m'en vais, il le faut, je continue.

Elle ronfle des naseaux, lasse de son jeune âge qui ne lui permet rien et auquel rien n'est accordé. Elle reprend sa marche, et reprenant sa route, frôle de la sienne, la délicate et poussiéreuse peau du mâle.

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Dim 18 Avr - 17:25


Va crever cette petite carcasse sur le bord du sentier;

Les doigts habiles de la surprise gommèrent sa colère et l'éclat ténébreux de ses yeux. La haine éternelle peuplant ses pupilles amères s'estompa quelques peu devant ce voile terne et vitreux.
Puis, une brise légère effleura son visage et lui souffla sans doute d'imperceptibles propos car ses traits s'arrondirent, s'aplatir et se dilatèrent. Somptueux panache de déclinante dans son regard devenant peu à peu givré et opaque.


Puis, les cartilages distillés de sa pensées s'échappèrent peu à peu, un nébuleux brouillard l'emmêlait dans une bouillie épaisse de mots qui ne sortaient pas. Néanmoins , pas d'hésitation, c'était indispensable. Il se tut.
Ses paupière se fermèrent, scellés. Un noir comateux devant ses pupilles, et juste la lumière de sa voix aigre guidait sa vision.


« Et moi dois-je rester ?»
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Dim 18 Avr - 17:37

La cage inexistante d'un pays sombre.

Elle ne dit rien, ou presque, comme un murmure un voile de néant.
Un souffle dans l'air, un rien. Le vide.
Elle eut l'air se sortir de ses pas, de son corps, du reste du monde, la liberté.
Mais que disait-elle ? Elle était libre. Comme toujours jusqu'à la fin, elle le serait.
Elle ne sentit plus rien, seule sa voix retentit à ses lèvres.
Par écho, elle répondit.

Où vas-tu ?

Elle marcha plus avant. Ses murmures la suivaient.

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Lun 19 Avr - 19:17

Mon sang bleu s'est déversé sur l'allée s'entrecroisant de pourpre enflammé et de carmin ardent.

Le cadavre éreinté et harassé lui souffla la justesse de ce monde décadent. Il murmura les seuls vérités, cruelles et froides. Et il le suiva dans ce purgatoire de paroles abominablement juste. Le condamné lui livra tous, sans exception. Et dans son dernier effluve, il souria et lui donna son ultime souhait. Puis, la vie s'étiola et s'éteignit doucement.



« Je vais là où j'aurais dû rester. »

Lui ne bougea pas. Il resta immobile, tant de directions ployaient sous ses pas.
Il était damné. Il était de trop, lourd, tout et rien à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Lun 19 Avr - 20:38

Il ne nous reste plus grand chose, que la musique. {where is my mind ?}

Tout ceux qui auraient dû partir étaient restés.
Ils étaient fichus, mais ne valaient plus rien, périmés comme le reste du monde.
Ils l'étaient, d'ailleurs ce reste de monde, convoité pour tout le néant qu'il trimballait.
Ils n'étaient pas heureux, ne l'avaient jamais vraiment été mais continuaient d'attendre,
d'un espoir masqué sous le désespoir.
Ils riaient, et ne pleuraient jamais.
Ils se regrettaient , à coups de hache, douce lame tranchante et d'une violence, mon dieu, d'un violence. Putride et sèche à la fois.
Et ils se perdent.
Se perdent encore un fois dans un dédale d'ignorances, de rose, de bleu, du vert du ciel.
Les laissés pour compte, tous, tous autant qu'ils sont.

Tu n'es jamais sortit de nul part, tout n'est qu'illusion. Pleure ta douleur, qui ne t'appartient pas. Garde-la, chéris-la, entretient-la. Mais marche. Et droit.


C'est juste du n'importe quoi ! Je n'arrive pas à garder un personnage avec la tête saine, il finit toujours un jour ou l'autre par tomber dans ce désespoir manichéen. Ya tellement plus à en sortir tu me diras ...

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Dim 25 Avr - 14:07

up Heart

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Ven 30 Avr - 17:57

[Je te répond dès que je retrouve le post que j'ai paumé sur mon ordi! J'avais écris un truc que j'avais enregistré, dès que je le retrouve, je post. ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Dim 2 Mai - 13:48

La valse familière.


Je n'ai pas choyé ma vie comme il le fallait. Maintes fois, j'ai maudit les cieux, et maintenant, ils me punissent. Je les entend me susurrer à oreille que le malheur totale n'existe pas, pas plus que le bonheur infinie. " N'edst-ce pas dans le malheur que l'on connait le réconfort? N'est-ce pas le malheur qui nous fait prendre conscience de ce bonheur éphémère? ".

Quelques pas, délicats.

Tragique, n'est-ce pas?

Il rit ; plus de haine, ni de colère. Juste un néant implacable, un dédale où tout se perd.

Je suis condamné à être un mélomane ; rien de plus.


Et voilà mes personnages, damné, condamnés, pas tout à fait triste, façonné dans l'amertume, dans le regret. Pessimiste, en puissance. Et par dessus tout, égocentrique. Alors, ne te plains pas ! : )
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 24
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   Sam 8 Mai - 12:23

Miroir d'horreur.

L'intrigante sensation de ne plus se voir, de ne plus voir que l'autre.
Elle ne sent plus rien, elle s'évanouit mais son corps reste fermement encré dans ce qui semble encore le plus stable, le sol. Elle part, s'envole entre les partitions d'un musique oubliée, sur l'air d'un piano rouillé. Elle ne connait pas. Ces mots qui lui sont étrangers, tant de mots sans goût, fugaces dans leurs bouches si fines qui semblent vomir de dégout, seule cause, cette voix qui leur paraît ignoble. Laisse-toi porter ma fille, détend toi, le reste du monde ne tombera jamais à tes pieds. Le monde s'ignore. Ils se regardent et tu ne comprend rien, ils t'évitent. Laisse-toi guider. Pars, l'Univers t'attend. Ton instinct seul, compte. N'oublies jamais ... Souviens Toi.

Une vieille histoire de famille qui remonte, vous comprenez ?

Elle n'avait pas saisit la moitié de ses paroles. Elle ne lui fera pas répéter. Un vieux reste de rien. Comme elle, comme elle. Noyé dans l'immatériel.

:P. Désolée pour le temps de réponse, je voulais de l'inspi' et pas bâcler en essayant de trouver des mots qui ne viennent pas tous seuls.

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Horror, horror, horror ! »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Horror, horror, horror ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ? Full
» American Horror Story
» mansion of darkness
» 02. Lima Horror Story
» [Terminé] Scénario THE HP HORROR SHOW 2012
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit