AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- Huralis -
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 25
PUF : Caronat / Naja / Endless
Date d'inscription : 16/07/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   Sam 17 Juil - 19:18

    « Si seulement, ma vie pouvait ne plus être la même. Si seulement, quelque chose, pouvait changer … Que puis-je faire ? Rien. Que pouvez vous faire ? Rien non plus. »
    Soupirant, le jeune homme retourna se coucher, fatiguer soudainement, il s’en évanouit presque, ce qui le surprit mais il se dit tant mieux, je pourrais dormir.
    Qu’il était loin de se douter qu’à l’heure actuelle, il était au milieu d’une plaine, dans un corps qu’il ne connait pas … Tu voulais changer de vie ? Tu vas être servit …


    Lorsque Matthew passa de l’état d’endormi à l’état de somnolence, il eut tout d’abord de drôles d’impressions … Vous savez, l’état de somnolence donne toujours cette impression d’être moitié endormie moitié éveillée, on sait que l’on est réveillé, mais aucune envie d’ouvrir les yeux ou de bouger. C’est un état ou parfois on ne veut que se rendormir, ou, parfois, un état où l’on réfléchit à des choses diverses et variées. Et où l’on peut se rendre compte de son état physique. Comment pouvait-on décrire celui de Matthew ? Le jeune homme avait l’impression d’être lourd. La tête lourde, les jambes lourdes, l’estomac noué, mal de crâne assez tapant … Toujours les yeux fermés, ne bougeant pas, Matt’ essaya de se remémorer ce qu’il avait fait hier pour se retrouver dans un tel état de lourdeur physique. Il se rappelait qu’il avait mal dormi, qu’il s’était levé pou regarder les étoiles, puis recoucher. Un détail lui revint : il s’était limite évanouit en se rendormant.

    ° Bon. J’ai rien bu. J’aime pas l’alcool d’t’façon. J’prends pas de drogue, j’fume pas, j’ai rien bouffé de spécial. J’ai pas non plus fait de sport hier. Alors pourquoi j’ai l’impression d’être bourré et d’avoir couru un marathon hier ? Anyway. J’dois p’être être malade … Rah fait chier …

    Il émit un grognement de mécontentement … Ce soleil qui tapait à travers la vitre l’agaçait … Enfin, ce qu’il croyait être la vitre de sa chambre. En réalité était une grande plaine herbeuse, et lui, emprisonné dans un corps de cheval. Il ne le savait pas encore, mais, à mon avis, ça n’allait pas tarder … À vrai dire, son état de somnolence l’empêchait de bien se rendre compte qu’il était actuellement couché sur l’herbe, avec un corps un peu plus différent que son corps d’humain. Il ne se rendait même pas compte que ses oreilles pivotaient machinalement pour écouter les différents bruits. Il était engourdit, dans un corps qui n’était pas le sien. Aux yeux d’autres chevaux c’était un spectacle assez banal, un grand cheval baie couché dans une prairie … Matthew ne savait rien de tout ça bien sûr. Mais attendons qu’un cheval vienne lui parler, je pense que ça va être … Très, très drôle à regarder, mais beaucoup moins à subir … Pour l’instant, tout était calme, Matthew avait juste la flemme d’ouvrir les yeux, et était juste un peu trop fatigué pour comprendre ce qui lui arrivait. Mais nul doute qu’une découverte pareille allait lui donner un sacré coup de jus …

Revenir en haut Aller en bas
http://cinq-sens.forumactif.fr
Antigone
Petite envergure des grandes énergumènes.
Petite envergure des grandes énergumènes.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1020
Age : 25
PUF : Hoax
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 1
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   Ven 23 Juil - 16:15

[je vais répondre, mais j'aimerais juste savoir, si je répond moins, c'est dérangeant ? :) ]

___________________



LUST



Revenir en haut Aller en bas
- Huralis -
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 25
PUF : Caronat / Naja / Endless
Date d'inscription : 16/07/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   Ven 23 Juil - 16:32

    [Du tout ! Du moment que quelqu'un me réponds, moi ça me va tout à fait :) ]
Revenir en haut Aller en bas
http://cinq-sens.forumactif.fr
Fahrenheit - Handi....
Grim' Emotion

avatar

Féminin Nombre de messages : 661
Age : 25
PUF : Hoax
Date d'inscription : 22/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   Ven 23 Juil - 20:15

Youhou merciii :D *fait un gros bisou à Huralis*
Aussi, je tenais à te dire que j'aime beaucoup/énormément ta façon d'écrire, c'est très "actif" sur le qui vive :) Enfin, ça change et je trouve ça super ^^



Fahrenheit

I was half a way to know what was going on.


    ---x La jeune jument était très heureuse de se trouver en ce lieu, elle avait marché la journée entière, la nuit aussi un peu, ses muscles étaient crispés, elle ne s'étaient arrêtée que peu de fois pour brouter ou s'abreuver. Mais elle venait de loin, la majeure partie de l'année, Fahrenheit résidait dans les hautes montagnes, des montagnes froides et enneigées où elle passait ses journées à survivre, triviale et pleine de bon sens.
    Lentement elle s'arrêta face à l'étendu verte, le parfum de l'humus se rependait à travers le sol, l'été grouillait de vie, ce paysage était épatant après plusieurs mois de surface blanche. elle eut un rire très doux, s'extasiant dans des teneurs lentes et peu aigüe. Elle était venue ici pour une bonne raison, comme chaque années, pour les voir.
    Après quelques gorgées d'une eau fraiche qu'elle savait qui dérivait des glaciers de sa montagnes natale et quelques bouchées de l'herbe méritée, Fahren' se posa sur le côté ouest de la plaine pour une sieste. L'aube pointait tout juste, quelques rayons simagrées s'effilait à travers le ciel bleu, promesse d'une belle journée.
    Souvent, il fallait attendre plusieurs matinées, mais la jument d'un gris encre de chine était d'une patience implacable, et elle attendrait autant que le temps lui était donné.
    Tandis qu'elle somnolait, l'oreille aux aguets, un grommellement s'éleva à environ deux cent mètres. Elle sourit pleinement, avec la fatigue elle avait consciencieusement oublié de faire un tour de ronde, or ce matin, il y avait un nouveau tout frais.
    Sans gênes, elle prit un trot délibéré pour se rapprocher très calmement du jeune étalon tout endormis, elle eut un rire frais et distinct: souvent, les anciens humains, à leur premier réveil, gardent des contorsions étranges dans leur sommeil, comme un antérieur qui passe sous la tête, etc. dans le cas présent, rien de vraiment anormal, si ce n'est la drôle d'expression "complètement dans le pâté" typiquement humaine.
    Voyant que la masse ne daignait pas se lever, elle le frôla lentement avec la peau douce qui recouvrait son museau tout en susurrant quelques mots rassurants.

    - Il est l'heure de se lever, c'est un jour nouveaux pour les nouveaux venus, où l'on sort de la torpeur des rêves et où le béton ne cernera plus l'esprit.

    Fahrenheit avait maintes fois entendu ces histoires de grandes tours en "béton", elle connaissait presque par cœur et avec beaucoup d'intérêt l'ensemble des bêtises humaines.
    Elle prit une voix qui se voulait mielleuse.

    -Un petit-déjeuner d'herbes t'attends ! :)

    E
    lle eut un sourire emplit de malice et piqua un fou-rire derechef; elle attendait avec impatience, la réaction.


Revenir en haut Aller en bas
- Huralis -
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 25
PUF : Caronat / Naja / Endless
Date d'inscription : 16/07/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   Mer 28 Juil - 18:27

    [Merciiiiii heart Première fois qu'on me dit ça T-T *émue* ]


    Matthew ne savait pas encore ce qui l’attendait, il était loin de se douter que son grognement plaintif vis-à-vis de l’astre solaire allait attirer du monde. Enfin, du monde, une jument quoi. Puis de toute façon il se croyait encore dans sa chambre, tranquille, alors pourquoi quelqu’un viendrait-il hein ? On ne rentre pas chez les gens comme ça en plein jours ! Surtout que la porte était bien sûr verrouillée, les fenêtres fermées … Bon. Alors pourquoi lui semblait-il entendre des bruits de pas ? Son premier réflexe fut de se dire que ce n’était que son imagination, une musique qui lui trottait dans la tête, ou alors sa potentielle fièvre de cheval qui devait le faire délirer, ou bien son radio réveil qui s’était allumé pour une raison inconnu. La raison la plus plausible puisqu’il lui semblait même entendre des petits rires … Ce qui l’énerva assez vu qu’on était censé être samedi, et que le réveil ne devait pas sonner, allons bon Matt’, inutile de monter sur tes grands chevaux juste pour une historie de réveil … Cela lui valut un grognement de plus. Il n’avait même pas envie de se mouvoir pour éteindre ce radio-réveil. En plus, drôle de station de radio … Des sons de la nature, des bruits de pas, des rires … C’était quoi ? Une nouveauté ?

    Bien qu’encore à moitié endormi, il sentait un truc doux le frôler ça et là, il supposait que c’était sa couverture qui devait glisser… Mais il se raidit soudainement quand il entendit une voix, qui lui semblait anormalement forte, et proche, pour être originaire de son réveil.


    - Il est l'heure de se lever, c'est un jour nouveaux pour les nouveaux venus, où l'on sort de la torpeur des rêves et où le béton ne cernera plus l'esprit.
    -Un petit-déjeuner d'herbes t'attends ! :)


    Euh. What ? Bon, là mec c’est vraiment l’heure d’ouvrir des yeux, parce que y’a un truc qui déconne sévère là. Aller, un petit effort, je sais qu’il fait super jour et que tu verras pas grand-chose mais là, c’est pour ton bien ! Enfin, ton bien, c’est vite dit quoi …

    Matthew souleva à demi ses lourdes paupières, complètement aveuglé par la lumière du soleil, il avait d’abord une vision un peu floue … Et, euh, un peu … Changée ? Il ne comprit pas tout de suite pourquoi il voyait soudainement différemment, il semblait qu’immédiatement devant lui il ne voyait pas, mais en revanche, sur les côtés c’était nickel. Bizarre. Bon, c’était sans doute ses mèches de cheveux qui avaient décidé de faire une rébellion anarchique. Il leva un peu la tête, qui déjà lui semblait être étrangement loin de ses épaules, et ouvrit un peu plus les yeux.

    Il ne sait pas ce qui le choqua le plus au départ. Le fait qu’il était soudainement téléporté au milieu de nowhere dans une prairie, dans l’herbe, on ne sait pourquoi, ou bien le fait qu’il avait en face de lui une jument grise qui … rigolait ?

    ° Qui est le petit c*n qui a foutue de la drogue dans la tuyauterie du conduit d’eau ? °

    Pendant plusieurs secondes, il fixa, l’air complètement abruti, la jument. Il était désormais persuadé que quelqu’un avait trouvé moyen de le drogué. Sinon pourquoi serait-il en face d’une jument morte de rire au milieu d’une prairie ?!

    - What the …

    Il commençait à prendre de plus en plus conscience de ce qui l’entourait. Il décida de se détacher deux secondes de la jument qui de toute façon, n’était sûrement qu’une hallucination, pour regarder un peu autour de lui. Sa vision équine lui permettait, en tournant la tête, de voir ses flancs et ses côtes. WOW. WAIT. SON FLANC ? SES CÔTES ?

    Il eut soudainement comme un bug. Son cerveau planta comme un ordinateur en surchauffe. Les yeux grands écarquillés, il fixait son … Corps

    ° MINUTE WAIT DUDE. C’est pas moi ça ? Si ? Non … SI. Pourquoi j’suis brun ? Pourquoi j’suis énorme ? Pourquoi j’ai …DES SABOTS Bord** ? Pourquoi j’ai des jambes de cheval ? Pourquoi, POURQUOI JE SUIS UN CHEVAL WHAT THE HEEEELL ?°

    Comme prit d’un mouvement de panique, soudainement réveillé, comme électrocuté, il se leva en un bond d’affolement. Le problème c’est qu’il ne sait pas tenir sur quatres pattes notre ami. Aussitôt levé qu’il s’écrasa lamentablement sur le sol, incapable de tenir sur ses quatre grandes perches qui lui servaient de jambes. Il retenta, ne se souciant même plus de la jument qui devait se foutre royalement de sa pauvre tronche, et une fois de plus chuta comme un c*n. Ainsi, il se retrouva encore au sol et décida d’y rester. Non mais oh. Son cœur en proie à la panique visible, ses yeux parcouraient toutes les directions, d’un air affolé, la sueur commençait déjà à li perlé sur le front. Ses antérieurs allongés devant lui, il les fixa d’un air sceptique, comme s’ils allaient le mordre.

    - Mais, WHAAAAAAT.

    Dit-il sur un pur ton d’incompréhension la plus totale. Non mais, c’était quoi ce délire là ?! Et c’est qui cette jument à la fin ? Puisque finalement, il n’avait pas l’air de rêver, vu qu’il s’était quand même fait mal en se rétamant la tronche à deux reprises. Il prit le temps, vite fait quoi, de la détaillée. Ouais bah c’tait une jument grise quoi … Qu’est ce qu’il s’y connaissait en chevaux lui ? Il les aimaient bien, plus qu’un autre animal, mais il n’avait jamais fait d’équitation, ni rien de ce genre. Matthew fixait la jument, un air à la fois abruti, interrogateur, et douteux. C’était elle qui avait parlée tout à l’heure ?

    ° TSEUH. Manquerait plus que ça ! Une jument qui se marre et qui parle … Mon Dieu dans quoi tu t’es embarqué mec … J’dois rêver, ou pas, ou si, ou … OU MARDE. J’SUIS OÙ D’ABORD ? °

    Il n’osait encore rien dire, enfin, parlé à cette jument du moins, car il s’était exprimé à sa façon et de manière assez spontanée. Pour l’instant, complètement sur le cul -et c’était le cas de le dire- il fixait la grise, ne sachant que faire, complètement paumé.

    Faut dire qu’un air aussi méfiant d’un paumé qui à l’air un peu abruti sur le coup et qui ne pigeait rien de sûrcroit, ça laissait soit l’envie d’exploser de rire, soit l’envie de … Ben non en fait, on pouvait que en rire de son air aussi inédit.



    [Oh god que je m'éclaaaaaate xD ! J'adore, je sens qu'on va bien se marrer What A Face Ah et pas besoin de répondre en pavé hein je te rassure tout de suite xD !]

Revenir en haut Aller en bas
http://cinq-sens.forumactif.fr
Fahrenheit - Handi....
Grim' Emotion

avatar

Féminin Nombre de messages : 661
Age : 25
PUF : Hoax
Date d'inscription : 22/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   Mer 28 Juil - 19:35

*arrive* urg o_____O *han le pavéééé quôa*
Non, c'est, en fait, j'ai rigolé pendant dix bonnes minutes en lisant ta réponse, c'est absolument super, j'adhère totalement et ça ne manque pas d'ironie, sincèrement, tu as un style épatant qui retranscrit très bien le 'vécu sur le coup' :) Bon, euh moi, je vais y aller mollo huhu



    ---x La douce Fahrenheit tressautait sur ses sabots, le regardait se lever, s'exclamer, douter, virevolter et retomber. Son rire était à présent très doux, sans méchanceté ni mesquinerie. Elle se pencha un peu vers lui pour se rapprocher.

    - Tu t'appelles What ? (qu'elle prononça d'ailleurs plutôt 'wheuät') Drôle de nom, moi qui pensais que les humains avaient un peu plus d'imagination.

    Elle rit encore très sereine. Au fond d'elle, elle aurait aimé s'approcher d'avantage pour pouvoir lui prodiguer un appui et qu'il se lève, mais au fil du temps, elle avait appris que les réactions pouvaient êtres plus ou moins spontanées et qu'il fallait attendre que la demande vienne de l'autre. Ses oreilles se levèrent succinctement tandis qu'elle le regardait délibérer avec son subconscient (ce qui était plutôt visible vu les grimaces étranges qui animaient son interlocuteur.)
    Elle secoua sa longue queue d'un noir d'encre tout en se mettant à disposition du 'nouveau né'.
    Son esprit vogua lentement, elle se rappelait des différentes rencontres occasionnées sur cette plaine. Une des première avait été avec un étalon plutôt ... Unique. Mais dont elle ne souhaitait en aucun prétexte parler, non pas pour "amour bâclé", bref, pas du tout dans ce registre, quelque chose d'autre de bien plus spécial, une histoire à laquelle elle n'avait pas voulu se mêler mais où elle avait été dans l'impossibilité de s'échapper. Elle eut un petit sourire triste.
    Ses grands yeux noisettes se posèrent de nouveau sur l'étalon, elle n'était plus vraiment consciente, réfléchissait sans cesses aux différentes histoires qu'elle avait connut. Pourtant, doucement elle s'adressa à lui.

    - Bienvenu sur les terres de Life Horse, je pense que tu l'a remarqué, mais tu es un équidé, et ici nous sommes tous doués de paroles. Néanmoins, nous ne sommes pas tous comme toi, d'anciens humains, mais pour certains autres c'est le cas.

    E
    lle lui fit un grand sourire qui se voulait tout à fait rassurant.
    Une odeur passa, elle releva la tête, ses oreilles frémirent. En pensant au loup ...



(comme j'ai pas grand chose à dire, je vais faire paraître un deuxième personnage, ça amènera un peu de piment :)
Revenir en haut Aller en bas
Fire Light
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 61
Age : 25
Date d'inscription : 02/09/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   Mer 28 Juil - 19:44

  • Il avait longuement marché, lui aussi. Sa tête se mouvait avec une nonchalance, seule la déraison creusant sa tête, ses membres solides vaguant lentement. Ses yeux se fermèrent, il était las, presque épuisé, la pensé le troublait, elle le troublait. Cette jument d'un alezan flambant qu'il avait vu plusieurs jours avant, une jument dont l'envoutement avait carré ses rêves et hypnotisé son esprit, il ne pouvait rien.
    Sa belle robe d'un blanc gris tergiversa entre les hautes herbes vertes de la plaine, peu à peu il dégonflait son poitrail, émettant un son raque, dont la sinusoïde de pouvait s'entendre que de très près. Son visage se ferma, il se concentra et lentement il releva le museau, ensuivant l'acte d'un flehmen. Largement, il pouvait sentir deux présences, alors d'un pas plus saint il reprit marche, il n'y avait pas plus d'un kilomètre entre eux.
    La première odeur lui était connue, Fahrenheit, une jument qui vivait dans la montagne, parfois il la racontait, échangeait quelques paroles, elle était une amie douce et sensible qu'il appréciait particulièrement.
    La deuxième odeur par contre lui était absolument inconnue, de plus, celle-ci était très faible, comme si l'équidé en question n'était pas encore imprégné d'odeurs, n'avait pas encore vécu quelque part ...
    Il rit simplement, un ancien humain.
    Ses muscles se délièrent, sa face se détendit et son pas se fit plus rapide.
    Depuis quelques jours, la compagnie était venue à lui manquer.
Revenir en haut Aller en bas
- Huralis -
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 25
PUF : Caronat / Naja / Endless
Date d'inscription : 16/07/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   Jeu 29 Juil - 11:25

    [Avec un perso comme ça j’adore le rendre ridicule xD *méchante* Oui le pavé, parfois je m’emporte mais je suis tellement motivée que ça vient tout seul, j’avoue que quand j’écris j’ai un sourire constant parce que ça me fait bien rire d’écrire des trucs pareils xD ]

    Matthew était toujours cloué. Planté là, comme un poireau. Ou plutôt à terre, les deux antérieurs dépliés devant lui, ses postérieurs qui traînaient comme des loques derrières, relevant la subtilité de son rétamage par terre. Il eu presque un sursaut en constatant que ses oreilles bougeaient quasiment toutes seules, en fonction des bruits. Il soupira, un peu exaspéré et perdu, c’était quoi ça ? Des girouettes ou des oreilles ? Et puis ça là, c’est des perches ou des jambes ? Et, le truc là, pourquoi son cou est si long… Pourquoi c’est un cheval ? Ca, c’était bien la question mon cher ! Fixant toujours aussi abruti la jument, il ne réagit pas tout de suite quand elle lui reparla.

    - Tu t’appelles What ? Drôle de nom, moi qui pensait que les humains avaient un peu plus d’imagination.

    En plus de son air cocasse, il fronça un sourcil et en releva un autre. De quoi elle parlait celle-là ? Il était un cheval ou un humain à la fin ?! Peut-être qu’il était humain aux yeux des autres et que lui se voyait comme un cheval ? Non, c’est n’importe quoi comme théorie … Ah, peut-être que c’est elle l’humaine qu’il voit comme un cheval ? Mais nan, c’est stupide aussi … Matthew avait soudainement les idées bien brouillées, comme si ça suffisait pas de s’être éclaté par terre deux fois pour être bien sonné. Il avait envie de lui poser plein de questions mais aussi de prendre les jambes à son cou et de foncer droit dans un arbre, pour s’assommer, et peut être ainsi se réveillé comme il l’était avant.

    ° Bon, calme, zen, mec. Pas d’affolement. Enfin peut être, on verra. Elle a pas l’air méchante, c’déjà ça. Euh, je devrais faire quoi … Lui parler ? J’peux faire ça moi ? Et puis comment elle fait pour tenir debut d’abord .___. ? °

    Matt’ prit une longue inspiration, hésitant entre parler ou feindre l’ignorance. Bon, dans son état, ça le mènerait pas bien loin de faire genre qu’il savait rien. Bon. Aller. Sois un homme mec ! Euh, enfin, soit un étalon quoi ?

    - Euh.

    ° Wow. Bravo. Phrase superbement enrichie en vocabulaire et extrêmement constructive. Tu vas aller loin comme ça toi …°

    Retenant l’envie de se ficher une baffe à lui-même pour sa stupidité, il reprit son inspiration et se lança comme il put :

    - Je. M’appelle. Pas, What.

    Il laissa un silence plané. Elle avait compris ? Même s’il parlait mal, il avait tellement détaché les syllabes –comme s’il ne savait parler que comme un neuneu- que se serait difficile de pas comprendre … Niveau intelligence, c’était un peu râpé. Il avait plus l’air de passer pour un cheval au cerveau grillé plutôt qu’autre chose… Il se rendit soudain compte de sa phrase, et espérait qu’elle ne comprenne pas qu’il s’appelait « Pawhat ». Boooon, passons …. Avant qu’il ne puisse s’exprimer à nouveau (de toute façon c’était pas pour tout de suite), la jument lui rendit un flot de paroles plutôt bizarres :


    - Bienvenu sur les terres de Life Horse, je pense que tu l'a remarqué, mais tu es un équidé, et ici nous sommes tous doués de paroles. Néanmoins, nous ne sommes pas tous comme toi, d'anciens humains, mais pour certains autres c'est le cas.

    Punaise, c’est quoi ce délire là ? Matthew fit des yeux ronds comme des billes à la jument en guise de réponse. PARDON ?

    ° Bon. ok, ok, minute. Donc, on résume. JE. Oui, je, suis un cheval. Elle aussi. Elle parle, moi aussi. ADMETTONS. Tous ? Qui ça Tous ? Y’en a d’autres ? D’autres quoi ? Chevaux ? Humains comme moi ? D’autres bestioles ? Bon, cherche pas loin, on admet que se sont, euh, les chevaux voilà. Pas tous comme moi, d’anciens humains, ça ok. Donc, elle, c’est un cheval. Un vrai. Et pas moi, ça j’sais quand même c’que j’étais ! Pour certains c’est le cas ? Y’en a d’autre, COMME MOI ? MAiS WHAT THE … Non, clame, reeeeste cooool. Cool. Calme.°

    - Euh. Ouais … ? T’es, sérieuse ? Si j’te suis. Je suis, un cheval, là. Right now, je suis un cheval. Et j’vais rester comme ça, longtemps ?

    Et là je demande une ovation, il a réussi à construire une phrase avec un sujet un verbe un complément ! En tout cas on voyait bien que pour l’instant, la jument en elle-même ne le préoccupait pas beaucoup … C’est normal après tout, il vient de se réveiller en cheval. Et en plus, il avait été ridicule à ne pas savoir se tenir sur ses quatres perches de jambes. Ah ben tiens, justement, comment elle fait elle ?

    - Hm. Comment on fait pour s’lever ?

    Essayant de rester stoïque malgré sa situation alarmante, il se voyait mal rester couché comme ça encore longtemps. La grise cependant releva la tête, visiblement alerte. Matthew fit un furtif mouvement des yeux, et apercut un autre cheval gris qui arrivait vers eux.

    ° Pas possible ça, j’vais ameuté la terre entière ou quoi ?°

Revenir en haut Aller en bas
http://cinq-sens.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu voulais changer de vie ? Te voilà servit ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Oh ! Les voilà ...
» Envi de changer d'interface...?
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» louis chedid voilà pourquoi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit