AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Go ask Alice. » [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Go ask Alice. » [libre]   Sam 10 Avr - 18:54

' Hier, je me croyais la personne la plus heureuse de la
terre, de toute la galaxie, de toute la création. Etait-ce hier
seulement, ou bien à des millions d'années- lumière ? Je pensais que
l'herbe n'avait jamais eu d'odeur aussi verte, que le ciel n'avait
jamais été aussi haut. Et maintenant, tout s'est écroulé et je voudrais
me fondre dans le néant stupide de l'univers et cesser d'exister. '
[L'herbe bleue; anonyme.]


Il se tenait droit, comme toujours. De toute manière, même les crocs du vent hurlant et misérable n'aurait pu l'abattre. Seuls fières et grouillantes, les gouttelettes se brisaient dans un grands fracas sur sa peau nu. Par milliers, elle rejoignaient les rainure des torrents coulant le long de son corps. Et dans une parfaite symbiose, les flots de vie s'écrasait de nouveau contre la terre malmené. Et même le froid frais que lui apportait l'eau ruisselante ne semblait pas le mouvoir. Et son
immobilité était si mouvante que l'on se perdait dans le noir ondoyant
de son pelage.

« Parfois, il me mors
mes veines pulsantes, me hurle dans ma gorge serré, me tord mes poumons
intoxiqués, me déchire mes muscles flasques, me craquèle les os et
caresse délicatement mes yeux en les remplissant de larmes. Au début,
c'est juste acidulé puis l'amer me brûlent la langue comme un acide. Au
début, je ne bois que des larmes salés et puis, il décape comme la
vodka. Mes boyaux se tordent de douleurs et je n'ai qu'une envie : aller
recracher cette merd* dans la connerie redoutable d'où elle vient. Les
émotions, ça ne se rejettent pas alors subissons ensemble. Il me souris,
il me bat. J'imagine bien parfois les anges sauter du ciel. J'imagine
bien leur sourires avant de partir, leurs regards en coin sur leur monde
de parfaite beauté et de bonheur absolu. Je vois leurs yeux basculer
sur le bas, leur bras ne tentant pas de ralentir la chute. Je ressens
leur présence tomber dans notre pourriture. Je prévois leur chute douce,
délicate et fracassante. Et je vois leur yeux se poser sur notre
désastre. Bienvenue en dessous du ciel. C'est repartie, mes genoux
s'éraflent contre ses ongles déchirants. Je concevoit, je vois la suite
en avance. Je me vois repartir en avant puis retomber au plus bas. Les
anges sourissent même après leur chute, quels personnes formidables.
Moi, quand je tombe, je ne ris jamais. Moi, quand je vole, je souris
toujours. Quand je chute, les autres me paraissent tellement fort, beaux
et loin que je m'en abime les yeux. Quand je suis haut, ils sont juste
près de moi, et ça me suffit. J'ai mal, il écorche mes cuisses.
»
Pensées enfouis.


Il pleut toujours. Le froid contracte encore l'air.
Aujourd'hui, il est bien bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Lun 12 Avr - 11:46



    Si haut mais si bas.

    L’ascension était obstruée de divers obstacles. A quelques endroits le chemin montait tellement raide qu’il fallait se pencher en avant et faire travailler ses antérieurs. Puis arriver en haut de l’autre côté il y avait une descente qui vous narguait d’être monté si haut, c’était alors les postérieurs qui dégustaient. Ce genre d’ascension pouvait être vraiment pénible, surtout quand il pleuvait comme aujourd’hui ! L’eau rajoutait des obstacles. Elle rendait le chemin boueux, glissant et d’autant plus dangereux ! Mais Fallen Angel aimait ça, le danger. C’était ce qu’il l’attirait le plus. C’était même plus, sa raison d’être ! Elle ne vivait que pour l’aventure, respirait que par le danger. Et se n’est pas une exagération. Elle n’avait pas d’autre raison de vivre, et non, pas d’amis, pas de famille, un père assassin, une énorme tache noir sur son passé… Le sommet de cette montagne était pour le moment son seul et unique but.
    Au fur et à mesure qu’elle se rapprochait du haut, le chemin devint plat et moins agressif. Elle finit enfin par débouché sur un vaste plateau. Un vent frai vint soulever sa crinière collée à sa robe par la pluie. Dégagent ainsi son toupet et lui apportant des odeurs inconnues. Comme celle d’un étalon, qui se tenait là, immobile à contempler le vide. Fal’ se redressa, l’inconnu ne l’avait pas encore remarqué mais le vent allait bientôt apporter son odeur. Comme toujours, la jument noir allait ignorée sa présence. Comme elle le faisait avec tout les autres équidés, elle allait l’évité. Fallen Angel se détourna et fit quelque pats sur le côté, elle avait prévue de s’éclipser avant que l’étalon ne la remarque, mais dans son élan, elle s’arrêta. Une brise avait de nouveau soufflé, apportant de nouveau l’odeur, mais cet étalon n’avait pas l’odeur typique de chaque étalon. Non, il y avait plus… La noiraude leva la tête et scruta attentivement l’inconnu de son regard froid, dénudé de sentiment.


    [Désolée, je n’écris pas autant que toi… Et c’est loin d’être parfait…]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Lun 12 Avr - 16:44

[Tu rigoles ? T'écris super bien ]

C'était d'une platitude presque stéréotypé. Mais qu'espéraient-ils ? Que leurs doigts entrelacés suffiraient à ne pas les
séparer ?


Déambulation sur la terre brûlé avec une contenance
décontracté. Cavalcade insignifiante pour se hisser jusqu'aux zénith.
Cela ressemblait à ça.
Le ciel se consumait
entre ses doigts, il se convulsait de douleurs, s'embrasait de couleurs
au tons pâles et cendrés. Les ombres s'éclipsaient et se tordaient dans
une danse macabre. L'herbe folle riait sous les caresses douce de la
brise et lui, dressé comme une montagne à travers la verdure.
Une brise; un souffle, et il grimaça. Son cœur se serra; et il tourna les yeux vers l'individu. Et sournoisement, la Colère vint le frapper. Créatures de cauchemars, monstres indignes, il les haïssait tous.

« Encore une vermine. »

Il cracha ses mots; et la courbe de ses lèvres se
déforma; sous le poigts du dégoûts.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Mer 14 Avr - 9:43


    Mais qu’es-tu ?

    Intriguée, interloquée, elle ne bougeait pas. Cet inconnus qui se dressait devant elle, qui regardait au loin. Dresser non pas comme un étalon fière de son territoire, ou simplement, non pas comme un cheval normal qui contemplerait le paysage. Même sous la pluie. Il était dresser là, comme un blaser, comme un rejeter. Etait-il un rejeter ? Peut-être à cause de cette odeur… Etrange, elle se mêlait à lui, l’entourait… Instinctivement, elle poussait à la fuite. Elle inspirait le danger. Même si la jument noire n’avait jamais sentie cette fragrance, elle fut remplie d’une grande envie de fuir. Fuir. Devait-elle le faire ? Non, cette odeur entourant l’étalon était synonyme de danger et Fallen Angel aimait le danger ! C’est donc par pur soiffe de cette adrénaline si puissante que la jument restait là à l’observer.
    Il se retourna. Les yeux sombres et froids de la jument rencontrèrent alors ceux remplit de colère de l’étalon. Elle ne bougea pas. Pas une once de sentiment ne traversa son visage. Jusqu’à qu’il crache son insulte.

    « Encore une vermine. »

    Fallen Angel se redressa. La jument se tenait droite face à l’étalon. La tête haute, elle plongea son regard glacial encore plus profondément dans celui de l’inconnu. Elle maintient celui si pendant un moment. Comme si elle essayait de décrypter cette attitude, cette ora qui l’entourait, se rejet des autres… Elle avait envie de lui dire, et toi, qu’es-tu ? Elle voulait savoir. Mais elle ne dit rien. Au bout d’un certain moment, elle se détourna de lui. Et toujours en le gardant au coin de l’œil, elle observa le paysage. Après tout, c’était pour ça qu’elle était montée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Mer 14 Avr - 11:38

Je suis le damné; l'écorché vif.


Ses pupilles acerbes s'ancrèrent sur l'inconnue.
Il se redressa de toute sa taille, gonflant son poitrail et tendant ses muscles. C'était un être particulier; sa morphologie était généreuse mais il était taillé en finesse, et près de ses hanches se formaient d'imposantes crevasses. Il n'avait sans doute pas assez d'amour, car ne dit-on pas que la courbe des hanches est la plus similaire à la courbe du cœur ? Son corps était certes souples, fins, légèrement musclés, mais les os s'entassaient, se bousculaient. Partout, des angles se confrontaient, il était si peu rondelet, comme taillé dans une pierre très solide aux multiples facettes.
L'étalon se redressa donc; et la lumière blafarde vint éclaircir sa robe d'un noirs profond.

« Je suis en Enfer. »

Il observa la jument, d'un air toujours emprunt d'une profonde colère. Son seul souhait aurait été qu'elle souffre, comme il souffrait. Il aurait voulus que les Dieux la punissent, d'être une chose aussi indigne.
La haine animait ses traits; de manière résolus, comme condamné
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Mer 14 Avr - 12:28


    Une phrase qui a changée sa vie.

    Elle avait détournée son regard de l’inconnu mais mourait d’envie de reposer ses yeux sur lui. Elle voulait connaître son secret. Qui était-il vraiment. Mais depuis des années elle se forçait à ne plus avoir de contact avec les autres animaux. Elle se forçait à ne plus créer de lien. Mais se n’était pas un lien qu’elle voulait créer avec cet étalon. Par curiosité, par soiffe de danger, elle reposa son regard sur lui. Il s’était redressé. Gonflé son torse, c’était un étalon impressionnant, sa robe aussi noir que la sienne, des courbes fines mes brutes à la fois, ses muscles saillants… Et il la regardait. Deux regards remplit d’une froideur, deux être mais peut-être pas si différent que ça. Elle le comprit tout de suite lorsqu’il dit :

    « Je suis en Enfer. »

    Comme un flash back… Cette phrase, elle l’avait déjà entendu mais pas tournée de la même façon… Un matin de printemps, où la rosée venait juste de passer. Mais les feuille qui jonchaient le sol n’était pas arroser que par la fine pluie, mais aussi par d’énorme goute de sang… « A peine les yeux ouvert, déjà leurs morts sur votre conscience.» Son père se tenait là. Il pivota son regard sur sa fille, et lui dit…
    La jument noire se redressa. Son regard trahissait maintenant la surprise, puis la satisfaction. Satisfaction ? Que quelqu’un d’autre soit aussi désespérer que elle ? Elle sourit. Un sourire, froid, diabolique… Ou plutôt un sourire de bienvenu.
    Elle prit la parole.

    « Un jour on m’a dit : « Bienvenu en Enfer. ». »

    Le ton de sa voix était plutôt moqueur, ironique. Elle avait dit ça comme pour lui souhaiter la bienvenu dans se monde si cruel, si sournois… Ils étaient en Enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Jeu 15 Avr - 9:20

Il sourit; pour la première fois.
Oh, ce n'étais qu'un maigre sourire émincé; rien qu'un barre tordus sur ses lèvres. Un sourires crû, et plutôt horrible, moqueur par dessus tout.

« Ainsi donc, même les monstres ont un passé douteux ? »

Il écarquilla les yeux; cherchant à percer l'étrange histoire que sa phrase laissait échapper.
Les souvenirs enfouis dans son âme gémissèrent; et lentement, la montagne s'effaça de ses yeux, l'herbe laissa place aux bitumes, et le ciel vint se remplir de buildings gratteurs de nuages.
Les avenues jonchés de passants pressés; ou s'extirpant de taxis jaune vifs, le long des routes vallonnés.
Brusquement, il secoua la tête, chassant des coups les mémoires d'antan.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Jeu 15 Avr - 12:25


    Pourquoi tant de haine dans un si petit cœur ?

    Qu’avait-il à nous traiter de monstre ? Chaque être vivant avait une part de monstre en lui. Certain était plus étendu que d’autre, certain son né comme ça. Mais ne jugeons pas un être vivant par ça « race » ou son apparence. Apprenons d’abor à nous connaitre. Cependant la jument noire ignora l’insulte. Il l’avait traité de monstre les chevaux en générale, mais lui, n’était-il pas un des leurs ? A moins que cette odeur expliquerait tout…
    Elle s’avança vers le bort. S’arrêtant à quelque centimètre du vide. Une monté d’adrénaline la submergea. Elle fermi les yeux et respira un grand coup. Le vent s’amusait à dévier les gouttes d’eaux, à souffler sur les crins des chevaux. Elle ouvrit les yeux.

    « Chaque être vivant possède une histoire. »

    Elle pivota sa tête vers l’inconnu. Elle avait prit la précaution de se poster assez loin de l’étalon. Au moins 3 à 4 mètres les séparaient.

    « Certain on juste eu plus de chance que d’autre. »

    Elle plongea son regard froid dans celui empreint de colère de l’étalon. Elle avait remarquée plus tôt que quelque chose le dérangeait. Il avait secoué violement la tête. Il avait surement vécu quelque chose de terrifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Dim 18 Avr - 12:36

Tout n'est que violence; amour futile n'engendre que haine inutile.

« C'est certain ... »


Les cieux crachait des gouttes amer, et les nuages sombre dévoraient la moindre parcelle bleuté, le temps était à l'orage.
Il était tantôt dévorés par les souvenirs carnivores d'une vie de péchés; et les tendres mémoires d'un autre corps souple et fin. Être homme semblait soudain être un besoin indicible, puissant et passionné.
Son âme était grande, tout comme le poison qui s'y était injectés; enfermé dans chaque toisons de sa chair pantelante et impure.
Martyre; il s'était fendus d'une mission terrible, et folle.


« Tu l'a mérité. »

Ancrant violemment ses yeux dans l'inconnue, il accentua chacune de ses syllabes meurtrières.

« Tu as mérité tout ce que tu as enduré. Tu aurais même dû souffrir bien plus que cela ! »


Un éclair tordus; un éclat de voix; une colère indivisible.
Il aurait voulut connaitre tous les mœurs, tous les misérables souvenirs, toutes les terribles souffrances de l'être juchés devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Sam 24 Avr - 18:44


    Cette fois si elle ne pouvait pas l’ignoré. Elle reçut l’insulte prononcé avec tant de violence tel un poignard, une lame froide et tranchante qui s’enfonçait lentement dans sa poitrine, traversant sa cage thoracique, ses poumons jusqu’à atteindre son cœur. Son regard se détacha de celui de l’étalon. Elle posa ses yeux, comme inertes, sur l’horizon. Elle se concentra pour oublier la blessure que venait de rouvrir l’étalon, mais petit à petit sa vision devient flou, son esprit commença à sombré dans le passé… Non ! Elle secoua sa tête, elle ne devait pas exposer son point faible comme ça à un inconnu qui semblait plutôt dangereux. Avec toute la volonté du monde elle replongea son regard dans celui de l’étalon. Mais cette fois si il était injecté de sang. Teinter d’une colère qu’elle avait du mal à maitriser, ses membres commençaient à trembler mais très légèrement. Elle n’avait qu’une envie : se jeter à la gorge de l’étalon et lui cassé le cou. Elle se retient. Elle prit la parole.

    « Et que sais-tu de moi ? Que sais-tu de mon passé pour me juger ainsi ?! »

    Elle criait presque. Crachant ces paroles avec tant de haine. Un éclair blanc zébra le ciel dans une immense explosion. C’était comme si le temps jouait en sa faveur, elle ne retient plus le fond de sa pensée.

    « De nous deux c’est surement toi le plus monstrueux ! »

    Elle voulait frapper fort. Après avoir prononcé ces paroles elle se mit tout de suite sur le qui-vive. Si l’étalon voulait riposter elle l’esquivera. Elle détestait se battre alors au lieu de s’engager dans un combat sanglant elle ferrait tout pour fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Dim 2 Mai - 14:21

Il l'a regarda quelques instant, sans rien dire, les lèvres serrés, le regard dur. Et puis de sa bouche s'échappa un rire moqueur, sarcastique qui vira à l'hystérie. Il riait à gorge déployé; sans plus regarder l'être grelottant devant lui.
Brusquement, il fit un grand pas, l'amenant juste devant la blanche; qu'il fixa de ses pupilles acerbes.

« Tu crois me blesser ainsi, avec de telles paroles ? »

Il ria quelques instant, encore, encore.

« Personne ne t'aime, on t'a délaissé il y a bien longtemps sans doute. Ton âme est contaminée par une haine, ou une douce amertume. Avoue-le, tu est pathétique, rejeté par tous, sans nul doute. Je n'ai pas besoin de connaître quelque chose de toi pour le voir. Tu es une ratée, cela se voit sur chaque trait de ton visage. »

Il cracha ses mots; se délectant de chaque tonalités.
Il était évident que dans une bataille, même face à une jument, il ne ferait pas le poids ; ce corps si musclés ou fins était-ils, il ne savait pas s'en servir. Dès lors qu'il bondissait, ses os s'entassaient, il était si maladroit dans ce corps trop étroit. Il n'avait que les mots, pour frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   Dim 2 Mai - 14:46


    N’écoute pas.

    Ses muscles se déraidie. Mais quel insensible cet étalon ! Au fond d’elle sa la soulageait parce qu’elle ne voulait pas se battre. Elle se sentie un peut honteuse d’avoir crut qu’il allait riposter. L’étalon noir s’avança. Elle s’immobilisa et le scruta de ses grands yeux froids. Quand il s’arrêta et cracha ses paroles elle resta impassible, mais petit à petit, elle sut qu’il avait raison. D’abor elle ouvrit les yeux, comme si elle avait été frappé par une réalité – ce qui était surement le cas – puis son regard se rempli de colère. La haine l’envahit encore plus puissante que la dernière fois. « Personne ne t'aime, on t'a délaissé, ton âme est contaminée, tu es pathétique, rejeté par tous,… ». Non ! Stop ! La colère était trop grande.

    « Tais-toi ! Tais-toi ! »

    Ne l’écoute pas, ne l’écoute pas !
    Elle criait.

    « Tais-toi, tu ne me connais pas ! Tais-toi ! »

    Du sang froid ! Ne l’attaque pas, éloigne toi, recule !
    Sa voix mourait petit à petit...

    « Tu n’as pas le droit, tu n’as pas le droit… »

    Sors de ma tête !
    Fallen Angel se tut. Elle le regarda de ses yeux menaçant et fou de rage. Dans sa tirade elle avait reculée en peu, juste pour mètre de la distance entre eux…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Go ask Alice. » [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Go ask Alice. » [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Alice Volubilis [LIBRE]
» Humpty Dumpty (Alice au Pays des Merveilles) [LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit