AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une page se tourne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une page se tourne...   Dim 2 Mai - 18:09

Vestige d’un temps, vestige d’une vie...
Drying Hergow.


    Comme c’est étrange... Ces longs membres qui ont remplacé les miens, me semblant tout à coup tellement plus frêles. Depuis quelques jours, j’ai l’impression d’être plongé dans un rêve éveillé, duquel il me tarde de m’échapper. Où sont passés mes chaussures, mes vêtements, et mes cheveux ? Où sont passés mes parents et mes amis ? Où suis-je, en fin de compte ? Je ne veux pas de cette vie, si différente. Ce matin, tandis que la soif me brûlait la gorge, mon regard a croisé mon reflet dans une eau glacée, et j’ai fait subir à mon cœur un choc impressionnant. Je suis un cheval. Je suis un cheval...

    Un cheval à l’allure hésitante franchissait ces premiers pavés, dans un bruit qui lui était jusque là étranger. Des sabots sur un sol dur. Ses sabots... Nathan ne s’en était toujours pas remis... Mais il n’était plus Nathan. Il était Più Mosso. Tout ce qui fut lui s’est en allé, et ce à jamais. Mais il ne pouvait l’accepter. Parfois, il s’assoupissait dans l’espoir de se réveiller dans un autre monde. Dans son monde. Et ce qui s’étendait devant ses yeux d’équidé le persuade encore plus de l’absurdité de sa situation. Cette ville en ruines serait quelque chose d’inconnu pour de vrais chevaux. Mais cette ville représentait sa vie, et son souhait le plus cher. Tandis qu’il s’avançait, il lui semblait que tous ces bâtiments étaient semblables à sa propre image, vestiges de ce qu’ils furent, et miroirs de ce qu’ils sont.

    Più s’arrête près d’une vieille maison, où les vitres avaient été brisées. Dans son esprit, il sentait encore la douce habitude de se déplacer entre les meubles, de s’asseoir dans un fauteuil, de manger à une table. Tout est différent ici. Si même fut-il beau en tant qu’étalon, si peu d’habitudes de cette vie avaient rendu son poil terne, et ses côtes plus saillantes. Il ferma les yeux sur cette maison, sur l’histoire qu’elle représentait, tirant un trait involontaire sur sa propre vie...
Revenir en haut Aller en bas
 

Une page se tourne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Haiti tourne la page... enfin !
» Page Jaune haitienne ? ( Yellow page)
» Une promenade qui tourne mal...
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Tourne la Grande Ourse, tourne la Petite Ourse (PV Justin)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit