AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.   Dim 8 Aoû - 17:09

Théa
« On ferme les yeux des morts avec douceur ;
c’est aussi avec douceur qu’il faut ouvrir ceux des vivants. »




    Age :
    2 ans.
    Sexe :
    Femelle.
    Lien sociaux sur LH ? :
    Aucun.
    Race :
    Inconnue.
    Robe :
    Gris truité.



    — Histoire :
    L’eau est pourpre, tumultueuse et se referme sur deux êtres. L’un noir, l’autre grise. Des petites bulles remontent à la surface. Les yeux de la grise resté ouverts semble ne plus rien voir. Le noir coule inexorablement vers le fond. Brusquement, la jument eu un soubresaut. De l’eau vint remplir ses poumons. Ses yeux irrité par l’eau salé cherche l’étalon. Avec ses dents, elle tente de l’attraper, mais ses forces la quittent. Elle voit sans pouvoir rien faire le corps de son ami disparaitre dans les fonds abyssale de l’eau étrangement rouge. Malgré l’eau qui lui bruler la gorge elle tenta de l’appeler, mais sa voix ne produit qu’un gargouillis. L’eau la malmena, et son corps fut ballotter au gré du courant. Doucement, elle sombre vers l’inconscience... Brusquement, une voix familière la tira de son demi-sommeil. Eileriwen… Sa voix était inquiète et lui disait rapidement des ordres. Elle sourit. Ses yeux irrités se fermèrent doucement. Elle se meure. La voix de l’étalon résonne encore et encore. « Théa, Théa, réveilles-toi je t’en supplie, bat-toi ! », « Non, je suis bien maintenant, attends-moi s’il te plait. » Eileriwen se manifesta encore, mais Théa ne l’écoutais plus. Elle voulait dormir. Ses yeux se fermèrent et la voix d'Eilieriwen eu l’effet d’une berceuse. Le courant la berce doucement, elle s’endort.

    « Eileriwen, où es-tu ? » Doucement, ses paupières papillotèrent. La lumière du soleil l’aveugla. Elle se recroquevilla sur elle-même. Doucement, elle prit conscience du lieu où elle était. Le sable lui piquait la peau. Crachotant, elle expulsa l’eau de sa bouche. Sa gorge lui piquait énormément. Des larmes salées coulent le long de ses joues. La tristesse l’envahi. Ses cris couvrent le hurlement des vagues qui accompagne ses cris de douleurs. Entre ses pleurs, elle cri son nom : Eileriwen. Rapidement, le froid l’engourdit et la peur l’envahit. Brusquement, son visage, la dévisagea. Il était là. Son regard était furibond, mais son sourire était immense. « Lèves-toi, va vivre. Je suis partit, mais tu es resté, je ne supporterais pas que tu meurs… » Elle voulu courir vers lui, mais la silhouette d’Eileriwen disparut en un puissant coup de vent. Théa laissa retomber sa tête contre le sable humide. Les larmes la submergèrent de nouveau. Elle se laissa choir contre le sable gorgé d’eau. Le tumulte des vagues couvrirent ses hurlements de douleur.

    — Caractère :
    « N’es pas peur Théa, je suis là. », « Je le sais bien, Eileri', c’est pour cela que j’ai peur. », « Pourquoi ? », « Car je ne suis plus sensé te voir. », « Je sais, mais chaque jour j'ai peur que tu me rejoigne. Mais sache que je ferais tout pour que tu vive, je t’aiderai, à jamais, car mon cœur et toi, en celle de j’aime. », « Je t’aime aussi. », « … ». Elle n’a plus peur. Ses échanges de paroles sont normaux. Avec le temps, on s’habitue. L’herbe humide lui chatouille le ventre. Obstruant ce fait, elle posa sa tête fine sur le sol. Le vent semble la bercer. Elle sourit. Ses paupières cachèrent doucement ses yeux chocolat. Son pou devint plus lent. Chut, ne faite plus de bruit, elle arrive au Pays des Rêves…

    L’eau est étrangement rouge. Doucement, elle s'en approche. Près du lac, il est là. Son sourire chaleureux, son regard fou d’amour. Eileriwen ! La petite jument cour vers lui. Elle fourra la tête sous ses beaux crins. La peau du jeune étalon est glaciale, mais elle à l’habitude, elle ne bronche pas. Doucement, le mâle se retire, il lui sourit. Sa gorge le brûle. Il déposa doucement sa langue sur l'eau pourpre, s'abreuvant de celle ci, savourant chaque gorgée. La femelle s’approcha de lui, collant son corps fin contre son corps de pierre. Elle limita. Brusquement, elle aperçut quelque chose dans l’eau du lac : une dent. Son regard horrifié se tourna vers Eileri'. Ce dernier avait fermé la bouche, ses yeux noirs exprimer sa douleur. La jument devint furibonde. « Pourquoi nous font-ils toujours ça quand je peut enfin te voir… ». Des larmes roulèrent sur ses joues grises. L’étalon lui offrit un sourire plein d’amour. « Je… je n’ai pas le droit d'être avec t… ». Il s’interrompit. Une autre dent tomba dans l’eau avant de sombrer dans l’abysse. Théa ne dit rien, se contentent de le regarder. Le mâle reprit la paroles. « Je t’ai… me. » D’autres dents tombèrent dans l’eau. Les yeux de la femelle s’embuèrent, sa vision se brouille. La silhouette du mâle disparait dans un coup de vent. « NON !!! », cri-t-elle. Cependant, le sol disparait à son tour, et elle aussi, elle disparut.

    Ses yeux s’ouvrirent dans un sursaut. Les larmes qu’elle avait versées restaient collées contre sa peau. Un sourire apparut sur ses lèvres noires et roses. Elle referma les yeux, puis chuchota : A demain soir…

    — Aime
    Comme vous l’aurez comprit, la seule chose pour la quelle Théa à encore la force de vivre, c’est Eileriwen. Il ne se passe pas une minute sans qu’elle pense à lui. Chaque nuit, elle espère rêve de lui, mais elle ne sait pas vraiment si ses rêve sont vrai ou du à son imagination. Mais elle y croit dure comme fer. A près tout, aller dire à un enfant que le Père Noël n’existe pas.

    — N'aime pas
    Théa est toujours dans une sorte d’état de léthargie. Elle reste toujours déconnecté du monde et ne fait aucun n’effort pour s’intéresser aux choses de la vie.




    __________________________________________________________




    — Code Règlement :
    OK par H0AX

    — Que penses-tu de LH (à première vue :) ?
    J'aime beaucoup l'harmonie du forum et j'aime beaucoup l'ambiance.

    — D'où connais-tu Life Horse ?
    Google.

    — Autre ? :
    Non =)


Dernière édition par Théa le Dim 8 Aoû - 17:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 21
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.   Dim 8 Aoû - 17:15

Re bienvenue je crois !
Tu étais qui avant, si tu avais un personnage ?
Bonne continuation de fiche, le début est prometteur, et j'aime aussi ta signature, elle est très originale = )

Le code est bon, j'espère que tu t'amuseras bien avec les folles sur LH What A Face

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Antigone
Petite envergure des grandes énergumènes.
Petite envergure des grandes énergumènes.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1020
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 1
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.   Dim 8 Aoû - 17:17

Bienvenue, j'attends les j'aime j'aime pas et quand je dépasserai la flegme qui m'envahis je lirai ta belle présentation :3
Mais bon, là je suis en état de loque tôtaaal *___*
En tous cas elle m'a l'air mignonne tout plein :3

___________________



LUST



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.   Dim 8 Aoû - 17:22

Merci à vous deux =D

Pour répondre à ta question BlackBerry, j’étais Eyzless, mais finalement, c'était une mauvaise idée de le faire car je n'avais aucune inspiration avec lui.
Merci =)

T'inquiète, je comprends Moon Light ^^
Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 21
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.   Dim 8 Aoû - 17:45

Haaa d'accord : )

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 21
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.   Ven 13 Aoû - 7:26

Au fait c'est bon tu peux jouer ; )

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.   Sam 14 Aoû - 16:03

Merci :D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Théa. Quand la vie nous enlève le meilleur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand le destin nous guide sur le droit chemin [PV Brent]
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Quand la vie nous fatigue, à quoi bon s'accrocher ? Certains diront que je suis une lâche mais non, c'est faux.
» "Le destin ne nous lâche pas"
» Quand la mort nous appelle doit-on la suivre ? [Pv : Chouchou]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Présentations. :: Archives des présentations-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit