AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À chacun des passions - pv BB (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: À chacun des passions - pv BB (a)   Mer 18 Aoû - 9:56

    Je suis de mon cœur le vampire,
    — Un de ces grands abandonnés
    Au rire éternel condamnés,
    Et qui ne peuvent plus sourire !

    Baudelaire


    Son ombre dansait doucement derrière lui, lui qui déambulait sans but à travers les nombreux conifères. Il errait comme un fantôme, les yeux vides, le cœur inanimé. Seul son instinct de survie lui dictait d'avancer, encore et encore, de se nourrir et de dormir. Non, Requiem avait bel et bien perdu sa vigueur d'antan, lorsqu'il marchait d'un pas sûr et puissant, suffisant bien souvent à effrayer les chevaux se trouvant sur son passage. Jadis, d'un seul regard il pouvait faire hurler de terreur une jument, faire fuir un poulain et faire trembler un étalon. Mais cet âge d'or était terminé, effacé. Il n'était plus rien. Plus rien qu'il vaille la peine d'être connu.
    Pourtant, dans son esprit sombre et intelligent, il restait une petite pensée, rien qu'une, qui le torturait depuis quelques semaines déjà. Il était question d'une jument, grise, assez frêle, dont le nom le hantait; pourquoi se bernait-il à penser à elle ? La curiosité perverse qui l'animait était malsaine. Cruelle.
    Alors il s'arrêta. Ses sabots s'enfonçaient dans l'épaisse couche d'aiguilles de pins qui jonchait le sol. Il suivit du regard les longues et hautes branches des pins, et s'approchait inexorablement du ciel. Un ciel si bleu, parsemé de quelques nuages de coton, un soleil orangé qui marquait la fin d'après midi. Il aurait pu trouver cela beau.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Mer 18 Aoû - 21:24

    [Tu sais ce qu'elle te dit la BB ?
    Qu'elle adore lire tes rps. Heart ]



    _ Lay down,
    your sweet and weary head,
    Night is falling;
    You have come to journey’s end. _ Annie Lennox.


    Little Hells - Marissa Nadler


    L'astre plafonnant le ciel crevait les rares nuages d'un halo aux décolorations vives et agrumes. Le crépuscule fugace préparait le champ de bataille pour la nuit. La nuit ne serait pas bleue. C'était un conte que l'on racontait aux enfants, le bleu de la nuit n'était pas, n'était rien, la nuit était tout à fait noire, et les fameux rayons lunaire si faibles qu'ils avaient eux aussi, cette couleur noire.
    Un maigre sourire écartela ses lèvres noires, la terre meuble criblée d'épines de pin fânées et défraîchies craqua amèrement sous ses sabots usés. L'endroit avait une saveur nouvelle, elle appréciait que son propre corps s'abandonne aux délices de cette magie déçue et déserte. Ses oreilles papillotaient vers les symphonies discrètes de la forêt, la pinède l'enchantait. Mais sa conscience-même était usée et recevait cette idylle inexploitée avec un peu d'indifférence lasse, son âme miséreuse n'était pas apte à s'approprier cette Nature avec l'élégance d'une autre, elle ne faisait que la sentir. Elle éleva son regard une nouvelle fois vers ce ciel, sans se douter qu'une personne vers laquelle se tournait en ce moment précis la moitié de ses pensées, était aussi à l'absorption inachevée de cette atmosphère. Baignés de la même lumière hypocrite.
    Le souvenir lui était d'un flou extrême, elle pouvait encore sentir la noirceur des caves et la malsainité de leurs corps asséchés par des désirs brûlants, elle pouvait encore sentir une démence qui avait fait des torts; mais les paroles ne lui revenaient que par bribes impromptues. Cela attisait étrangement son attention.
    Une note plus grave aiguisa son ouïe surdéveloppée. Scylla porta ses grands yeux pâles vers lui; ombre indéfinie contournant les troncs élancés, des rangées plus loin. Sa rétine tressailla doucement, ce ne pouvait être que lui. Elle s'immobilisa, le souffle lent et profond, et synchronisa ses sens pour capter la moinde nuance de la puissance déchue de cet étalon si ... particulier.

    Qu'allait-il advenir d'eux, au cours d'une nuit sombre et déjantée ? Qu'allait-elle risquer; se doutait-elle seulement de la maladie qui menacait avec fatalité de la reprendre et de l'envoyer dans les bras grands ouverts du loup ?
    La folie serait de mise; elle n'en saurait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Jeu 19 Aoû - 10:13

    (Mouais mouais, ils ne valent pas la moitié des tiens :D Tu vas devoir me donner des cours What A Face )

    Emportés par une vague de démence,
    Impuissants.


    Ses yeux noirs finirent par se détacher des cieux qui prenaient lentement des teintes orangées; le Soleil fit doucement place à la Lune, comme chaque nuit depuis le commencement. Une étrange danse, éternelle.
    Alors il soupira, l'air chaud s'extirpa difficilement des ses poumons, provoquant plus un râle étouffé qu'un soupire. Ses naseaux se dilatèrent lentement, détectant une odeur anormale, étrangère. L'effluve fit remonter en lui des souvenirs flous, singuliers, comme hors du temps. Tout était sombre, moite, emporté par une folie douce qui l'enivrait. Il se souvint de cette délicieuse chaleur qui l'avait charmé, jusqu'à le rendre dément. Ses lèvres sèches, portant encore des tâches cramoisies témoignant de son dernier repas s'étirèrent en un rictus mauvais. Celle qui hantait ses jours et ses nuits était là.
    Il frémit à l'idée de la rencontrer. Une telle curiosité le poussait à aller voir cette jument que cela en devenait dangereux. Mais rien n'y fit; en balayant du regard la maigre forêt devant lui, il distingua non loin de lui une fine silhouette, cette dernière tournée vers lui. Il avança, ordonna à ses muscles puissants de se déplacer vers cette douce créature, pourtant si dangereuse. La silhouette ibérique approchait lentement de Scylla. La collision viendrait. Elle serait violente, impétueuse et démente.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 22
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Jeu 19 Aoû - 13:01

    (Dis pas des choses pareilles c'est choquant méheu Sinon je sors mon fouet secret cc )

    Echoués sur les aspérités de leurs aliénations;
    Déraison et obscurs désespoirs;
    ils se perdront.



    Il lui parut que sa nature innocente mais trop souillée s'extasiait sur cette musculature espagnole, la perfection de sa démarche, la noirceur écarlate de ses lèvres. Elle resta un moment figée, cherchant un regard que la distance l'empêchait d'atteindre. Elle savait que c'était lui. Il venait à son encontre comme un loup se penche sur sa proie à demi-morte; elle ne pouvait se raisonner, elle n'arrivait pas à avoir peur. Un rayon de soleil transperça la voute des arbres et illumina la route sous les pieds de l'étalon. Révélation. Ses flancs truités tressautèrent dans une symphonie déréglée, elle partit à l'assaut de cet éclat démesuré qui captivait tous ses sens. Encore saine, elle ne le serait bientôt plus. Son pas était cahoteux et aveugle, les frémissements aigus écrasaient la douceur de son corps gauche et féminin. Ils se rapprochaient à une vitesse vertigineuse et hors du temps ; elle ne pensait pas, réagissant seulement aux instincts qui régissaient son corps avec la tendresse d’une faux. Elle capta son regard, s’en imprégna, s’en sentit délivrée de tout scrupule. Que ses gènes la fassent faire tout ce qu’ils voulaient, elle ne souhaitait plus suivre un chemin droit, c’était trop de déception.
    Ses veines s’embrasèrent, son pouls s’accéléra en fonction de leur proximité, encore quelque pas et elle serait lovée dans ses bras, et elle ne serait plus elle. Elle n’avait jamais rien été, de toute façon.
    Allez, viens, viens ; qu’on voit ce qui arrivera. Encore quelques mètres. Déjà elle se sentait étrangère en un corps qui brûlait. Elle fit ses adieux à son enveloppe charnelle avant de s’en échapper totalement et de perdre sa conscience. Le brasier de ses yeux mornes plongea dans celui de Requiem.

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Mer 25 Aoû - 9:44

    Comme deux fous enfermés dans le même rêve.

    Le petit corps de la femelle était tiraillé par de puissants frissons, mais elle ne semblait pas y être attentive. Ses yeux mornes se concentraient sur l'étrangeté du mâle espagnol. Ce qui n'était pas pour déplaire ce dernier; capter une étincelle d'admiration de la part de Scylla était pour lui une victoire sans nom. Sa démarche princière bien que naturelle lui procurait une élégance et un charisme innés, impressionnant quiconque l'observait. Surprise n'aurait pas été le bon mot, donc. Simplement .. Fierté.
    Leurs pas se firent moins rapides, moins précipités. À présent que leurs corps étaient proches, l'excitation de la rencontre se tarissait pour laisser place à une émotion plus subtile et moins manifeste : l'attirance. Mais ces deux âmes folles étaient pourtant bien lucides; elles savaient toutes deux qu'elles avaient besoin du contact et de la chaleur de l'autre. Requiem en avait pleinement conscience. Pourtant, il s'immobilisa en face de Scylla, le regard toujours ancré au plus profond de l'être de la femelle. La toucher, se délecter tout de suite de ce contact tant rêvé aurait été trop facile.

    - Encore vous.

    Sa voix grave creva le silence ambiant. Un érudit aurait pu déceler dans cette élocution de nombreux sentiments contradictoires, mais l'espagnol doutait de la jument en serait capable. Son esprit était trop compliqué pour s'attarder sur des futilités de ce genre.
    Un léger sourire s'étendit sur ses lèvres sèches, un sourire qui pouvait se confondre en un rictus à tout instant.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 29 Aoû - 11:21

    (Désolé du retard ._. Et désolé aussi je me laisse emporter n'y fais pas attention :D )


    Je ne rêve jamais;
    je suis mon propre rêve,
    ma propre terreur,
    ma propre haine,
    Et la Nuit je suis ma propre tortionnaire,
    Elle ne m'aime pas, Elle n'aime personne tu sais.



    Elle fit fondre sur lui la pâleur de ses grand yeux noirs, admirant ce qu'il était encore malgré lui; une fresque de puissance, une sculpture royale et séduisante dont elle ne savait guère plus si elle la convoitait ou si elle la chérissait comme une septième merveille de la Nature. Scylla ne se doutait même pas de savoir à quel point il aurait pu la mépriser, elle ne savait plus ce qu'étaient la honte et la peur de ne pas plaire. Tout ce qu'elle croyait comprendre était que, avec lui, comme elle l'avait ressenti dans la pénombre froide et ondulante des caves; tout était différent. L'Autre devenait Scylla, Scylla était l'Autre, un être entier dont les déboires ne la préoccupaient pas et qui sentait sa peau se craqueler sous l'effet incroyable de la chaleur, malsaine ou non, qu'engendrait leurs corps rapprochés par ce paradoxe étrange, ce flou qui n'était pas vraiment ce qu'il semblait interpréter.
    Elle sentait que jamais on ne l'avait regardée comme cela, elle ployait délicieusement sous ces yeux d'un noir flamboyant dont elle percevait les intentions sans les redouter. Alors que le mâle blanc était immuable au possible, des frissons insolents faisaient vibrer la peau immobile de la petite jument par intermittences fallacieuses. Elle ne savait plus si elle avait déjà sombré, elle le croyait du moins, c'était tellement facile de se reposer sur Elle, afin que Scylla n'ait pas de scrupules; et qu'elle puisse accepter cet incendie qui dévorait son intérieur. Et il parla. Voix tant réclamée qui pénétrait ses tympans comme un cours d'eau où le glacial le disputait à la véhémence brûlante des flots. Le début d'un pauvre sourire écorna le coin de ses lèvres en réponse à celui de Requiem, borné de desseins noirs ou moins noirs. Tout comme elle tanguait entre deux êtres, elle tanguait aussi entre l'horreur de la dernière rencontre et la félicité incommensurable et avide de le voir à nouveau; et cela se voyait sur l'ébauche de son sourire et dans le tressautement de sa voix. Féminine, douce et rauque, contraire évident de son interlocuteur.

    - En effet, Monsieur Requiem, en espérant que vous ne me mangiez pas l'oreille cette fois. Un ricanement chevrotant entre menace et malice prit sa gorge, puis s'éteignit aussitôt dans une fumée noire qui sentait indéniablement le danger. Elle soutint le regard du mâle blanc aux flammes extraordinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Mer 1 Sep - 16:05

    Mais toi, l'aimes-tu ?
    Toi qui aime fuir, te cacher,
    Pour ne pas avoir à supporter ces passions qui te dévorent.
    Toi, l'aimes-tu ?


    Comme attiré de tout son être par cette frêle jument dont il ne connaissait rien; il lui semblait qu'il était devenu sourd et aveugle. Les sensations qu'il ressentait dégageaient une odeur d'étrangeté, et le parfum de l'inconnu. C'était peut-être cela, au fond, qui le poussait à rester avec Scylla. Elle le refaisait devenir lui-même, sans artifices et sans masque. Et ce sentiment de toute puissance était si jouissif qu'il ne pouvait lui résister.
    Elle parla alors, délivrant ses mots ironiques à l'oreille du mâle, l'envoûtant presque sans le vouloir. Se dernier se remémora ainsi leurs courts instants vécu ensemble, dans une atmosphère si oppressante qu'il arrivait à se demander s'ils n'avaient pas rêvé. Un rêve froid, sombre, humides, concordant parfaitement à leur psychologie malade.

    - Je pense que ça n'était pas si désagréable que ça, Scylla ? Votre mine à cet instant n'était pas dégoûtée, loin de là. Son sourire moqueur se renforça. Il savait très bien ce qu'avait ressentit la femelle à son contact, et ce n'était pas du dégoût.
    Alors il fit couler lentement - sans chercher à le cacher - son regard corrompu sur les courbes impérieuses mais attirantes de la grise. Malgré les frémissement compulsifs qui la possédaient, elle semblait s'être transformée. Elle dégageait une énergie différente; autre. L'étalon ne s'attarda pas sur cette remarque aux limites du réel. Il se contenterait du cadeau que Scylla lui faisait ce soir-là : sa présence.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Mar 7 Sep - 20:15

    Oh si tu savais comme je la hais,
    j'aimerais la saisir et l'étrangler,
    l'étouffer avec l'oreiller des peurs qu'elle suggère,
    éradiquer ces abjections qu'elle fait germer un peu partout;
    je la hais parce que tu n'es là que pour elle,
    et puis parce que à cause de ça je n'ai plus tellement envie qu'elle meure.



    Un sourire torve et baroque s'inscrivit sur la courbe de ses lèvres - lèvres que l'autre n'avait aucun mal à mettre au service d'une sensualité sauvage -, quand Requiem énonça clairement ce qu'il avait si bien retenu et compris de leur rencontre explosive. Ses grands yeux noirs firent le tour du visage princier de son compagnon, s'attardant un moment sur ce rictus frondeur; oh que oui, elle ne pouvait guère plus se voiler la face, ce n'était pas du dégoût. En ses bras lovée, elle s'était sentie un moment maître d'elle-même, hors du temps et les scrupules ailleurs, elle avait senti, elle avait senti ce contact comme jamais; elle avait cru un instant qu'elle était elle-même. Et elle voulait encore y croire. Jamais de sa vie elle n'avait vécu de tels moments, parce que l'espagnol était différent, plus différent que ceux qui sont différents. Il était son tout. Elle balança ses hanches sous ce regard inquisiteur, avançant d'un pas presque imperceptible. Ses petites oreilles tachetées se firent toutes tendues vers cette aquarelle magnifique, l'élégance dans les crevasses même des flancs, la beauté d'ivoire ornant chaque osselet de son visage; les yeux de basalte qu'il arborait.
    Elle brûlait de savoir ce qu'il allait faire, si il allait l'effleurer ou l'empoigner franchement, en fait elle en mourait d'envie tout simplement. Ce désir violent, qui était naît sous l'influence de l'autre, servit à cette dernière de prétexte définitif pour mettre fin aux chemins tortueux de la pensée de Scylla, et également mettre fin à son supplice de « suis-je moi-même ». Une bouffée de chaleur se propagea dans ses veines, son regard s'embrasa subitement, sourire accentué. Ses flancs tressautèrent d'une appréhension véhémente, car l'autre était aussi de celle qui cauchemarde et qui s'imagine d'atroces terreurs. Elle était prête à tout, elle ferait ce qu'elle voulait, ce qu'il voulait, elle tuerait son corps, elle tuerait. Sa voix changée prit le cours du ruisseau tumultueux, d'une féminité sucrée où s'attardait le rauque; et susurra.

    - Je me demande quel pic d'horreur ou de peur il faudrait atteindre pour me dégoûter; pour vous dégoûter … Mangez-moi toute crue, vos boyaux payeront. Sa mâchoire claqua doucement, elle l'enjôla d'un regard déformé par la maladie et la démence. Son sabot droit vint claquer contre celui du mâle blanc, comment ne pourrait-il pas être tenté de céder à la trame de ses desseins infernaux; un drame couché sur les aiguilles de pins attendait sagement son heure …


    [De' va bientôt entrer en scène ]



Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Mer 8 Sep - 12:56

    (Tsssss, tes rp m'inspirent <3)


    Tu es donc jalouse de toi-même,
    pauvre petite âme en peine;
    quand pourras-tu enfin te libérer ?
    Mais peut-être qu'au fond,
    c'est toi celle qui ne mérites pas d'être là,
    c'est toi qui prends la vie d'une innocente,
    au fond, c'est peut-être toi l'autre.


    De longs silences ponctuaient leur conversation avec une normalité étrange. Chacun laissait à l'autre le temps de l'observer en toute part, sans scrupule. Chacun avait envie que l'autre le désire. Ils savaient tous les deux qu'ils partaient loin, dans un océan de folie; ils savaient qu'ils ne reviendraient pas indemnes de ce voyage aux bords de la démence. Pourtant, ils étaient ensemble, et le reste leur importait. La mort aurait pût les emporter dans le chaos sans qu'ils ne disent rien.
    La mort. Evénement fascinant pour les uns, terrorisant pour les autres. Requiem faisait partie de cette catégorie restreinte de personne pour lesquelles la mort était envoûtante. Comme si observer à la mort d'un être était un honneur indicible auquel peu d'élus avaient le droit. Sentir l'âme se détacher doucement de l'enveloppe charnelle, emportant une vie, ses joies et ses peurs avec elle représentait un dessein ultime. Et comme pour toutes les âmes possédant encore une once de rationalité, la mort peut certes fasciner, mais elle fait peur lorsqu'elle nous concerne personnellement.

    Son esprit lâcha lorsque la voix rauque mais sensuelle de la femelle retentit à nouveau. Il lui sembla que quelque chose avait changé; l'intonation peut-être. C'était surtout l'absence de peur qui troublait le mâle blanc. Ne me tentez pas trop, ou c'est vous en en payerez le prix, Scylla. Elle lui avait simplement insufflé l'idée de la goûter, planter ses dents dans sa chair, dévorer son être et son âme. Et l'espagnol pouvait déjà sentir la chaleur de son sang couler doucement dans sa gorge, lui procurant un plaisir jusque là jamais égalé. Pourtant il resta immobile, résistant avec difficulté à cette vision exaltante. Son pouls s'accéléra; il sentit le sabot de la jument grise se posa contre le sien, l'invitant à un crime défendu. Son regard chercha celui de sa compagne, essayant en vain de comprendre d'où lui venait ces obsessions impardonnables.

    - Avez-vous déjà ôté la vie ? Avez-vous déjà sentit cet extase singulier qui vous prend et ne vous lâche plus lorsque vous sentez le fluide vital s'échapper du corps d'un autre ? Le regard qui lui jetait à présent était plus un défi qu'autre chose. Un test pour expérimenter les capacités ultimes de la femelle. Pour salir son âme à tout jamais, afin qu'il puisse être digne d'elle et qu'il puisse la posséder.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 22
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 12 Sep - 19:38

    [Je vois ça #___# Rien ne peut me faire plus plaisir :3. Je ne me lasserai jamais du style sobre que tu t'es approprié à la perfection :)]



    Si tu le dis je le crois,
    Si tu le veux je le serai,
    pour toi je serai l'autre,
    et je ne serai rien,
    rien que pour toi;
    Je serai moi.



    Le halo peiné du crépuscule se couve sur le bois alentour, psalmodiant un air d'antan aux branchages qui gémissent d'un âge trop lourd mais se maintiennent encore droits et fiers. Le piaillement des bêtes et le clignotement des lumières à la veille de la nuit ne se jouent pas d'Eux, au contraire, ils évitent leur sphère azimutée d'ombre et de silence. Et là, chacun l'un dans l'autre accroit sa démence, fait suffoquer ses doutes et ses malheurs dans l'ivresse des mots à deux et le charme corrompu des désirs meurtriers. La conscience étouffe de se savoir consciente et ne s'en porte que trop bien.

    Non, Scylla ne payerait rien, elle n'avait déjà que trop payé pour l'absurdité injuste de sa condition, elle n'aurait qu'à pleurer et rire sur l'incertitude de sa demi-vie pitoyable; encore et encore, haïr faiblement l'autre. Ce qu'elle partageait avec Requiem n'aurait pas de conséquence, la chronologie de ses actes flous s'emmêlait, et cela ne viendrait sans doute que remplir les rangs des espoirs déchus de son néant. IL n'y avait que lui, que ce soir-là, toute une vie en ces gestes; il n'y aurait jamais que ça.

    L'inévitable, crime incommensurable prenant forme entre les lèvres avides de son interlocuteur, lacéra sa poitrine de part en part comme les deux moitiés de son être. Scylla hurla. Elle hurla tant et tant et pleura et gémit, s'accouda à la paroi lisse et increvable de l'autre et la supplia de fuir. Un instant la raison sembla submerger ce corps et la peur creva ses yeux dans une émotion trop peu supportable. Mais la tragédie ne succomberait pas aux pleurs; n'obéissant qu'au déroulement des destinées fatales de ses protagonistes. Alors dans le chaos de la confusion, l'autre et tout le reste et finalement tout ce qu'elle était ou n'était pas, écrasa les vagissements dans un sourire décisif qui cribla ses lèvres d'avilité folle. Et puis plus rien. Le Monde s'estompa. IL n'y avait qu'une déflagration vengeresse dont la première note sonnait stridente et décuplée; le Monstre était en marche. Un pas lui suffit à apposer son genou lascif et frémissant d'énergie contre le poitrail immaculé de Requiem. Et elle s'appropria cette chaleur, fièvre qui ébranla délicieusement son être. Ses iris mornes s'incendiaient de flammes noires et répondaient directement au défi lancé. Elle attaquait. Lancée comme une bête sauvage dont le maître tout aussi malsain se délecte. Son regard remonta lentement des lèvres du mâle blanc jusqu'à ses yeux, et la femelle vibrante déposa ces quelques mots sur l'ombre ivoirienne de ce visage trop parfait, dont le propriétaire semblait bien aisé en matière de meurtre.

    - C'est une façon d'être dont j'ai par plusieurs nuits rêvé, mais dans ce petit monde il fait toujours noir et je ne saurais dire si demain je m'éveillerai … L'approbation du crime borda ses lèvres savamment, elle émit un petit gloussement d'impatience trop vigoureuse et incontrôlée; ses flancs tremblaient à la façon d'un jeune prédateur. Mais comme son corps ne réagissait qu'à des pics d'aliénations nerveuses, elle envoya ses lèvres parcourir la jugulaire de son compagnon avec une violence langoureuse pour finalement saisir sa gorge. Caresse et attaque; entre haine et désir, prétexte sublime pour sentir la soie de cette peau impure contre la sienne, contact qu'elle arpentait de fond en comble, unique dans le sens où il était une volonté commune de Scylla et de son reste.

    Le besoin maladif que son enveloppe charnelle rêvait d'assouvir trouva son emploi sur ce qu'il lui fallait réellement : un être soumis à une dépression innocente. Qui vint à passer par là, ondulant sous sa robe bicolore. Simple figurant nécessaire à l'accomplissement des fatalités.

    [Très moyennement satisfaite :D]

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 25
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 19 Sep - 16:06


    La lamentable désuétude d'un corps décharné, le brulant souffle, l'âme vide. Le substance en recherche d'un ailleurs qu'il a sans doute connus, des milliers d'année auparavant.

    Et le souffle des vents, acide et violent, poussant sur sa peau, tirant sur ses os, comme une caresse avide.

    Et l'odeur de la vie, chargée des passions incongrues qui frustrent et s'emmêlent, dans un tourbillon d'un parfum mortel.

    Et le gout de l'écorce, de ces pins, là haut, là haut sur la colline, au dessus du monde, en dessous des Dieux qui les font payer pour ne pas oser s'immiscer, lus haut encore que le faîte d'un sommet enneigé; dans un vain infini.

    Et la vue de ce lac, gondolé par les ondes, une brillance inconnue, qui persévère et puis meurt. Au cycle d'une éternité qui se fait attendre. Et hâtivement car les prémisses sont longues mais la prompte fin, une représentante de la qualité - non amoindrie, non dépréciée - de la vie amère. Parce qu'elle ne regarde plus derrière elle, comme sans souci du futur circulaire; qui l'attendait. Et pour la beauté du geste, elle se contente de ne pas penser à sa carcasse grinçante, à sa viande hâve, à ses heures de volupté, à la douleur de la pensée même, de la réflexion d'une autre conception branlante - comme le reste du Temps qui lui demeure, à sa substance même. Jusqu'à l'axiome de sa quasi-non-existence.

    Pour le goût d'un sourire, pour ses lèvres brunes dont les expressions caustiques et narquoises mettaient jadis un terme à toute abstraction et illumination sur le vécu-avenir.

    x---------------------------------

    Decency, le poil inégal, les commissures anhydre, la pas décadent et grinçant passa le dernier sentier longeant le lac détaché et s'enfonça dans l'humidité de la pinède surchargée. Les ombres s'étirèrent, créant pour quelques instants d'autre taches encore sur sa robe mi-rousse, mi-blanche - de sa couleur originelle. Elle subit son arthrose en silence, l'œil asthénique, l'encolure raide, harassée de ses années d'attente.

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 26 Sep - 14:03

    Je te veux toi.
    Même sans ta folie,
    même sans ton arrogance,
    même sans ton désir;
    Je te prendrai et te dévorerai toute entière.



    Il sentait le combat. Il sentait la puissance intérieure qui écrasait la pauvre âme de Scylla. Il pouvait discerner les deux personnalités si opposées qui animait la carcasse maigre de la femelle. Il entendait les cris de souffrance, les gémissements. Il les entendait loin, dans un recoin perdu de son cerveau malade. Un recoin qu'il n'allait plus jamais visiter.

    Frémissement. Contact. Les lèvres brûlantes de désir de Scylla arpentaient l'encolure du mâle. Elles suivaient consciemment le trajet rapide du sang à travers sa jugulaire; comme un vampire l'aurait fait. Un soupire de plaisir puis une esquisse de sourire. Requiem, pour la première fois de sa vie, se laissait toucher alors qu'il y avait certainement danger de mort. Car la démence de sa compagne n'était plus supposée, car elle aurait pu lui transpercer le derme avec ses crocs jaunâtres, car elle aurait pu commettre le crime parfait. Il en rirait presque.
    Un pas de côté pour observer une dernière fois la femelle avant de partir. Un regard pour vérifier qu'elle était prêt à accomplir l'extase absolu. Il plongea son regard dans le sien, fou, rempli d'une envie incontrôlable de sang mais surtout de reconnaissance. Alors l'espagnol s'approcha d'elle, colla son chanfrein humide contre celui de Scylla. Leur âmes se scellèrent dans un parfait silence. (...)

    Une âme en peine. Une carcasse presque vide au poil bicolore s'aventurant à travers les maigres troncs des pins. La femelle qui marchait d'un pas décadent n'avait sans doute aucun idée des mortelles attentions qui se portaient sur elle; comment aurait-elle pu le savoir ? Deux paires d'yeux déments se délectaient de sa difficulté évidente à avancer, de ses muscles affaiblis qui roulaient sous sa fine peau rose. Mais ils sentaient surtout le sang chaud et bien présent qui coulait hâtivement dans les veines de la vieille jument. Un sang pur, près à couler. Un sang parfait pour une initiation.

    - Le temps est venu. Des mots presque insensés, perdus. Prononcés d'une voix rauque et quasi inaudible. Mais qui a dit que Requiem et Scylla avaient besoin de mots pour se comprendre ?


    (J'ai honte. Ca fait une semaine que j'avais pas écrit, encore désolée :/)

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Sam 30 Oct - 19:21

    [Hum ... ]



    A moi la mort,
    A moi ton cœur.



    Ses deux yeux, doux et fébriles, se suspendent à cette démarche réfléchie qui traîne à demi-gracieuse dans ses années encore empreintes d'une chaleur molle, et vivante; plus loin l'oiseau roucoule sur sa branche. Poitrail et genoux se tendent dans un geste vain et lascif vers cette proie, offerte en sacrifice pour la satisfaction d'un désir qui n'est qu'une frustration qui déchire.
    Alors que son regard vogue sur cette toile bicolore, l'exquis parfum imprègne son front humide, la chair souple et ferme se donne à elle dans une perfection absolue. Silencieuse elle sent ses veines pulser doucement sous une peau tiède qui la complète, et elle lui chuchote le soupir imperceptible d'un idéal mille fois rêvé et autant bafoué. Scylla parle à cet amour déchu, murmure à cette oreille qui la comprend. C'est à deux pas du meurtre seulement que leurs âmes se rencontrent et se lient dans la muette et parfaite intimité.
    Never come back.
    Sa voix rauque est un tendre songe qui la saisit, elle s'en abreuve à défaut d'autre nourriture, que ne mangerait-elle du pain qu'il lui donne. Une chanson fantastique rôde dans l'air, mais on ne l'entend pas.
    Il suffit d'un spasme macabre pour éventrer ses hanches et lancer ses jarrets; elle court à l'assaut d'une cause déjà perdue, elle vole.
    L'oreille n'entend plus.
    La bouche se meurt.
    Les naseaux s'effondrent.
    Et l'œil blafard ne voit plus,
    ni Même le Sang épais qui déjà, jaillit et longe, rassurant, sa mâchoire meurtrière.


    Et l'air qui psalmodie encore.


    And the trees are now
    Turning from green to gold
    And the sun is now fading
    I wish I could hold you
    closer.

    I wish I could hold you up in the sky,
    Please take me far from me.
Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 25
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Lun 1 Nov - 11:29

    La violence d'un regard, la brulance de tes lèvres. Et ton contact, tout près, tout près. L'acidité d'un baisé, mortel. Suave et acrylique. Tu n'avais rien vu encore, que le beau soleil d'un arbre en papier. Tes yeux moirés et suintants. Elle t'attend, elle t'attend. Lentement, décrivant le cercle, enfermée dans ses illusions, saccadées. Chaleur d'une vie qui regarde et s'impatiente, mais reste, reste là, car jamais.

    Mais ne pas voir l'obligation d'une mère. Et sa mâchoire, qui s'avance, dans un délire inconnu. Elle vibre de ses avances. La tension du mâle qui observe. C'est son rôle à jamais, le guetteur, le jouisseur, l'attendu, le violent, l'aimant dans la peau de quelqu'un qui ne ressemble à nul être qu'à ce qu'il veut bien en montrer - à l'entourage passif et dévoué. Prunelle démente qui lui fait un trône de sa chimère rêvée.

    Alors dans un sursaut, une langue de chaleur rampante qui coule le long de sa jugulaire crevée. Ses hanches se tordent et esquivent dans un revif la consigne qui s'attache et se brise. Danse lente; la grise morte qui lutte à arracher la quintessante substance de vie, qui s'évapore sans soupir. Ses yeux pleurs de convoitise, ils sont noirs et brillants. Elle ne sent pas l'épaule rousse qui se contracte. Elle ne voit pas les lèvres qui dégueulent d'un spasme de douleur. Ses crins se fanent, et Decency se rit de les voir ainsi, croire détenir les ténèbres à eux deux. Parce qu'ils ne regardent pas derrière, hanté par les esprits de leurs proies.

    L'air est froid.

    Le corps de la femelle meurtrie ne lutte plus, ce corps n'est plus qu'un corps, coquille vidée, dépouille d'une ombre qui rampe, qui rampe. Sa mort dans un sourire.

    Un dernier battement ? Exhalaison de ses entrailles dans le mauve saturé du Soleil qui se couche.

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Mer 3 Nov - 16:33

    Chacun d'eux touchés par la Grâce éternelle.
    S'autodétruisant.


    Dans un parfait silence, les deux corps se mêlèrent sous les yeux remplis de désir du mâle. L'exaltation de la femelle grise le faisait frémir. Il pouvait presque toucher son ardeur, caresser sa folie. Et l'autre; faible âme en peine qui se croyait encore capable de franchir les obstacles de la vie. Comme si sa carcasse usée était immunisée contre tout, car elle l'avait déjà vécu. Mais il n'en était rien. La réalité apparût subitement et emporta avec elle les trois êtres perdus dans un monde qui n'était pas le leur. Deux en sortirent saufs (...).

    Requiem sortit de l'ombre et divagua lentement vers sa compagne. Le regard porté vers la masse sombre étendue sur le sol, plus aucun son ne sortait de sa bouche; le silence régnait encore. Le temps que les restes de l'âme innocente de la victime s'envolent.
    Un rire incongru s'échappa alors. Un rire froid, noir, presque malsain tant il reflétait de cruauté. Puis il cessa, et l'espagnol regarda Scylla comme jamais il n'avait osé la regarder. Elle était sienne à présent, entièrement vouée à une démence éternelle dans laquelle elle se sentirait plus prisonnière qu'elle ne l'était déjà. Les minutes passèrent.

    L'air était froid.

    Dans un mouvement réfléchi et gracieux sans vouloir l'être, Requiem s'approcha encore de la femelle grise; sa mâchoire s'approcha dangereusement de l'oreille de Scylla.

    - Merci. Il sourit légèrement, comme l'aurait fait n'importe quel être normalement constitué. Voulez vous vous joindre à moi pour le festin ? Je ne vous y force pas, votre choix est uniquement le vôtre. Même sourire, même expression figée dans un sadisme hors du commun.
    Car Scylla avait fait renaître en lui le meurtrier qu'il avait cessé d'être. Elle l'avait fait de nouveau goûter au plaisir de la chair et du sang. Elle l'avait entrainé dans ses abîmes de folie, et c'était lui, à présent, qui l'entrainait.

    (Arf.)

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 7 Nov - 11:02

    Pour avoir cru en la seule Volonté
    De croire, ô Amertume si
    Chère à mon cœur.




    La rage est féline.
    Violente, et ferme, elle guette en aveugle l'échéance imminente, ultime et non moins angoissante, de la gorge qui en sa mâchoire expirera lentement et cessera de se débattre. Mais l'attaque est parfaite et la Mort prompte à saisir. La tension quitte subitement les artères sanglantes qui se déversaient dans sa gorge. Un souffle pour répondre, un seul non recueilli qui fuit dans la lande chaleureuse. Dans une presque tendresse – du moins c'est à cela que ça ressemble – , et attirée au sol par la chair lourde, Scylla s'agenouille à-demi pour accompagner au sol l'inanimée carcasse. Son encolure lascive épouse celle, douce et tiède, de l'infortunée qui a succombé à cette étreinte trop sauvage; Embrassade mortelle. Alors elle sent. La fièvre criminelle qui a incendié son corps s'évanouit dans ses muscles comme un poison. Sa chair brûle, humide. Sa chair pleure. Ses grands yeux pâles longent l'aquarelle rousse et blanche, elle en ressent la douceur maternelle sous sa propre peau, la capte et s'y réfugie, - c'est si tendre. Lent sommeil de la mort embaumée. Elle sent Tout. La décadence de ses muscles, la sueur de la terre, la chaude indolence de la Mère, et ce goût de fer insipide qui rouille dans sa gorge.
    Et ce Regard noir, magistral, au loin dans l'ombre qui observe.
    Ses yeux s'affolent, elle prend conscience. Mais qui est-elle ? Où est l'autre ? Où est la folie, où s'enfuit l'ivresse ? Loin, là-bas. Comme elle se sent seule, et vulnérable, et terrible. Terriblement malade. Elle sent sous ses lèvres la température du corps chéri qui chute, et fuit, elle aussi. « Non, attends, ne pars pas », supplie-t-elle sans voix. La fébrilité la tue comme un venin. Les derniers rayons du couchant meurent au-dessus des cimes.

    L'air chante. L'air est est d'un glacé tiède. La carcasse est froide. Dégoûtante.
    L'air s'engouffre brut et violent entre ses lèvres, un spasme afflige ses hanches et la fait bondir loin des os, vieux, qu'elle n'enlacera plus jamais. Ses sabots reculent, quelques pas malhabiles qui supportent mal son corps gauche.
    Le sol vibre. Elle s'immobilise parfaitement en réponse à cette démarche impériale, terrible et merveilleuse. Ce pas qui aurait pu être celui d'un amant et qui l'a sans doute été. C'est une chair qu'elle a intensément aimée et convoitée, elle le sent encore dans sa tête, ce cri de désir divin, qui malgré Tout, persiste encore même après que l'autre ait disparu. Un sentiment malléable qui sans cesse fait pencher la balance et la tourmente, car il est trop prompt à s'enflammer. Contre toute attente, sa venue lui permet de refroidir ses idées et ses tremblements. C'est si étrange. Car il est encore trop tôt pour qu'elle comprenne à quel point il la possède, mais aussi à quel funeste prix.
    La perfection d'un rire qui n'est qu'une ode à la mort. Jamais encore elle n'a imaginé qu'un jour son rire pourrait grincer si désagréablement dans ses oreilles. Et pourtant d'une sublime perfidie. Elle frémit et, lucide, reçoit ce regard comme un pieu dans l'épaule. Ce n'est pas un regard qu'elle soutient, non, elle le subit, le comprend, elle en est l'objet imparfait, mais aussi la victime forcée et involontaire; c'est un Regard qu'elle adore.
    Une voix et un sourire dans lesquels elle retrouve tout ce qu'elle a fait pour lui, la fulgurante intensité de ce qu'ils ont partagé. C'était quelques minutes auparavant seulement que dans son cœur elle lui confiait ses rêves et ses désirs, et pourtant cela semble être une éternité en arrière.
    Mais rien n'a changé, ou presque. Sinon qu'elle a gouté à l'effervescence du meurtre.
    Dans son esprit coupable un engrenage se met en place.
    Docile, elle s'écarte de la dépouille glacée et ferme les yeux sur cette âme qu'elle a, pour un funeste baiser, aimé si fort.

    - C'est uniquement pour vous, répond-elle. Une complexité mordante régit cette phrase, car toutes les allusions sont possibles.
    L'air est si froid, et les ombres qui rôdent, plus dangereuses encore.
    Seule et mutilée, elle tente de contenir sa pensée où les images déferlent en sanglots.





    [Roh; mince]
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 7 Nov - 11:40

    (C'est boooooooon ! <3 Marion tu réponds une dernière fois ?)

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 25
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 7 Nov - 13:49

    Une ombre rôde,
    Aux pieds des oubliés.
    Broyant le Temps et l'infinie promesse.


    Et la chaleur d'un reste, qui brule et qui crève. L'entendement meilleur d'une aurore délicieuse, qui court et qui fui, loin loin vers un crépuscule démuni. Sanglante. Baiser mortel d'un serpent coupable. Et comme l'irrémédiable pensée, ses yeux se font vitreux. Vitreux et secs; elle n'attendait plus rien. Elle se sentait légère, légère au vent de cet automne frisquet. C'est la substance qui s'en allait, c'est le corps qui n'était finalement plus que le reste d'une enveloppe, longtemps aimé. Elle avait porté, le fruit de sa vie, étrange être aux expressions d'ailleurs. Écrin de velours aux couleurs chatoyantes. Sa chair, infiniment chérie, abondamment pétrie, naguère, n'est plus aujourd'hui qu'une carcasse pourpre et transpirante. Des veinules étranges osent encore éclairer les planches d'un décor inanimé, soufflant de quelques gouttes encore la vie sans timbre qui suinte sur la mousse généreuse. La Mort est partie, imprimant dans ses pas un amère dénouement.

    L'autan enflamme l'air. Mais l'acte n'est plus que poussière, il n'a qu'un temps et son heure est passée laissant le froid et le vide. Un demi reniement perce, un doute volette gracieusement entre les aiguilles machiavéliques au sol. Glabre et soucieuse une extravagance se tasse. Elle crie, lacérant l'atmosphère. Mais seule la Démence lui répond. Et ses paroles muettes se désagrègent, aussi vite vite qu'elles ne s'étaient hasardées à poindre.



    (Désolée de ne pas écrire autant que vous .__.
    Vous finissez là ou je tente de ramener Pàvel par exemple ? :)

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 22
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 7 Nov - 14:06

Niaaah tu es trop bonne tu sais <3
Je trouvais ça sympa de ramener Pavel, faut voir ce que Loa en pense : )
Bien sûr, faut que le sujet continue de tourner aussi sur la relation Scylla/Requiqui ... :D

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 7 Nov - 15:50

    (J'aime <3 On attends chacune deux postes pour amener Pàvel ? La temps qu'ils se parlent un peu :D )

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 22
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 7 Nov - 15:53

[Toutaf' très chère :D
Et dès que Pavel arrive ... C'est la Guerre What A Face ]

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Decency
Wonderland, here we go !

avatar

Féminin Nombre de messages : 4019
Age : 25
PUF : Hiatus
Date d'inscription : 26/12/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 3
Mode Rp: Actif/ve

MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   Dim 7 Nov - 16:00

Ça me va :D
Tardez pas trop *___*

___________________
Pàvel
G
rowling c a t s in burning shadows. Get the rest.


Revenir en haut Aller en bas
http://lifehorse.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À chacun des passions - pv BB (a)   

Revenir en haut Aller en bas
 

À chacun des passions - pv BB (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Chacun sa route chacun son chemin ? [ Libre 1 Personne ]
» A chacun son histoire. [Pv: Matilda Grey]
» Chacun chez soi et les hippopotames seront bien gardés. | misha
» Le monde est un grand bal où chacun est masqué... [Akinoshi Elma]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Anciennes Terres :: GRIM' EMOTION. :: Ils s'y sentaient bien.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit