AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PM Kalypso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [PM Kalypso]   Jeu 27 Mai - 10:49

Earwen



    Vivante sans souffle.
    Respirant sans air.



    L’ombre lumineuse se glissa silencieusement dans l’eau, sans provoquer une seule vague, un seul mouvement d’ondulation du liquide, comme si la jument qui y était entrée n’existait pas, n’était qu’un spectre, comme si tout cela n’était qu’illusion, paradis infernal. Ses naseaux veloutés frôlèrent délicatement la surface de l’eau claire, ses superbes yeux noirs se posèrent sereinement sur son reflet.
    Ce n’était qu’un matin de printemps, une matinée plutôt sombre avec un ciel gris et opaque, qui portait sa lourdeur sur le monde. L’air était sans chaleur, sans émotion, sans rien. L’environnement était calme, trop calme, trop discret, et sans intérêt. Tout en avançant avec une grâce folle dans l’eau immobile, elle y trempa délicatement les lèvres. Alors, une odeur, un bruit, de l’inconnu, du nouveau éveilla ses sens, elle releva doucement son visage trop parfait pour être réel, et quelques gouttes d’eau tombèrent de ses douces lèvres noires, faisant miroiter l’eau sous elle.
Revenir en haut Aller en bas
Kalypso
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 21
PUF : 4 ans
Date d'inscription : 25/05/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Ven 28 Mai - 17:53

Décidement, je ne m'en remettais pas.

Je trottais sans bruit depuis un moment avant de tomber sur un lac. Ses eaux transparentes m'attirérent instentanement. Mes oreilles se dressérent sur ma tête mouchetée de noire. Je ralentis l'allure : je ne connaissais aucunement ce lieu, ce qui rendait mon anxiétté plus palpable encore. Je perçus une présence ce qui aiguisa plus avant ma méfiance. Je caracollais un instant avant de me décider à poursuivre ma marche. Mes pas légers se faisant à peine entendre sur la terre meuble.

Secouant la tête je m'arrêtais sous le couvert des arbres : comme je l'avais sentis, il y avait une jument dans le lac. Sa tête d'une belle couleur brune dépassait à peine de l'eau. Mes oreilles se plaquérent sur ma nuque quand je flairais son odeur pour la seconde fois. Elle n'était pas comme moi. C'était une vrai jument, elle était née pouliche. Ma queue fouetta l'air, rompant le silence. Je m'ébrouais, comme si j'avais voulus chasser une pensée de mon esprit. Etrangement elle ne m'effrayais pas.

Je me remis à avancer et m'arrêtais juste devant la rive. L'eau veant lécher mes sabots. J'étais bien en évidence. Aucune menace n'émanant de moi. J'attendais simplement. J'attendais ... quoi au juste ? Rien sans doute, je me contentais de la fixer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Ven 28 Mai - 19:46

    Quel plus cruel fardeau,
    Fardeau plus cruel et plus tuant que d'exister sans vivre ?



    D'infimes tremblements du sol, le bruit mat des sabots qui palpaient la Terre avec prudence, le sentiment d'angoisse et de méfiance qui faisait vibrer l'air en y laissant une mélodie douce et amère. Earwen posa doucement ses grands yeux bruns aux longs cils noirs et mobiles sur la nouvelle venue. Elle était grise, presque blanche, les crins longs, soyeux et dorés, tant de féminité, tant de froide grâce dans cette morphologie exquise. L'alezane demeura également immobile, dévisageant l'inconnue sans expression particulière, si ce n'était cet éternel sentiment qu'elle dégageait et qui la séparait inévitablement des autres, ce sentiment qu'elle était là, sans être réelle.
    Finalement, la jument au corps parfait se mouva dans une danse silencieuse jusquà la rive et remonta la berge. Son poil humide était parfaitement lisse et donnait l'impression qu'elle n'avait pas été dans l'eau. Un souffle chaud sortit de ses naseaux délicatement ouvragés tandis qu'elle observait celle qu'elle avait rejointe. Elle ne l'avait jamais vue, ici-bas ou ailleurs, et elle lui était encore plus étrangère que les autres chevaux qu'elle croisait habituellement. Elle devinait déjà plus ou moins à qui elle avait affaire.
    Elle plongea son regard magnifiquement sombre et irrationnel dans celui de la blanche. Qu'allait-elle donc faire, oui, tiens, qu'allait-elle donc faire avec cette inconnue ? Un mince sourire commença à se dessiner sur les lèvres d'Earwen, un sourire chaleureux qui respectait au possible les règles de beauté que doit une dame à toute autre présence.

    - Quel doux nom pour une si belle dame ? Demanda-t-elle de sa voix claire et suave, irrésitiblement envoûtante. Elle accompagna la parole du sourire, du regard profond.

    Enfer, enfer, enfer, triste enfer de beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Kalypso
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 21
PUF : 4 ans
Date d'inscription : 25/05/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Sam 29 Mai - 11:10

M'aperçevant enfin, la jument se décida à sortir de l'eau. Aucune vague quand elle se détacha du liquide transparent. Comme si elle avait fait corp avec lui. Ses mouvements déjà fluides devinrent gracieux. Une grace pareille à celle de Kalypso, qui n'était pas moi.

Quel doux nom pour une si belle dame ?

Je clignais des yeux. Voilà une bien étrange façon de s'exprimer. Mes oreilles s'agitérent, cherchant la réponse adequate.

Je suis Kalypso. Me présentais-je en la vrillant de mon regard d'un noir bleuté.

Elle était si prés de moi que je me sentais presque acculée, sentiment qui n'aurait pas dût avoir sa place dans mon éventail de sensation. Je le refoulais donc rapidement dans un coins de ma tête et lui rendis son étrange sourrir. Je secouais doucement la tête pour faire voler mes crins dorés qui une fois de plus me bouchaientt la vue.

Un craquement sinistre derrière moi me fis dresser l'oreille. Je me retournais d'un bloc et scrutais la pénombre des conifères. Qui avait fait ce bruit ? Humant l'air, je flairais un odeur forte, qui n'avait de commun avec la mienne ou même celle de ma compagne. Sans savoir pourquoi, je sentis mon coeur s'accélérer en battement désordonné. Quand je compris enfin, il été trop tard. C'était un loup qui se tenait face à nous, tout crocs dehors et menaçants. L'oeil brillant d'une lueur mauvaise. Sa fourrure hirssute et emmêlée avait une sâle couleur rouille. Il grogna et s'avança de quelques pas.

J'étais pétrifiée par la peur. Cette crainte de voir ma vie s'échapper d'un seul coup de crocs. J'avais souvent vus des documentaire où un lion traquait une gazelle. En général je regardais ça à moitié endormie. Aucun sentiment pour la pauvre bête qui se faisait égorger sous mes yeux de spectatrice. Mais je comprenais mainteant un peu mieux ce qu'elle avait pu ressentir. Mon sabot brun s'abbatit sur le sol avec violence. Je ronflais bruyament tout en sachant pertienement que ces manoeuvres d'intimidations n'éloignerais sûrement pas le canidé. Mon henissement transperça la forêt autour de nous quand le loup s'avença vers nous. Il montrait toujours ses dents démeusurément longues, mais aussi incroyablement crasseuses. Toutes en carries et en fissures jaunâtres. Je ne doutais pas cependant de leur efficacité à tuer. Mes oreilles se plaquérent sur ma nuque tandis que son regard gris se fixais sur moi.

Je me cabrais pour me protéger ... mais cela suffirait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Sam 29 Mai - 16:06

    Je n'ai peur d'aucune mort quelle qu'elle soit,
    Je n'ai peur de rien,
    Sinon d'avoir des regrets.



    Earwen inclina doucement la tête lorsque l'autre prononça son nom, nom qui semblait encore jeune, et qu'elle lui rendit son sourire. Là, c'était bien comme ça, c'était parfait, même. Une lueur étrange brillait dans les yeux noirs et sages de l'alezane, et même un infîme goût de folie, mais celui-là, personne, vraiment personne ne pouvait le voir, tant il était bien caché. La belle jument tourna lentement la tête à droite. Elle avait senti depuis quelques minutes déjà l'odeur âcre du prédateur, et le son rauque de son haletante respiration. Son sourire étrange resta collé à ses lèvres tandis qu'elle sentait, à côté d'elle, Kalypso qui devenait nerveuse. Réaction tout à fait justifiée. Finalement, le loup sortit du couvert des arbres et s'avança vers elles. Comme il était petit et gringalet comparé aux nobles et belles créatures qu'étaient les chevaux. Mais, il était vrai qu'il ne fallait pas sous-etimer la machoîre d'acier, les griffes acérées et les crocs tranchants. Aucun changement notable n'apparut chez Earwen tandis que l'autre se cabrait avec visiblement l'intention de se battre, au moins de se protéger, bien que les tentatives d'intimidation de la jument ne pouvaient avoir une grosse incidence sur le comportement féroce du loup. L'alezane, légèrement penchée sur le côté, se remit d'aplomb sur sesquatre membres, et susurra de sa voix sucrée et envoûtante :

    - Devrions-nous fuir ? Elle lança un regard de côté à sa toute nouvelle voisine, toujours avec son étrange attitude. Qu'avait-elle en tête ? Personne ne pouvait le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Kalypso
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 21
PUF : 4 ans
Date d'inscription : 25/05/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Sam 29 Mai - 16:19

L'alezanne ne bougeait pas, se contentant de fixer la menace des yeux, comme ci cela pouvait la maintennr loin de nous. Je secouais imperieusement la tête pour me dégeager la vue. Comment les équidés suportaient-ils de n'y rien voir en permanence ? Je soupirais, oubliant presque le loup qui continuais d'avancer.

Devrions-nous fuir ?

Cela me parais en effet la réaction, la plus appropriée, mais il nous rattrapera. Ne devrions nous pas rester ici, où le terrain est à notre avantage ? demandais-je sans cesser de fixer la bête rouille du regard.

Un rictus mauvais s'étale sur sa face. Est-ce un sourrir que m'adresse l'animal ? Cela ressemble plutôt à une grimace qui vous fait frissoner. Sa fourrure emmêlée se dresse sur son échine, ses yeux nous détaille.

*Que de belles pièces de viandes pour toi, hein vieux loup ? Dommage je ne me plais pas en steak.*

Une moue ironique se dessine sur mes lèvres noires, la peurt laisse place à la détermination. Je ne veux pas mourrir tout de suite. Laissez moi découvrir ma vie de rechange avant de me l'arracher. Le canidé sembla perçevoir le changement d'humeur qui s'était operé e moi car sans plus réfléchir il chargea. Ses crocs jaunis par la crasse dévoilé à tous. Avant que j'ai pus faire le moindre mouvement, il s'élance et vise ma george. Je me cabre et le bougre se heurte férocement à mes sabots. D'un mouveent souple des antérieur, je le renvois brutalement la d'où il vient.

Mais attention au retour de flamme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Lun 31 Mai - 17:25

    Je m'exaspère moi-même.


    Earwen ne put réprimer un soupir agacé, voilà qui ne l'arrangeait guère, car tous ses projets tombaient à l'eau, et c'était plus ou moins le cas de le dire. Elle balança sa belle tête dorée de droite à gauche et recula de quelques pas, indécise. L'autre semblait prête à se battre, avec certes courage mais peut-être stupidité, plutôt que de fuir. Connaissant ses capacités et les limites des prédateurs d'ici, car elle en avait vu d'autres, l'alezane aurait volontiers galopé comme une gazelle à la prodigieuse force de ses membres endurants, faisant durer avec presque plaisir un petit jeu de piste entre elle et la bête. Mais il en était autrement, et c'était trop tard, et elle ne voulait pas pour autant abandonner si vite la nouvelle rencontre.
    Le loup chargea et sauta pathétiquement à la gorge de la grise, qui le renvoya vite fait à sa place. Bonne maîtrise pour une ancienne humaine, on pouvait le dire. Cette stupide bête puant le sang et la sueur ne semblait pas réellement destabilisé par l'attitude combattante de Kalypso. Elle allait s'acharner contre elles pendant de longues minutes.
    Finalement, Earwen se reconstitua une expression, et lança d'une voix illusionniste et enjouée :

    - Non seulement belle, mais fière et forte. Son étrange sourire restait collé à sa lèvre.

    Le loup, très prévisible, choisit alors sa deuxième victime : l'alezane. Elle vit son regard de tueur se poser sur elle avec détermination et inclina légèrement la tête, sceptique. Etait-il affamé pour s'attaquer à deux juments jeunes et fortes ? Elle eut presque un élan de pitié et de compassion pour lui, mais il restait, dans l'ordre des choses, un prédateur. Découvrant ses crocs jaunis, il chargea une nouvelle fois avec beaucoup plus de vitesse et de rage. Au dernier moment, la Belle s’éclipsa avec une grâce irréelle et fantomatique, si bien que le fauve se jeta sur les rives du lac, tout l’arrière-train trempé tandis qu’il agrippait de ses sales pattes le bord. Earwen jeta un coup d’œil complice à sa compagne. Elle voulait gagner sa confiance.

    - Peut-être pourrions-nous prendre le large, maintenant qu'il est fatigué ... Lança-t-elle d'une voix haute et claire.
Revenir en haut Aller en bas
Kalypso
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 21
PUF : 4 ans
Date d'inscription : 25/05/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Lun 31 Mai - 18:25

- Non seulement belle, mais fière et forte.dis l'alezanne tandis qu ele loup allait s'écraser sur le sol.

Je tournais légérement ma tête mouchetée vers elle et l'inclinait légérement. Non, fuir n'étais pas dans mes habitudes, aussi stupide soit condérée mon attittude dans ces contrées inconnues, elle resterait. Je secouais nerveusement ma queue guettant une nouvelle attaque. Mais le loup ne semblait plus s'interrésser à moi, mais plutôt à ma compagne qui n'avait pas détalé. Je sourris, pas un des ces rictus mauvais, un sourrir authentique, qui ne dur pourtant qu'un instant, je en peux pas me détourner plus de la menace plus longtemps. A peine ai-je reposé mes yeux bleuté sur son pelage jaunâtre qu'il s'élance vers la jument. Je suis le mouvement des yeux sans pouvoir intervenir. Puis soudain elle s'éffaça devant le canidé qui lui ne pu dévier de sa tragectoire et attérit dans l'eau. Se retournant il essaya de sortir de l'eau mais, il semblait bien trop fatigué pour arriver au moindre mouvement.

Peut-être pourrions-nous prendre le large, maintenant qu'il est fatigué ...

Fissa alors. Déclarais-je quand je vis le loup presque sortit de l'eau.

Rejettant la tête en arrière je m'élançais, galopant souplement sans produire aucun bruit. Mes membres se tendant avec souplesses avant de me projetter avec puissance vers l'avant. Je survolais la forêt à cette allure un petit moment avant de m'arrêter dans un dérapage plus ou moins contrôler.

Pourrais-je savoir le nom de cette jument si agile ? Demandais-je dans un sourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Mer 2 Juin - 13:36

    La partie est finie,
    et j'ai encore des cartes en main,
    celles que je ne jouerai probablement jamais.



    Sous la pression de plusieurs éléments combinés, l'alezane qui brûlait de s'élancer, sentit presque malgré elle tous ses muscles se contracter et sa respiration se bloquer, tandis qu'elle effectuait un demi-tour sur place très serré. Alors tous se relâcha comme un fil tendu qu'on a fait vibrer et tout son poids se cala sur son avant-main, la projetant déjà quelques foulées plus loin. Son départ en trombe lui procura cette délicieuse fièvres de l'intensité pendant quelques secondes, puis son esprit redevint posé et placide, prêt à tout. Tout comme sa compagne, ses membres semblaient battre férocement la terre molle et pourtant, c'était un galop souple et léger, presque inaudible. C'était l'art de voler entre la terre et le ciel, avec la rapidité et la grâce octroyées aux chevaux qui font d'eux, avec le reste, de si nobles créatures. Dans cette course folle, très étrangement, une once d'émotion traversa le corps de l'alezane en lui procurant allégresse et euphorie. Oui, cette joie enfantine de galoper complice aux côtés d'une autre s'abattit sur elle comme un vautour, la surprenant plus qu'un prédateur ne l'aurait fait. Elle en fut troublée, car elle se rendit compte qu'elle avait esquissé un sourire sans le demander, qu'elle n'avait pu le réprimer, sentant les muscles de ses lèvres s'étendre sans en demander la permission. Elle avait envie de rire, de crier, et pourtant ... Finalement, son sourire s'effaça et elle put se reconstituer ce beau visage de marbre qui lui servait de masque en toute occasion. Elle ne savait pas, elle ne savait plus qui elle était.
    L'alezane galopa encore un moment avec la grise, entendant les grognements du loup s'éloigner, puis l'autre sembla juger utile de s'arrêter ici. Avec souplesse, Earwen freina sa course folle d'une façon légèrement différente de Kalypso. Les deux s'étaient effectuées dans la grâce, mais l'alezane le fit d'une façon plus fluide, plus féminine, avec cette pâleur irréelle qui l'entourait toujours. Elle expira une grande bouffée d'air, nullement fatiguée, et posa ses grands yeux brillants sur la grise, un sorire charmeur aux lèvres. Elle se rapprocha d'elle, observa son sourire, puis répondit sur un ton doux et sucré :

    - Earwen.

    Elle laissa planer un tendre silence, son regard envoûtant cherchant à captiver celui de la grise.

    - J'ai des souvenirs qui me laissent en tête la pensée que cela veut dire océan, ou mer. Je ne sais plus, ce ne sont sûrement que des illusions, ce nom n''est-il pas, après tout, sans importance ?

    Là, c'était bien, elle pouvait recommencer son petit jeu et partager un peu plus avec sa nouvelle rencontre, l'insérant progressivement dans son manège. Ses flancs dorés se soulevaient lentement au rythme de sa respiration, tandis qu'elle mesurait toutes ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Kalypso
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 21
PUF : 4 ans
Date d'inscription : 25/05/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Mer 2 Juin - 14:06

Earwen.

Oui. Ce nom, je ne l'avais jamais entendu. Mais je n'avais non-plus jamais rencontré tant de grace et d'élégance en une seule personne. Si j'avais dûs l'affubler d'un adjectif qualificatif s'aurait était de "séduisante". Mais chaque mot choisi pour définir le caractère ne fait que le détruire. Donc je chassais immédiatement cette pensée de mon esprit.

J'ai des souvenirs qui me laissent en tête la pensée que cela veut dire océan, ou mer. Je ne sais plus, ce ne sont sûrement que des illusions, ce nom n'est-il pas, après tout, sans importance ?

Tout ce que je savais de mon nom, c'est qu'il était autrefois celui d'une nymphe. A l'époque d'Ulysse il me semble, mais il n'a même pas la même orthographe. Elle, au moins à une vague idée.

Ton nom n'est pas sans importance, il est le mirroir de ton âme.

Je ne faisais que répéter une phrase que j'avais souvent entendue en rêve. Car, je faisais de drôle de rêve ces derniers temps. C'était toujours la même chose, une voix dont je n'aurais su dire si elle était masculine ou féminine, qui me murmurais des secrets. J'avais donc appris qu'un nom été choisi bien avant la naissance de la personne, par les étoiles, lesquelles écrivaient ton passé et ton avenir. Ce nom te représentait, toi dans ton intégralité. Le perdre s'étaient te condamner, le comprendre était sencé t'apporter la paix.

Ce n'est pas sans importance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Ven 4 Juin - 15:06

    Mais qu'est-ce que j'attends,
    Dis,
    Qu'est-ce que j'attends ?



    L'alezane abaissa lentement sa longue encolure et eflleura le sol terreux de ses naseaux, soufflant doucement sur les aiguilles de pin fânées qui avaient pris une étrange couleur orangée. D'un côté elle écoutait avec un certain détachement les paroles de la grise, de l'autre elle plongeait dans le labyrinthe de pensées qui lui servait de cerveau. Elle était à mi-chemin entre rêve et réalité, à l'intersection de l'inconscience et de la perception, elle ne savait plus vraiment où elle en était. Finalement, elle releva son beau visage doré en faisant voler ses crins soyeux et plongea son regard brun animé par un étrange éclat avide dans les prunelles de Kalypso.

    - Le miroir de l'âme ? Un sourire éphémère se glissa sur son visage, un sourire sans joie qui disparut aussitôt. Un nom n'est-il pas une futilité, un caprice des géniteurs, un titre qui n'est d'aucune utilité si vous ne savez même pas d'abord ce que vous êtes ? Elle fit de son mieux pour rendre sa voix délicieusement sucrée et charmeuse, enrobant presque le regard de la grise. Elle fit quelques pas légers, se rapprocha un peu, toujours avec son sombre regard mielleux. Elle était légèrement plus grande que son interlocutrice, et pourtant beaucoup plus irréelle. Sa présence était d'une flamboyance fantômatique. Ce n'était qu'une parure. Earwen expira un long souffle d'air chaud qui glissa sur les naseaux de Kalypso tant elles étaient proches.
Revenir en haut Aller en bas
Kalypso
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 21
PUF : 4 ans
Date d'inscription : 25/05/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Mer 9 Juin - 13:08

Je la regardait, toute son attention semblait être accaparée par le sol. Les aiguilles de sapins vert émeuraude tapissaient le sous-bois. Elle souffla distraitement et j'eûs la certitude d'avoir parlé dans le vide. Mais cette impression fût vite démentit quand elle me vrilla de ses grands yeux brun chocolat. Elle m'avait écoutée avec la plus grande attention. J'eus honte de ma pensée.

Le miroir de l'âme ?Un nom n'est-il pas une futilité, un caprice des géniteurs, un titre qui n'est d'aucune utilité si vous ne savez même pas d'abord ce que vous êtes ?

Je hochais la tête en signe de négagtion, les étoiles décidaient de notre noms. Pas nos parents. Mais cela elle ne le savait probablement pas. Je décidais de ne pas entrer dans les détailles, la contrarier à propos de chose dont je n'avais aucune preuves matérielle n'avait aucun sens. Aprés si j'avais bien appris une chose, c'est que chacun avait ses croyances, et qu'il été bon de ne pas les modifier.

Tu as tes idées, j'ai les miennes. Dis-je avec un sourrir. Je crois qu'un nom reflète ton ame et est toute ta personnalitée, tu pense le contraire, trés bien.

Je concluais dans un hochement d'épaule. Il n'y avait pas grand chose à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Lun 14 Juin - 9:58

    Je me sens partir,
    et je m'accroche comme une folle.



    Le regard de l'alezane s'adoucit, ses pupilles s'arrondirent un peu et se firent moins ensorceleuses, moins envoûtantes. Elle écouta avec attention sa compagne, puis pivota sur ses talons, traîna autour des troncs en les contournant. L'atmosphère de la forêt était fraîche et reposante, ce qui la rassérénait peu à peu. Elle prit son temps, flânant comme si elle était seule, puis reposa au hasard ses yeux sur Kalypso. Elle sourit, sincère. C'était un sourire précieux.

    - Tu es sage et conciliante, c'est rare, et c'est admirable.

    Il était temps maintenant de passer à autre chose. La curiosité de l'alezane s'intensifiait peu à peu, ou plutôt, elle désirait confirmer ses intuitions et en savoir plus.

    - Marchons un peu ensemble encore, si tu le veux bien. Parle-moi de toi.


    [Désolé c'est court, pas vraiment faute d'inspiration mais bon, comme ça c'est plus facile de répondre aussi :3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Kalypso
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 21
PUF : 4 ans
Date d'inscription : 25/05/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Sam 19 Juin - 16:13

Se détournant brièvement de moi, elle flna un peu à droite à gauche, puis se retourna vers moi, un sourrir illuminant sa tête alezanne.

Tu es sage et conciliante, c'est rare, et c'est admirable.

Je lui rendit son sourrir, hochant la tête j'attendis qu'elle dise autre chose avant de la rejoiendre.

Marchons un peu ensemble encore, si tu le veux bien. Parle-moi de toi.

Je marchais silencieusement telle une ombre pour arriver au côté d'Earwen. J'efleurais son garrot de mon museau, je me sentais en sécurité à ses côtés. ce qui était plutôt rare me connaissant. Je me mis à marcher. Réfléchissant à ce que j'allais dire, oui j'avais confiance, mais je ne pouvais pas lui dire que j'avais étée humaine. Pas du tout. Elle aurait peur aussi noble soit-elle, elle fuirait ma compagnie. Mais pourrais-je lui mentir sereinement ? Peu probable, du temps où j'avais étée humaine, je me fichais de tout et tout le monde, mentir n'était pas un problème. Et il en aurait sans doute été de même si ça n'avait pas été Earwen à mes côtés.

Je ne sais pas quoi te dire, Earwen. Mon existense est des plus basique sais. J'ai bien peur de ne rien avoir de bien palpitant à te rconter.

C'était plutôt convainqant, mais elle saurit que je mens, tôt ou tard, c'était cela une jument intelligente.
Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 21
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Dim 20 Juin - 20:52

    J'aime bien quand tu es près de moi,
    j'ai l'impression d'être vivante.



    Lorsqu'elle sentit un léger frôlement sur le haut de son épaule, juste là où s'arrêtait sa crinière cuivrée, elle tourna souplement sa tête, l'inclina légèrement et offrit un sourire sincère et chaleureux à sa compagne, ne cachant plus l'apparent plaisir que cela lui faisait. Elle ne savait pas où elle allait avec Kalypso et pourquoi elle se comportait comme ça, d'ailleurs la grise aussi semblait ne pas être comme d'habitude (évidemment ce n'était qu'une supposition), mais après tout, ne fallait-il pas laisser le temps, le hasard qui en fait était destin, s'avancer pour elles ? Earwen se sentait mieux, bien mieux maintenant, et elle n'allait pas, pour une fois, altérer cela. Le fait aussi que Kalypso soit une jument rendait peut-être la chose un peu moins délicate. Cependant, elle ne croyait toujours pas à une prétendue amitié. Cela ne marchait pas pour elle. Elle n'y croyait pas, malgré elle.

    L'alezane attendit patiemment la réponse de son interlocutrice, se distrayant des vues de son environnement, intégrant le rythme de leurs pas combinés dans sa tête. Finalement, la réponse vint, lancée sur un ton banal et flâneur qui frôlait la perfection de celle qui ne présente aucun intérêt. Or Kalypso présentait avec évidence de l'intérêt, là était l'os. Elle mentait, et c'était presque sûr. Pour une jument comme l'alezane qui n'avait de sa vie, eu qu'à observer les autres et leur extirper leurs caractères, cela était flagrant, même lorsque le mensonge était bien caché, et même lorsqu'il était préférable à la vérité. Soucieuse du bien-être de sa compagne, elle joua le jeu, esquissant dans son coin un petit sourire. Néanmoins, elle se retourna vers la grise et lui lança un regard où elle fit passer un peu de ce qu'elle savait, où trônait un soupçon de complicité sceptique que remarquerait peut-être Kalypso.
    Elle jugea utile d'attendre un peu, de ne pas la presser puisqu'elle ne le voulait pas. ce que Kalypso ne savait pas, c'est qu'Earwen avait déjà deviné ce qu'elle était, ayant déjà rencontré de nombreux anciens humains pendant ces longues années, et qu'elle n'en éprouvait aucune peur ou méfiance, bien que certains soient de très mauvaise compagnie. Elle voulait juste que la grise vienne à en parler d'elle-même.

    - C'est parfois dans la simplicité que réside et intérêt et ambition. Moi-même je n'ai rien à te raconter, car ma vie est dans un sens déplorable, et pourtant je pourrais m'arrêter sur chaque petite chose, chaque petit détail, je pourrais te conter mille et une choses qui viennent de moi ou d'ailleurs. Tu vois, tout dépend du point de vue. Chaque chose a sa valeur, il suffit qu'ellle trouve son bon confident ... Elle laissa les dernières notes traîner, n'ayant guère calculé ses paroles, cela était sorti d'une traite, et finalement, servait bien son but. Elle sourit gentimment; certains mots étaient lours de sous-entendus subtils.

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Kalypso
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 21
PUF : 4 ans
Date d'inscription : 25/05/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   Mer 4 Aoû - 17:08

[Je suis vraiment désolé de m'être absentée si longtemps ! Excuse moi pour cette longue attente]

C'est parfois dans la simplicité que réside et intérêt et ambition. Moi-même je n'ai rien à te raconter, car ma vie est dans un sens déplorable, et pourtant je pourrais m'arrêter sur chaque petite chose, chaque petit détail, je pourrais te conter mille et une choses qui viennent de moi ou d'ailleurs. Tu vois, tout dépend du point de vue. Chaque chose a sa valeur, il suffit qu'elle trouve son bon confident ...

Je tournais la tête vers ma compagne. Rien qu'au son de sa voix, je compris qu'elle avait décelé mon mensonge, aussi déguisé soit-il. Étrangement, j'avais le pressentiment que ça n'était pas la seule chose qu'elle avait devinée. J'avalais lentement ma salive. Après tout rien n'était certain. Je me faisais peut-être des idées. Autant ne pas se trahir tout de suite. Je continuais donc à marcher, perdu dans mes pensées. Je savais que la vérité finirait par sortir. Je voulais qu'elle sorte. Mais je ne savais pas trop quoi dire.

Je suis différente ...

Je me mordis la langue. Qu'est-ce qui me prenais d'un coup ? Je lui jetais un regard discret. Si j'avais pus revenir dans le passé et m'empêcher de dire ça.. je crois bien que je l'aurais fais.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PM Kalypso]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PM Kalypso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» KALYPSO ? tous les hommes craignent de se faire posséder par une sirène.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Incarnations