AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trotting sous la Brise -- PV Moonred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Jeu 1 Mar - 23:57

<< Shades. >>

Etait-il vieux jeu ? Il intéressait les autres, car son passé douloureux attirait les regards. Sa façon de parler faisait "ancêtre". Il ne voulait pas de la compassion. Il ne voulait pas d'ennemis, ne connaissait plus l'amour. La guerre. Qu'était-ce ? Pourquoi ? Comment ? Qui ? Quoi ? Ou ? Tant de questions auxquelles il n'y avait pas de réponses, tourbillonnaient dans la tête du mâle alezan cuivré. Son trot était vif, ses allures longues et élancées. Les amples pas, chaque pas, lui donnait une question en plus. La bise glacée de la brise de fin d'Hiver, venait caresser son visage. Il trottait dans la prairie, tout allait bien, lorsqu'il vit... une porte. Une porte. Grande, blanche. Et une poignée dorée. Il s'approchait doucement, et remarqua que la porte n'était pas fermée. Entrebaillée. Elle était toute propre, qui pouvait bien la nettoyer à chaque fois qu'elle était salle ? Shades se méfia tout de même. Il guetta ce qu'il y avait derrière. La prairie. Il se demandait à quoi ça servait. Mais il vit une forme équine de l'autre côté. Il fronça les sourcils, et s'ébroua. Ses sabots étaient pleins de terre à cause des herbes boueuses qu'il avait parcouru. Il regarda la porte et envoyant un coup de sabot dedans, il la claqua. Mais la trace du sabot n'était pas visible. A nouveau il fronça les sourcils et préféra s'éloigner vivement. Il s'approcha de l'équidé. Puis il s'arrêta à quelques mètres de ce dernier. Il pencha la tête au sol, et happa quelques brindilles. Il les machouilla tranquillement, et brouta en attendant quelconque réaction de l'équidé. Il restait intrigué par cette porte, malgré tout. Et une question de plus, une !

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 


Dernière édition par Shades le Mer 7 Mar - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Ven 2 Mar - 17:45

[Peut, peut??? J'ai trop envie de topiquer! verbe inventé par moi, je précise.]

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Dim 4 Mar - 19:32

[ Oui, vas-y, topique :) ]

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mer 7 Mar - 10:26

[Ouiii! Topication!]


Bruit de sabot sur le sol. Régulier. Cadencé. Un souffle. En Harmonie avec la cadence des pas sur le sol. De longs fil noirs dans le vent s'entremêlant avec la brise légère qui flottait et caressait son corps brun.

Moon galopait, à grande vitesse comme à son habitude, repensant à tout ce qui s'était passé. Encore. Le passé est une part de nous. C'est ce qui nous construit. Il ne faut pas l'oublier. Mais il ne faut pas non plus le laisser régner en maître sur notre vie. C'est pour cela que Moon avait changée. Elle avait tentée de ne pas laisser son passé régner en maître sur son esprit. Mais elle avait aussi fait l'erreur de vouloir l'oublier. L'effacer de sa mémoire. Et c'est justement là qu'est l'erreur. Elle a tentée à tout prix de se débarrasser de son passé, trop douloureux qu'il était, elle n'a pas réussi. Et maintenant, elle le laisse étendre ses tentacules sombres sur elle. Ca faisait un petit moment qu'elle avait cessée de lutter contre lui. Et maintenant, tout ce qui la maintenait en vie, c'était cette idée que un jour, elle pourrait peut-être revoir Vent d'automne, sa fille.
Cette chance était infime, pourtant elle s'y raccrochait avec l'énergie du désespoir. Si l'espoir faisait vivre comme on dit, Moonred n'en serait pas là.

Son petit galop se transforma en trot. La queue en panache, bien relevée, la tête haute, elle trottait gracieusement. Profitant d'être seul pour ne pas avoir à paraître pour une folle sanguinaire. Ce qu'elle était devenue. Elle tourna légèrement la tête pour apercevoir un arbre très feuillu, *le printemps revient. Encore la saison des amours. Et les chaleurs. Ainsi que la bonne humeur partout tout le temps.* Qu'est-ce-que ça pouvait l'énerver. D'un côté, elle se disait que c'était normal. Que ce n'est pas parce qu'elle n'a pas au le droit que eux non plus ne l'on pas. Mais d'un autre tout ça l'énervait. La mettait en rogne. De très mauvaise humeur à cette période de l'année, celui qui croiserait sa route aurait intérêt à faire attention.

Et justement, voici qu'un étalon alezan se trouvait près d'une porte blanche. Et il tapait dans la porte avant de la regarder avec étonnement. Mais qu'avait elle donc de si étrange cette porte?! Moon s'arrêta à quelques mètres de lui et le regarda avec interrogation. C'était juste une porte après tout. Une porte dans un champ. Un champ? Moonred secoua la tête comme pour remettre des choses en place et regarda de nouveau la porte. Qui était toujours là plantée au milieu du champ. Elle s'en désintéressa vite pour tourner son attention vers l'alezan qui était allé brouter plus loin et qui la surveillait du coin de l'oeil. Elle lui renvoya un regard qui voulait clairement dire :" Quoi? Est-ce-qu'ont ta demandé si ta grand-mère faisait la course avec ses copines? Non! Alors arrêtes de me regarder comme ça!*

Pas très polie. Elle était de mauvaise humeur aussi. Puis, soudain, elle changea d'avis. Elle avait envie de s'amuser un peu. Mais sans aller trop loin non plus. De un elle n'était pas une allumeuse, de deux elle n'avait pas envie de se retrouver pleine une seconde fois, bien qu'elle n'est pas ses chaleurs, et de trois, elle n'en avait tout simplement pas envie. Elle allait le titiller un peu. Aujourd'hui, elle avait envie d'être "gentille", pas de tuer ou de faire couler le sang. Non. Elle voulait oublier. Arrêter. Mais elle n'allait pas non plus redevenir elle. Pas de elle. C'était finit tout ça. Et voilà son passé qui étendait encore un peu plus ses sombres noires.
Chassant ces sombres pensées qui obstruaient son esprit. Moonred s'avança. Elle s'obligea à avoir une mine joyeuse, ou en tout cas le regard brillant, et adopta une démarche plus "féminine". Ses crins retombant avec souplesse sur sur ses beaux yeux noirs et sur sa douce encolure. La queue légèrement relevée, elle arriva près de lui. Et failli retenir un monumentale éclat de rire. Non. Ce n'était vraiment pas elle...

Envie de rire
Idée folle
Jouer un rôle qui n'est pas soit.

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mer 7 Mar - 17:07

<< Shades. >>

Ah, les chaleurs. Cette saison que Shades hait tant. Elle a quoi, cette jument ? Elle le regarde, et adopte un air très féminin, tout gentil, alors qu'il y a deux secondes, elle jetait une oeillade mauvaise à Shades. Ses oreilles posées vers l'arrière, il s'éloigna de la jument. Ca lui apprendra à se ficher de lui. Une fois éloigné de la jument, il posait à nouveau ses naseaux dans l'herbe fraîche, happant les fines et courtes brindilles. Serein, il ferma les yeux. Cette jument ne semblait pas avoir de bonnes intentions. Aussi, Shades préférait garder ses distances. Si elle avait dans l'idée de l'attaquer, elle n'aurait sans doutes aucune idée de qui il était. Un combattant. La guerre était tout son passé, toute sa vie. La guerre et la mort, rien de plus. Et eux, pauvres mortels, craignant les dieux. Lui, s'en contre-fichaient. Lorsqu'il avait tué, Hades ne l'avait pas felicité. Et lorsqu'il s'était emparé de territoires ne lui appartenant pas, Zeus ne l'avait pas foudroyé.

Il jettait parfois une oeillade à la jument, qui voulait dire clairement "Tu voudrais pas t'éloigner ? Depuis que tu es là, il y a une odeur désagréable". Ou encore "T'es toujours là toi ? Tu pollues mon territoire." Il aimait bien la compagnie, mais pas celle-ci. Cette jument espérait le titiller, mais les chaleurs et les juments ne lui faisaient rien. La mort et la guerre, son passé, hantaient ses nuits, mais rien d'autre ne pouvait l'impressionner. Il était toujours, au fond de lui, un dominant. Il avait l'habitude de se tenir correctement, de ne pas se laisser avoir par les traîtres et les juments. Depuis qu'il l'avait vue arriver vers lui, l'envie de crier "Oh, une allumeuse !" était des plus fortes. Si elle le cherchait trop et qu'elle chercherait à se battre, le tas de muscles qu'est Shades n'hésiterait pas à lui botter la croupe. Et si elle continuait, il serait bien capable de la laisser à demi morte. Mais non, il ne tuerait pas. Pas pour le moment. Il pourrait aussi bien la saillir, mais il ne l'avait encore jamais fait, et ne voulait le faire que par amour. D'ailleurs, que connaissait-il à cela, l'amour ?

Il n'aimait pas ignorer les autres, c'est pouquoi il finit par se calmer et s'approcher lentement de la jument. Avec le vent qu'il lui avait mis, il se doutait qu'elle ne serait pas forcément aimable. Il pointa ses oreilles en avant et on put voir son corps se décontracter. Shades retrouva donc la fluidité de ses mouvements. Il se stoppa près de la jument et l'observa. Elle était très belle, mais ses intentions ne semblaient pas bonnes pour autant. Il afficha un mince sourire, mais un vrai, tout droit sorti du coeur. Ca, c'était rare avec notre rouquin. Le grand roux salua la jument d'une façon plus enthousiaste qu'à son habitude. Mais il faut le dire, malgré les chaleurs, le Printemps est une belle saison appréciable.

-Bonjour mademoiselle.

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Lun 12 Mar - 12:44

Il s'éloigna d'un air mauvais et lui lançait des oeillades de temps en temps. Elle abandonna sa posture féminine et repris ses habitudes de tueuse. Elle resta immobile et baissa la tête pour effleurer l'herbe des naseaux, tout en gardant le regard rivé sur l'étalon roux et les oreilles bougeant dans tout les sens pour essayer de capter le moindre bruit qui serait à sa portée et même plus. Elle releva rapidement la tête et le regarda. Il s'approcha et contrairement à d'habitude, elle ne coucha pas les oreilles et ne montra aucun signes d'hostilité. Un mince sourire s'étira sur les lèvres de l'étalon, un sourire venu du coeur, avant qu'il ne prenne la parole.

-Bonjour mademoiselle.

Elle inclina la tête pour dire bonjour à son tour sans qu'aucun son ne sorte de ses lèvres. Tournant le regard vers l'horizon, Moon se perdit dans la beauté du ciel, elle darda de nouveau son regard noir sur l'alezan près d'elle.

Le monde était triste et noir. La vie n'était que souffrance et haine. L'amour et la haine sont tellement proche qu'on peux basculer de l'un à l'autre avec une facilité déconcertante. Moonred ne s'en était vraiment rendu compte que lorsque le destin s'en était mêlé. Elle était passée de l'amour à la haine en si peu de temps... Il est plus facile de passer de l'amour à la haine que l'inverse...

La jument baie reporta de nouveau son regard sur l'horizon, perdue dans ses pensées. Elle qui voulait oublier, c'était raté... Elle y repensais plus que jamais.
Une larmes menaça de couler, une larme qu'elle empêcha de couler de par sa volonté immense de ne pas paraître faible et de ne pas pleurer. Pourtant, si ses yeux ne pleurait pas, son âme, elle, était en larmes...

Les larmes coulent
Le coeur saigne
Le passé nous rattrape toujours.

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mar 13 Mar - 20:46

<< Shades. >>

Il la préférait ainsi, sans cette posture artificielle, féminine. L'étalon n'était plus titillé par les chaleurs et le charme des juments depuis longtemps. Ses oreilles toujours pointées en avant, il observa la jument baie. Celle-ci inclinait légèrement la tête en signe de salut. Le grand roux regarda attentivement la jument, qui ne présentait aucun signe d'agressivité, ou d'une quelconque hostilité. Shades laissa le silence peser un long moment, s'installant sur la zone. Seul le bruit du vent frais contre la porte blanche rompait le silence. Shades le brisa en laissa les mots sonner creux, s'échappant un à un à un rythme régulier, s'enchainant les uns les autres, pesant sous sa voix sobre et calme.

-Votre nom est-il aussi charmant que vous ? Pour ce qui est du mien, appellez-moi Shades.

Shades. Nom insignifiant à certains, mais tant de question pesaient sur ce nom, dans la tête de son porteur. Celui-ci avait résolu maintes énigmes, mais il ne trouvait aucune définition à Shades. Le désert, la plaine, le néant. Voilà ce que son nom lui inspirait. Il souffla et remarqua que son sourire s'était détaché de son visage. Le bel étalon alezan cuivré sentait les muscles rouler sous sa peau, et il regarda la jument. Il laissa son regard brun sillonner le long de la courbe du dos de la jument, remonter son encolure et effleurer son visage. Juste un regard. Juste un souffle. Il restait là, et ses yeux bruns tentaient de pénétrer le sombre regard de la baie pour y voir ses émotions, sans succès. Il fit un pas en avant, se rapprochant un peu de la jument, qui se trouvait à un mètre ou deux de lui. Il voulait détacher ses yeux bruns de l'impénétrable et énygmatique regard de la jument baie, mais sans jamais y parvenir. Un très mince sourire se dessina sur ses lèvres, et son indéchiffrable regard se perdit dans celui de la jument. Il souffla.

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mer 14 Mar - 10:43

Elle mit un certain temps à répondre. Absorbée par le regard de l'étalon. Toujours en le regardant dans les yeux, elle répondit d'une voix calme:

-Un nom bien sombre tout comme moi. Moonred.

Leurs deux regards étaient ancrés l'un dans l'autre. Ne pouvant se détacher de l'autre. Le silence régnait en maître sur la scène formée par les deux équidés. Un silence apaisant, calme, accueillant. Un silence que pour rien au monde Moon n'aimerait briser, tout comme l'espèce de lien qui s'était formé entre Shades et elle. Un bruit, pourtant, détourna son attention. Tout ses sens en alerte, quoi qu'il arrive, elle tourna une oreille vers la source du son. Un son qui se répéta à nouveau. Un son qu'elle identifia comme celui d'un écureuil posté dans l'herbe non loin d'eux.

Elle lisait dans le regard de l'étalon, le reflet de son âme tourmentée. La mort, le sang. La douleur.
Moon ne paraissait pas très musclée. Pourtant fou serait celui qui aurait la folle idée de s'attaquer à elle. Elle compensait le fait de ne pas avoir une force égale à celle d'un mâle par sa souplesse et sa rapidité. Sa petite taille et sa finesse l'aidait aussi beaucoup.

Elle resta le regard plongé dans celui de l'étalon, ne pensant, pour une fois, à rien de ce qui la tourmentait habituellement.
Mais le passé nous rattrape toujours, et alors qu'elle commençait à se sentir bien ses yeux de nuits plongés dans ceux, bruns, du mâle roux, l'image qui s'imposa à son esprit fut celle de Cercle noir. Sous l'effet de la surprise rapidement remplacée par l'incompréhension, son esprit se brouilla et le contact avec Shades en fit de même jusqu'à se rompre.
Pourquoi Cercle noir? Pourquoi lui? Elle ne le trompait pas en faisant ce qu'elle faisait qui n'était que regarder un autre étalon droit dans les yeux. Ce qu'elle ne comprenait vraiment pas, c'est que habituellement, c'est l'image de sa fille qui s'imposait à son esprit et la faisait changer d'avis ou autre. Pas celle de Cercle noir. Jamais dans son esprit, l'image de son défunt compagnon ne c'était imposée ainsi.

Pourquoi lui? Il était mort. Pourquoi maintenant? Elle risquait de tomber amoureuse. Pourquoi?

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mer 28 Mar - 17:53

<< Shades. >>

Le frisson qui lui parcourut l'échine le perturba. Son souffle sembla diminuer, son rythme cardiaque, -son pouls entre autre-, accéléra soudainement. Il écouta la jument. Sombre. Il hésita, puis ses lèvres manquèrent de trembler. Il aurait pleuré de la beauté de cette jument, si il en aurait été capable. Mais depuis si longtemps, les larmes n'avaient pas coulé. Il lui était désormais impossible de lâcher, ne serait-ce qu'une simple larme. Il articula d'une voix toujours puissante, -bien qu'il trouve que l'emprise que la jument avait sur lui était étrange-, quelques paroles si insignifiantes pour certains, et pourtant si vraies.

-Vous êtes pourtant si ravissante. Puis-je vous appeler Moon ?

Il avait détaché son regard de celui de la jument, tentant de briser le lien qui se nouait entre eux dans un silence parfait. Pourquoi ? Tout simplement parce que Shades avait peur. Pas la peur que l'on connait, celle qui nous torture car on ne veut pas s'attacher, ou du moins, comme dans le cas de Shades, lorsqu'on ne veut plus s'attacher. Il soupira doucement. Il la regarda à nouveau dans les yeux, et chercha les prunelles sombres de la jument. Il ferma un instant les yeux, et le silence passa du statut de la perfection à celui de l'imperfection. Il le brisa d'un ton toujours sobre, semblable...

-Quel âge avez-vous ?

Question qui peut paraître bête. Par ailleurs, Shades ne la posait jamais. Mais là, c'était différent. Étrangement, il voulait tout savoir d'elle. Son âge, sa date d'arrivée, si elle était, -ou non-, née ici, et toutes autres choses... Il la regardait et grinçait doucement des dents, claquait un peu ses mâchoires. Il était si nerveux... Il pinçait un peu les naseaux, sans comprendre l'origine de sa nervosité. Seul l'avenir, pourrait décider, s'il serait ennemi, ami ou plus avec elle. Shades trouva la dernière option pour le moins... tentante.

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mer 28 Mar - 19:35

Un tressaillement, infime, mais pourtant présent. Il avait dit qu'elle était ravissante, beaucoup le pensait. Pourquoi donc qu'il lui dise ça la faisait tressaillir? Qu'elle tressaille était déjà un signe important. Devenue, du moins en apparence, insensible. Les larmes ne coulaient plus. Le sang si. Le sang continuait de couler. La blessure ne guérissait pas. Toujours présente. Elle pensait l'avoir effacée, qu'elle était cicatrisée. Erreur. Toujours là, toujours aussi vive qu'au premier jour. Mais les larmes ne coulaient plus. Elles avaient trop coulée, tout comme le sang, trop souvent. Pourtant c'est une larme que Moon sentit couler sur sa joue. Elle se maudit d'être aussi faible. De pleurer encore, devant cette larme, les tentacules du passée refluèrent, hésitant à s'approcher. Y avait-il encore une chance?
Si il pouvait l'appeler Moon? ... Oui.

-Euh... Oui. Vous pouvez m'appeler Moon.

Même ses anciens proches, si on faisait abstraction du vieil ami de sa mère et de Crinière d'argent, ne l'appelait pas comme ça. Ne la touchait pas comme ça. Elle ne voulait pas s'attacher. Elle ne le voulait pas. Pourquoi s'attacher? Pourquoi si à tout moment on risquait de se retrouver à nouveau seul. Désemparé. Victime encore une fois de ce que certains appellent destin. Une réponse soufflée d'une voix douce qu'elle reconnaitrai entre mille retentit dans son esprit affligé: "Si on ne s'attachait pas, on ne vivrai pas." Elle ferma les yeux un instant, un léger sourire sur les lèvres. Un geste qu'elle ne s'autorisait que lorsqu'elle était seule, mais avec Shades, elle se sentait bien. En sécurité. Et malgré qu'elle ne veuille plus s'attacher, l'envie de partager avec lui s'immisçait en elle. Pernicieuse. Elle rouvrit les yeux au son de la voix du roux. Il lui demandait son âge. Question étrange, pourtant elle y répondit presque avec joie. Qu'il s'intéresse un peu à elle, et elle ne savait pourquoi, la transportait vers une lumière.

-5 ans, et toi?Hum... Je penses qu'on peu se tutoyer non?

Elle voulait savoir. Tout. Elle voulait tout savoir de lui. Est-ce-qu'il arriverait à la transporter vers la lumière? Vers le bon chemin? Vers son chemin? Chemin qu'elle avait quittée depuis longtemps. Le souvenir de l'image qui quelques instants plus tôt s'était imposé à son esprit revint. Accompagné d'un autre souvenir. Elle et Cercle noir.

FLASHBACK

Ils étaient tout les deux sous les arbres, dans la lueur de l'après-midi, marchant tranquillement. Sa robe baie se reflétait au soleil, elle riait, elle était heureuse. Ses yeux étaient fermés, ceux de l'étalon était ouvert et il la regardait les yeux brillants, un sourire aux lèvres. En ce temps là elle était heureuse. Elle était elle.

FIN FLASHBACK

C'était fini maintenant! Fini! Si elle voulait pouvoir vivre, revoir Vent d'automne, et pourquoi pas sortir des ténèbres, elle devait tirer un trait sur le passé! Pas l'oublier comme elle avait tentée de le faire, mais tirer un trait. Au moins cette partie là. Moon prit une grande inspiration. Elle ferma les yeux, se remémorant une dernière fois l'étalon noir ayant auparavant fait battre son coeur, et prononça un mot. Un seul. Un murmure qui s'envola avec le vent.

-Adieu.

Cette phrase prononcée, elle chercha le regard brun de l'étalon alezan. Elle le trouva. Et se perdit dedans. Avait-elle un avenir? Si oui, en ferait-il partit? Maintenant que Cercle noir n'était vraiment plus, elle pouvait essayer ne serait-ce que de retourner sur son chemin. Et si elle était accompagnée ce serait encore mieux. Surtout par Shades qui, bien qu'elle ne le connaissait presque pas, l'attirait. Etait-ce encore un coup de ce bon vieux destin?

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Dim 1 Avr - 9:39

<< Shades. >>

Une larme vint scintiller au coin de l'œil de cette si belle jument. Shades s'en mordit les lèvres, si fort que celles-ci auraient pu en saigner. Il sentait son cœur se déchirer, de la même force que lorsque son troupeau mourut. Il ne connaissait que peu Moonred ; ce qu'il ressentait était pourtant si étrange... Il recula d'un pas, puis avança d'un pas, un peu désorienté. Il chercha de son regard, les yeux de la jument. Il ferma un instant les yeux, réfléchissant. Qu'était-ce donc, ce lien, cette emprise qu'elle avait sur lui ? Un lien les unissait silencieusement, secrètement, il ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait...

-Parfait...Moon.

Son sourire était vague et mystérieux, et celui-ci ressortit étrangement, pour la jument qui l'attirait. C'était étrange, mais au fond, un lien les unissait. La larme scintillait toujours le long de la joue de la jument, et Shades s'approcha de la plus belle des juments. Il posa sa joue contre celle de Moon, soufflant sur la larme, sans comprendre pourquoi. Il sentit la larme sécher sous son souffle chaud. Une musique triste et pourtant si belle vint entourer Shades.

-Vous ne devriez pas pleurer... Cela devrait être interdit à une si parfaite jument...

Parfaite. Tel était le mot. Les premiers rayons du soleil vinrent tomber sur l'étalon, sur son poitrail tout particulièrement, on put découvrir la longue cicatrice de Shades. La guerre, le sang, la mort... Tout ceci par sa faute. Il regarda la jument baie. Il écouta ce qu'elle avait à dire, et y répondit d'un ton toujours semblable. Tutoyer. Tutoyer une telle jument, serait le plus grand privilège qu'il eut. Autrefois, c'était le fait d'avoir dirigé un troupeau.

-Seul ce qui vous...te concerne a une importance. J'ai du passer un peu moins de six ans de souffrances...

Adieu. Il espérait que Moon ne se soit pas adressée à lui. Mais lorsque leurs regards se croisèrent, il comprit que non. Il avait peur de la perdre. Si seulement il avait pu, lui aussi, tirer un trait sur son passé. Mais il s'était juré que non. Et un promesse, c'est à la vie à la mort. Malheureusement. Mais sans doutes que si cette promesse n'avait pas été faite, il n'aurait pas connu Moon. Il souffla doucement et le plus mince des sourire s'afficha sur ses lèvres grises. C'est la première fois qu'il souriait autant en une journée, depuis qu'il les avait perdus...

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mar 10 Avr - 22:46

I can't love you. I haven't right. I could heart you.

Son toucher était doux. Elle ne bougea pas, ne fit que frissonner. Il fit disparaitre la larme qui coulait sur sa joue. Elle aurait dû bouger. S'écarter. Ne pas supporter ce contact. Elle était resté immobile.
Ne pas pleurer? Elle ne pleurait pas d'habitude. Jamais. Même lorsqu'elle était seule. Pleurer était pour elle un signe de faiblesse. Et de toute façon, les larmes avaient déjà coulées.

Le soleil tomba, ou plutôt ses rayons, éclairant le roux devant elle. Le faisant ressortir, aux yeux de Moon, dans toute sa splendeur. Ses yeux noirs trouvèrent la cicatrice... Longue, blanche, sur le poitrail du mâle. Elle ressentit une pointe au coeur en la découvrant. Il semblait avoir souffert lui aussi. Enormément. Toujours la même chose. Le sang, la mort. Le chaos. Elle ne voulait pas le faire souffrir. Faire couler son sang, ses larmes, lui faire du mal. Si elle cédait, et c'est ce qui risquait d'arriver, elle risquait de le faire souffrir. De rajouter une blessure à son âme. Âme qui semblait si blanche à la jument. Mais aussi troublée et perdue.

I refuse to hurt you. I refuse to see your blood flow. I refuse to add yet another injury to your soul already in play.


Elle sentait une sorte de chaleur monter en elle. Un sentiment l'envahissait. Mais elle ne pouvait pas. Elle ne devait pas.Son chemin à elle c'était l'ombre. Les ténèbres. Le sang, la mort, le chaos. Pas la lumière. Le "bien". Il était trop tard pour elle.Bien trop tard. Le point de non-retour semblait proche. Très proche. Elle ne devait pas. Lutter la ferait souffrir, elle le savait. Seulement, la souffrance faisait partie de son quotidien.

I am already far along the path of the shadow. I do not want you to train as far as I am. I am I do not want you to love me.

Le sang, encore le sang. Toujours plus de sang. Pendant ces un an où elle avait changée, elle avait fait couler le sang. Directement cette fois. Abreuvant la terre de ce précieux liquide pourpre. Apaisant son esprit en colère, colmatant les fissures. Aujourd'hui, ce sang qui colmatait ses blessures, ses sentiments, la véritable elle, menaçait de couler. Couler comme celui de tout ceux qu'elle aimait. Peut-être serait-il assez fort pour la protéger? Pas des autres ou de la vie... Ca elle savait le faire.Mais alors la protéger de quoi? De qui? De elle?
Que de questions, questions qu'elle pourrait surement résoudre avec lui. Non! Elle devait lutter! Lutter contre cet étrange force qui la poussait vers lui, l'attirance qu'elle éprouvait. Lutter contre ses sentiments. Y arriverait-elle? Etait-ce vraiment la peine de lutter? Y avait-il une chance avec tout ce sang?

You can't love me. I have no right to hapiness. I made too much bloodshed. Too much blood flowed trough my fault. What future do we have? I would like you tell me...

Son coeur battait douloureusement dans sa poitrine. Elle avait l'impression d'être déchirée, écartelée. Elle ne pouvait être sauvée. Même par lui. Même avec ce sentiment qui s'installait en elle. Ce besoin irrépressible d'être contre lui, de sentir son coeur battre contre le sien. Et si? Non! Non, c'était impossible. Non! Et pourtant...
Elle n'avait pas parlée. Pas répondue. Ses yeux s'étaient exprimés à sa place. Au fur et à mesure que son esprit se remplissait. Tout. Il avait dû tout voir, tout comprendre. Elle releva la tête et le dévisagea. Une immense douleur dans le regard. Des larmes menaçant de couler. Le coeur déchiré. L'âme en peine. C'était décidé. Elle avait fait son choix. Plus de place aux doutes, aux questions, seulement à la douleur.

And yet, still, this feeling, wich can make life much as it can kill, what love comes over me slowly. Devouring my heart and my soul a little more each second. But does a real chance? A future together? Has it simply a future?

I would like to believe. Really. But do I really? Somany doubts, so many questions, and already so much pain. Fate is sometimes very misleading. Rogue, he never hesitates. Cruel it is. Is it-one of those rare times?


Oublier. Oublier ces yeux bruns qui lui donnait envie de décrocher la lune. Oublier cette robe de feu qui resplendissait sous l'astre roi. Oublier ce sentiment qui grandissait et menaçait de l'emporter. Elle devait partir. Maintenant. Oublier. Oublier cet étalon qui bien qu'elle ne le connaisse presque pas avait réussi à la toucher et à faire couler ses larmes. Larmes qui avaient cessée de couler depuis bien longtemps. Larmes de désespoir. Larmes de sang.

Tears of despair. Tears of blood. My heart bleeds. My soul is dead.
If only...



But sometimes, the heart has its reason wich reason knows nothing...

Elle resta immobile...

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Ven 13 Avr - 23:10

<< Shades. >>

Il ne comprenait plus, cette vague sentimentale déferlant sur lui. Ses oreilles s'étaient pointées en avant et au frisson de la jument, il sentit ses naseaux frémir au doux contact. Il ne la connaissait pas. Ou du moins, peu. Mais pourtant, tous deux avaient un point commun. Ils avaient tout perdu, ils étaient repartis à zéro et ils n'avaient ni famille, ni amis, ni amour. Que leur bonne vieille ennemie, la mort. Celle qui les cherchait, depuis qu'ils avaient tout perdu. Lui. Elle. Eux.

Il se souvint. Il était avec elle. Sa sœur, qui était autrefois son unique amour. Et ces braises qui volaient au loin. Lui, sur la rive qui s'abreuvait. Il levait la tête, l'eau gouttant le long de ses lèvres. Et cette pulsion, qui le poussa à s'élancer. En deux bonds, il se rendait au loin. Vers le feu, vers la guerre. Son âme de guerrier, son âme de tueur. C'était cela, qui régnait au fin fond de lui. Il piétinait le sol, l'herbe verte et fraîche filant sous ses sabots gris. Il partait là ou sa destinée le menait. Son chemin, sa route, son destin, était souillée de sang et de morts. Oui, les cadavres jonchaient le sol de sa destinée. Et là ou il gagna tout, il perdit tout. Sa vie, sa famille. Mais jamais son ennemie, qui tentait désespérément de le rattraper. Et sa sœur, qui avait suivi un autre troupeau. Tout lui revint. Et dans le cœur de Shades, une larme de sang coula. Il ne pouvait pas.

Étrangement, le fait qu'il ait effacé la larme de la jument, lui procura un sentiment intense. Shades laissa sa joue longer lentement l'encolure de la jument, et il s'avança d'un pas, si bien que son poitrail vint effleurer celui de la jument. Il frissonna, ne comprenant plus ce qui lui arrivait. Il était là, maintenant presque collé à elle. Elle. Ce sentiment l'envahit à nouveau, et il sentait la jument soudain plus faible. Il chercha à la rassurer, ne comprenant toujours pas le sentiment qui l'envahissait depuis qu'il l'avait rencontrée.

-Tu ne devrais pas être triste. La tristesse vient de la solitude du cœur.

Là non plus, il ne comprit pas. Qu'insinuait-il en disant cela ? Il réfléchissait alors, et plongea son regard brun dans les prunelles noires de la jument. Aucun mot ne semblait pouvoir décrire ce qui liait ces deux jeunes équidés. "Loin des yeux, près du cœur". Ils se complétaient, entre-autre. Il posait sa tête contre l'encolure de la jument, cherchant à la réconforter sans pour autant contrôler ses gestes. Cette jument avait quelque chose. Un plus, qui faisait qu'elle était unique. Et elle lui plaisait. Il leva la tête, pour placer ses lèvres proches de l'oreille gauche de la jument et là, il souffla quelques mots à son oreille...

-Reste là, je t'en supplie. Ne me laisse pas seul...

Ces paroles, qu'il aurait aimé ne pas prononcer. Il ne savait plus ce qu'il ressentait, et il la regarda. Ces prunelles brunes qui gardaient les traces de son passé dans le sombre regard de Shades. Il la fixait, et il ne souriait pas. Il s'agissait là d'un pur instant de bonheur. Un instant de complicité et de compréhension. Le genre d'instant qu'on oublie pas.

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Lun 16 Avr - 19:30

Aucun sourire. Aucun mouvement. Ses neurones, rhaaa ceux là!, l'avait lâchement abandonnée au contact de l'étalon lorsqu'il avait fait un pas. Se rapprochant un peu plus d'elle. Tout tourbillonnait, partait dans tout les sens, s'embrouillait. Et voilà, son coeur avait gagné dans l'éternelle bataille entre le coeur et la raison. Il avait gagné. Elle restait. Là. Près de lui. Tant de douleur l'avait envahit tandis que les mots se vrillaient dans son coeur, répandant leur poison...

-Reste là, je t'en supplie. Ne me laisse pas seul...

Un poison vicieux. Celui de la compréhension, du déjà vu. Il ne voulait pas être seul... Ho qu'elle le comprenait... Elle non plus n'en avait pas envie. Plus maintenant. Maintenant, elle ne voulait plus être seule. Et elle voulait que celui qui chasse la solitude l'envahissant, celle de son coeur et son esprit, ce soit lui... Oui. Lui. Lui qui comme elle était brisé par la vie, le destin. Lui qui comme elle connaissait la mort. Le sang. La mort... Une vieille amie. Toujours aussi vicieuse, froide, cruelle. Morte. Elle ne voulait plus. Le point de non retour. Contrairement à ce qu'elle croyait, elle ne l'avait pas atteint. Et elle pouvait faire demi-tour. Seulement pour ça il faudrait que son coeur arrête de saigner. Que son âme revive. Transportée par la lumière, l'Harmonie. Lui. Pouvait-il devenir sa lumière? Celui à qui elle pourrait s'accrocher pour remonter? Et elle, pouvait-elle devenir sa lumière à lui? C'était sans compter, celui qu'on adore tous, le passé! Il nous rattrape toujours. Ses blessures qui ravagent ce que nous sommes ne guérissent jamais vraiment. Certains disaient que le temps guérit les blessures. Des idiots! Un jour, elle avait entendue cette phrase: Seul le temps endort les blessures, pour les rouvrir des années plus tard. Quand elle l'avait entendue, Moon avait pris cette jument pour une folle. En ce temps là, elle était comme tout ces imbéciles, elle croyait qu'on pouvait guérir de son passé. Que le temps pouvait nous y aider. Franchement, qu'elle avait été bête. Elle était jeune et le plus dur ne s'était pas encore produit. Si elle avait sût que ce n'était que des sornettes. Le temps fait comme les paroles de cette vieille jument, il endort pour ensuite réveiller. Et une fois réveillée, les blessures sont bien plus vive et douloureuse que quand on les reçois. Aujourd'hui elle comprenait. Aujourd'hui elle savait. Elle avait fait exactement ce que disait cette simple phrase. Ses blessures étaient endormies. Pendant un an. Pour se rouvrir maintenant alors qu'elle goûtait enfin au véritable bonheur! *Pffff... Qu'elle désolation. Et je suis tellement faible... Penser une seule seconde que je pourrait repartir de zéro... Franchement, le passé me rattrapera toujours. Le temps en plus de seulement endormir mes blessures provoquera des dégâts ineffaçables. Mais... Si je surmontes mes blessures, peut-être pourrais-je vivre sans crainte que tout recommence une nouvelle fois, peut-être pourrais-je vivre sans la douleur constante qui m'accompagne depuis tant de temps... Et si Shades était réellement ma lumière? Pourtant je le connaît à peine...*
Ses yeux reflétaient son interrogation tandis que leur deux regards étaient plongés l'un dans l'autre. Une lumière. Cela faisait tellement de temps qu'elle n'avait pas vu la lumière. La véritable lumière. Et là, dans les yeux de l'étalon, dans ses paroles, ses gestes, elle la voyait. Elle l'entrapercevait... Pour pouvoir bien la voir, il faudrait surmonter tant... Son passé, mais pas seulement le sien, celui de Shades aussi...
L'avenir, pour la première fois depuis bien longtemps, lui apparut...

-Je te promet de rester avec toi.

Elle prit une profonde inspiration avant de continuer.

-Shades, fait moi une promesse. Prends ce que je te demandes comme tu veux. Une demande d'ami, une offre vers un avenir à deux. Même si que tu le prennes de la deuxième façon me plairait plus, prends le comme tu veux. Mais s'il te-plait promet-moi que tu ne m'abandonneras pas. Que si je reste avec toi, tu ne me laisseras pas seule... Pas toi aussi. S'il te-plait.

Sa voix était devenue presque suppliante vers la fin. Un attachement qu'elle ne parvenait pas à nommer et qu'elle ne comprenait pas se développait pour l'étalon roux. Elle ne voulait pas que lui aussi l'abandonne. Comme tout les autres... Elle releva la tête, elle avait appuyée son front contre l'encolure musclée de Shades, pour pouvoir mieux le regarder dans les yeux et lâcha au bord des larmes, mais elle les retenaient, d'une voix forte: (Plus de larmes on dirait une fontaine!)

-Promet-moi que tu ne mourras pas par ma faute!

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mar 17 Avr - 13:51

<< Shades. >>

Elle promit. Lui aussi avait promis, une fois. Juste une fois, ce qui avait suffit à ruiner sa vie. La simple vie d'un mortel, qui fut sans doutes le seul, à déshonorer les dieux, à les envoyer balader. Nulle croyance ne touchait l'esprit de Shades. A ce qu'il sache, les dieux n'avaient aucunement sauvé sa famille de la mort. Elle promit donc de rester avec lui, mais demanda à Shades de promettre. Pour elle, il promettrait. Mais... Il recula au mot "promesse". Il hésita, mais écoutant la suite, il avança à son tour et il resta là, vers elle. Plaqué à elle. Ne pas la laisser seule, ne pas l'abandonner. Les prunelles brunes de Shades se levèrent lentement, et vinrent chercher les yeux d'un noir de néant de la jument. Lorsque leurs regards se croisèrent, Shades accepta, et il promit.

-Moon... Sans toi je ne serais plus qu'une âme en peine, un âme pleine de désespoir, celle que je suis depuis que... depuis qu'ils... m'ont quitté. L'âme que j'étais. On ne se connait pas depuis longtemps, mais... Ce qui nous lie, est le plus puissant de tous les liens. Sans toi, Moonred, je ne serais rien, ma misérable vie, ne vaudrait plus le coup, d'être vécue. Je...

Il était impossible de le dire. C'était la première fois depuis près de trois ou quatre ans, qu'il éprouvait cela. Mais là, c'était plus fort encore. Le soleil se levait, et les nuages s'écartaient pour laisser les rayons de l'Astre-Roi passer, s'échappant pour la première fois. Les plaies, les cicatrices, qui restaient dans le cœur de Shades, semblaient cicatriser. Enfin. Il voulait lui dire, à Elle, lui dire ce qu'il pensait.

Je crois que les sentiments qui sont nés sont d'un genre indescriptibles...

Il voulait lui dire, mais sans y parvenir. Il serra la jument contre lui, cherchant à lui faire comprendre, qu'il pensait l'aimer. Il n'était plus sur d'être vivant, comment serait-il sur de l'aimer ? Il avait sans doutes trop réfléchi dans sa vie. Sans doutes...

( Désolée, c'est court et nul sur le coup :/ )

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mar 29 Mai - 20:04

(Mais non! Et moi je suis en retard! Iratrapable vraiment!)

"Seul le temps endors les blessures, pour les rouvrir des années plus tard."
L'amour lui il les guérissaient.


Les paroles de Shades percèrent son armure. L'armure qu'elle s'était créée, celle faite de sang, celle faite de mort. Les mots, transformés en phrase passèrent son armure comme si elle n'avait jamais existé. Ils mirent son coeur à nu. La laissant, pour la première fois depuis longtemps, vulnérable et sans aucune protection. Aussi bien physique que mentale. Mais il était là. Lui. Oui, lui. Lui qui prenait son coeur. Lui qui la libérait. Lui qui lui rendait ce que la vie et la mort lui avait pris. Lui qu'elle... Qu'elle... Qu'elle... Qu'elle quoi? Qu'elle aimait? Parce qu'elle pouvait encore aimer? Oui. Son coeur lui disait oui. Sa raison? Elle ne l'écoutait plus. L'instinct. Son instinct. Celui qu'elle avait si longtemps refoulé. Un sentiment sans non l'habitait pour l'étalon. Elle voulait tout savoir de lui. Elle voulait qu'il cesse de souffrir. Elle voulait... Elle voulait... Elle voulait... Mais qu'est-ce-qu'elle voulait? Qu'est-ce-qu'elle ressentait? L'aimait-elle? Oui! Elle avait déjà répondu à cette question. Ho, et puis Merd* à la fin! Elle ferma les yeux et laissa son coeur parler. Elle ne l'avait fait que très rarement. Une fois. Et elle était morte en même temps que lui. Que elle. Mais là, elle avait confiance. Une confiance qu'elle n'avait pas éprouvée depuis longtemps. Une confiance sans limite qu'elle accordait à cet étalon roux qu'elle connaissait à peine. En cet instant, une phrase lui revins.

"La vie est un don, sache le saisir."
Elle l'avait saisit.


Elle ferma les yeux et inspira profondément son odeur. Il se serrait contre elle et elle en fit de même. Profitant de chaque secondes passées comme ça, avec lui. Elle savait les mots qu'il avait voulu lui dire. Il avait promis. Les yeux dans les yeux. Elle avait promis. Il avait promis. Elle rouvrit les yeux et recula un peu sa tête de façon à pouvoir bien le regarder. Trois mots. Il suffisait de prononcer trois mots. Elle en prononça bien plus.


-Les mots son incapable de décrire. Ils ne pourront jamais décrire totalement. Ils ne pourront jamais être totalement à la hauteur. Mais, ils peuvent au moins exprimer une partie.

Elle inspira profondément et lâcha dans un souffle.

-Je t'aime Shades.

Voilà. Elle l'avait dit. Et pourtant, elle avait l'impression que ce n'était pas assez. Pas assez fort, pas assez puissants. Elle avait l'impression de n'avoir exprimé qu'une infime partie de tout ce qu'elle ressentait. Elle n'attendit pas de réponse avant de fermer les yeux et d'appuyer à nouveau son front contre l'encolure rousse et musclée. Elle ressentait une étrange chaleur. Elle se sentait bien. En sécurité. Elle ne savait pourquoi ni comment, mais elle sentait qu'avec lui, elle pouvait être elle. Moonred.
En cet instant, dans cet plaine, ce n'était plus deux chevaux, ce n'était plus deux êtres. C'était Moonred et Shades.

"La beauté de l'image est éphémère, la beauté de l'âme, elle, est éternelle."
L'image volait en éclat. Et l'âme réapparaissait. Ephémère. Eternelle.



Seul le temps endors les blessures, pour les rouvris des années plus tard.
La vie est un don, sache le saisir.
La beauté de l'image est éphémère, la beauté de l'âme, elle, est éternelle.

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Mar 29 Mai - 21:14

[L'essentiel, c'est que tu sois là. :)]

« Shades. »

Toi qui osa l'aimer. Qui prononça ces paroles. Mais toi qui revis grâce à lui, prépare toi car le voyage ne fait que commencer. Shades est un combattant, Shades est un soldat, un guerrier, un gladiateur. Il a fait souffert, mais a peur que ça t'arrive. Il a peur de te tuer. De te voir mourir sous ses yeux, sous son mauvais fond... Il a peur de ne pas te satisfaire, de ne pas être là.

« Je t'aime. »

Deux mots, une seule signification. Deux mots qui suffisent à faire démarrer une vie. À faire démarrer un bonheur, une harmonie. Il écoute, le son de sa voix. Elle qui se presse contre lui. Il cherche sa chaleur, et cherche le bonheur. Bientôt, il sent son encolure se presser contre celle de la jument.

Lui et Elle. Elle et Lui.
Shades et Moonred. Moonred et Shades.
Ils ne sont plus deux sous le soleil, ils sont un.

Il ne pense plus qu'à elle, qui constitue l'intégralité de son bonheur, de sa joie. Il se sent bien, là, au creux de son cœur. Son amour. Il ne sait que répondre. Il ne bredouille pas, ne prononce pas un mot. Il cherche le courage qu'il a toujours cru suffisant à ce qu'il pensait n'être que deux mots sans trop d'intérêt. Mais c'est bien plus, il le sait aujourd'hui... Il relève doucement la tête. Il a peur. Peur de la perdre.

« Je t'aime, Moonred. »

Il l'a dit, et un sourire des plus sincères se dessine sur son visage. Il a peur de la perdre. Il se sent idiot de ne pas l'avoir trouvée plus tôt. Il se penche vers elle, et c'est à son oreille qu'il susurre d'une voix aussi tendre qu'un steak de veau ( What A Face ), quelques paroles douces qu'il pense vraiment.

« Je ferais tout pour te protéger, et pour ne pas te faire souffrir... »

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Jeu 31 Mai - 19:57

[Tu as raison! Dit, tu avais faim en écrivant ta réponse? Je demande ça car le coup du steak de veau... J'en rigole encore comme une tordue toute seule devant l'ordi... C'est pas top au niveau de la description du sentiment, ça fait plusieurs messages que c'est comme ça, je le sais et ça me gène un peu... Je me rattraperai plus tard promis! Mais il ne faut pas se mentir, les sentiments d'amour avec Moonred, c'est pas de la tarte! Quelle idée de faire un perso' pareil! Long message de H.S mais bon. Je changes de couleur car l'indigo ça se voit pas trop avec le nouveau design'. Pas comme le orange qui pète! Orange-roux... Shades!]



Un sentiment qu'elle pensait ne plus jamais éprouver déferla sur elle. Un sentiment de joie immense. Une grande chaleur l'envahit et elle oublia tout. Il n'y avait plus que lui. Lui. Elle sait qu'il faudra du temps. Elle sait que le chemin sera long. Elle sait que l'obscurité est encore proche. Que les risques de sombrer à nouveaux sont énormes. Mais il est là maintenant. Avec elle. Ils sont deux. Non. Ils sont un.
Ces mots, ces deux mots, trois selon certains, ils se gravent dans son esprit, se glissent dans ses oreilles, tournent dans son esprit, vont fusionner avec son coeur, engourdir ses sens. Elle est heureuse. En as-t-elle le droit? Elle n'en a aucune idée. Et c'est bien mieux comme ça. Elle avait peur. Peur de lui faire du mal. Car oui, pour devenir ce qu'elle est devenue, c'est à dire un monstre assoiffé de sang, il fallait qu'une part d'elle soit bien comme ça. On a tous une part d'ombre en soit. Et c'était ce qui lui faisait peur. Que le monstre qu'elle à en elle fasse du mal au roux. Elle pouvait être douce, bienveillante, gentille, fidèle, etc. Mais elle pouvait aussi être manipulatrice, sanguinaire, infidèle, sans coeur. Un monstre. Un démon. Mais maintenant elle n'avait plus peur. Elle sentait qu'il pourrait contrôler ce démon. Qu'il pourrait comprendre. Mais il la comprenait déjà. Avec un lourd passé comme le leur, garder le sourire est une des tâches les plus compliquées. Mais la plus compliquées est bien de rester soit-même.
Il ne veux pas la faire souffrir. Il lui dit. Il la protégera. Elle sait dors et déjà que l'équidé duquel il aura le plus de mal à la protéger ce sera elle-même. Elle répond à son sourire. Le premier vrai sourire qu'elle aura jamais fait. Mais comment a-t-elle fait pour ne pas l'avoir rencontré plus tôt? Avec la chance qu'elle a et ceux qui lui gâchent sa vie depuis sa naissance c'est aussi bien que leur rencontre ne se fassent que maintenant. Elle le regarda. Il n'y avait pas besoin de mot. Un seul regard suffisait. Et voulait dire bien plus que n'importe quels mots. Elle n'était plus seule désormais. Et lui non plus.
Enfin arriva une partie qu'elle aurait voulu éviter. Elle lui confiait son coeur. Elle lui confiait son âme. Il en faisait de même avec elle. Alors elle devait lui dire. Lui dire pour sa fille. Elle voulut parler mais les mots restèrent coincés dans sa gorge. C'était trop tôt. Ou peut-être pas...

-C'est plutôt moi qui ferait tout pour ne pas te faire souffrir. Le chemin sera long. Mais je me confie à toi Shades. Je te confie mon coeur et mon âme. Seulement, je dois te dire... Je dois te dire que... Tu es ma lumière et je t'aime, mais, avant d'être totalement heureuse... j'aimerais la retrouver... Ou au moins savoir comment elle va... Ma fille...

Ca y est. La bombe est lâchée. Elle espère qu'il va comprendre. Elle gâche peut-être le moment, mais la force qui unit une mère et son petit est bien plus puissant que beaucoup d'autre chose. Aussi puissant que le lien qui la lie à Shades. L'aidera-t-il? C'est l'interrogation qui plane dans ses yeux. Une nouvelle vie commence. Une vie à deux avec lui. Mais comme elle le sait, et elle sait que lui aussi en est conscient, le chemin sera dur. Long. Et plein de risques. La page est tournée, mais des mots restent. C'est tout ce qui la rattache à son passé. Vent d'automne. Et si elle construisait une nouvelle famille? Il faudrait qu'il soit d'accord. Peut-être. Mais pas maintenant. A moins qu'il le veuillent, mais maintenant, c'était le temps du renouveau. L'avenir lui semblait bien éclairé pour une fois... L'avenir pour elle et Shades. Un bel avenir. Le chemin sera long. Et ce n'est que le début de l'histoire... Une histoire qu'ils écriront à deux.

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Sam 2 Juin - 19:15

[ Je n'avais pas spécialement faim, juste l'envie de sortir une belle débilité. x) ]

« Shades. »

Il écoutait, et comprenait, chaque chose que disait la jument. Sa jument. Il ferma lentement les yeux. Sa fille. Oui, sa fille... Il savait qu'elle l'avait perdue, car elle disait vouloir la retrouver. Il la serra contre lui, et souffla doucement sur son encolure, ses naseaux parcourant alors le corps de la jument. Il tourna lentement, tranquillement, autour d'elle, la frôlant toujours plus. Il posa ses fins naseaux sur la croupe de la jument, et la mordilla tendrement. Posant sa tête sur la croupe de Moonred, Shades regarda avec tendresse, douceur et amour, la jument baie. Il souffla doucement sur la croupe, et remonta tranquillement le long de son corps. Arrivé au niveau de son visage. Arrivé là, il se stoppa et parla avec douceur à la jeune jument.

-Vois-tu, je t'aime. Si tu as besoin de moi, si tu as besoin d'elle, je te jure que je serais là pour t'aider. Moon, j'ai également perdu ma famille. Et tu es là pour moi, aujourd'hui. Alors je dois te le rendre. Je t'aiderais à retrouver Vent d'Automne. Je te le jure.

L'étalon roux sourit tendrement, et s'approcha lentement de la croupe de Moon. Il se cabra dessus, mais ne se posa pas. Il pivota sur la droite, puis se plaça à côté d'elle. Il était serré à elle, et ses naseaux se dilatèrent. Il posa ses naseaux contre l'épaule de la jument baie. Ses crins noirs flottaient doucement sous un vent frais. Shades avait l'oreille gauche en arrière, l'autre en avant. Son oreille gauche s'avança lentement, venant s'arrêter près de la droite. Toutes deux se trouvèrent côte à côte. Le Juste sourit doucement.

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Sam 23 Juin - 20:45

(ça pour une belle débilité c'en est une! XD!)

Elle ferma tout simplement les yeux, profitant de la caresse. Elle suivit le trajet du doux museau de Shades sur son corps. Elle frissona légèrement lorsqu'il lui mordilla tendrement la croupe. Elle s'en voulait un petit peu maintenant d'avoir pensé à Cercle noir. De les avoir en quelques sortes inconsciemment comparés. Cercle noir était Cercle noir. Shades était Shades. Et elle aimait Shades. Oui. C'était Shades. Elle rennaissait avec lui. Il était doux avec elle mais ne semblait pas l'être autant avec les autres. Du moins en apparence. Le sentant revenir vers son visage elle rouvrit les yeux et tourna son regard noir, devenu doux avec lui, vers ces deux yeux bruns qu'elle affectionnait tant depuis leur premier contact visuel. Elle ne répondit rien à ses paroles mais le remercia du regard. Elle frotta doucement son nez contre son enolure dans le même temps. Elle recherchait son contact, sa chaleur. Elle le voulait près d'elle. Avec elle. Il repartit vers sa croupe après un tendre sourire, elle se raidit instantanément avant de se détendre, il se cabra au dessu sd'elle mais il ne se posa pas et retomba vers la droite et posa ses naseaux contre son épaule. Elle frissona à nouveau sous le souffle chaud de l'étalon. Presque malgré elle, elle avait lgèrement relevé la queue lorsqu'il s'était cabré. Ses oreilles se rejoignirent dans sa direction et il sourit doucement, elle avait tournée sa tête et lui sourit en retour. Ils étaient bien là. L'un contre l'autre. Ensemble. Profitant du contact avec l'autre. Elle bougea soudainement et décala très légèrement ses hanches vers lui, une invitation? Venant de Moon, tout était possible. A Shades d'interpréter ce signe comme il le voulait.

(Cours bien trop cours... Je sais aps ce qui m'arrive... Mais bon, ça fait un peu avancer, et pour le p'tit, c'est pas obligé qu'il soit voulu au départ! Ou fait exprès. Enfin, je dis ça. Je dis rien moi... *Sifflote en détournant la tête l'air de rien*)

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Dim 24 Juin - 17:19

[ Je confirme. xD ]

« Shades. »

Shades vit les hanches de sa belle se décaler vers lui. Un frisson lui parcourut l'échine. Il ne savait pas s'il devait accepter son "invitation", ou non. Si elle le voulait ou pas, tout simplement. Il se plaça derrière elle, et hennit doucement, pour lui lancer un regard interrogateur, qui voulait tout simplement dire : « Puis-je ? » Il posa sa tête sur la croupe de la jument, puis appuya ses naseaux sur la croupe ronde. C'est fou, mais celle-ci l'attirait étrangement (hum hum dent). Il appuya bientôt ses dents, la mordillant alors. Il parada lentement, faisant le beau gosse ( :D ) puis ébouriffant ses crins déjà fous. Il cabra au plus haut, puis bientôt se posa très doucement sur la croupe de la jument, amortissant sa chute. Il était là, sur la croupe de la jument, commençant à serrer ses antérieurs et prêt à descendre s'il le fallait. Il ne voulait pas contrarier la jument. Sa jument.

« Le veux-tu Moonred ? Je serais là pour l'élever à tes côtés. Je te le promets. »

[ Désolée, c'est court. :/ ]

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Ven 3 Aoû - 20:14

Elle le suivit du coin de l'oeil, elle lui faisait confiance mais même avec lui elle ne pouvait perdre ses habitudes aussi facilement, peut-être pour se rassurer un peu... A son grand soulagement au lieu de la monter directement il s'arrêta derrière elle et hennit doucement, sûrement de façon à attirer son attention pour qu'elle perçoive le regard interrogateur qu'il lui lança. Elle sourit, ça l'amusait quelque peu qu'il soit si plein de précaution. Le hennissement avait été inutile mais le regard du roux beaucoup moins. Un regard auquel elle répondu par un autre regard : « Bien sûr. » Simple. Mais pourquoi allait-elle se compliquer la vie quand pour une fois elle était on ne peu plus simple ?! Il l'attirait (vraiment étrange oui ) et elle l'attirait (encore plus étrange ). Elle le voulait. Elle voulait qu'il soit sien comme elle serait sienne. Peut-être était-elle possessive ou même égoïste en pensant cela mais elle s'en moquait. Elle voulait qu'il la fasse sienne. Un frisson s'empara d'elle quand elle sentit le roux contact de sa tête et de ses naseaux sur sa croupe, qu'elle savait plutôt attirante surtout quand elle était chaleur (bizarre... bizarre...). Il se mit à parader, comme elle le suivait toujours du coin de l'oeil elle pu... profiter de la vue on va dire. Il était vraiment parfait avec sa robe rousse étincelante au soleil, sa longue cicatrice qui selon elle ne faisait qu'ajouter à son charme, ses crins partant dans tout les sens, son corps musclé, et oui Moon peu se montrer assez perverse elle aussi quand elle le veut, et surtout, ses yeux. Ces si beaux yeux bruns dans lesquels elle aimait se perdre. Il la comprenait. Elle le comprenait. Il avait souffert et souffrait encore. Elle avait souffert et souffrait encore. Ils étaient comme deux moitiés, deux moitiés enfin réunies. Des âmes soeurs? Qu'importe le nom. Ils étaient deux et allaient devenir un.
Elle le regarda se cabrer, non sans une légère appréhension au creux du ventre, et se poser doucement sur sa croupe. L'appréhension qu'elle ressentait fondit aussitôt pour se transformer en un nouveau frisson qui se transforma bien vite en une décharge qui la parcourut du bout de la queue à la tête. Lorsque son étalon se cabrait elle avait relevée sa queue et l'avait mise de côté, pas que monsieur ne soit gêné par des crins. Elle ressentait que ses muscles étaient tendus, ou plutôt qu'il était prêt à descendre si elle montrait l'envie de rester encore... ,sans parasite dans les pattes?, "seule" pendant quelques mois (avec lui bien entendu). Sauf que ce n'était pas son souhait, c'est pour cela qu'à la question résonnant comme une symphonie à ses oreilles, simplement car il l'avait posé, elle répondit :

-Shades. Je veux revivre. C'est un nouveau départ que l'on prend. Et puis, les temps sont calmes. Mais qui sait pour combien de temps? Peut-être qu'ils ne le resteront pas longtemps... C'est peut-être notre seule chance.
La baie prit une grande inspiration avant de continuer.
Je te fais confiance. Je sais qu'avec toi je pourrais ne pas craindre de perdre ma vigilance quelques instants. Ou même quelques mois. Je sais que je pourrais compter sur toi. De toute façon si tu te dérobes je reviendrai te chercher par la peau du cou! Même si c'est en enfer! Alors: Oui. Je le veux et j'en suis sûr.

Tout était clair. Cependant une interrogation subsistait.

-Shades. Pour moi c'est clair. En plus avec mon expérience de la gestation ça devrait bien ce passer. Même si tu n'es pas là, j'en ai assez d'être seule. Je veux prendre ma revanche sur le destin. Je me dis forte mais je ne le suis pas. Je n'ai pas pu protéger ceux à qui je tenais. Mais il est temps que ça change. Je le répète. Pour moi c'est clair. Le vrai question c'est: Est-ce-que toi tu le veux vraiment?

(J'trouves que c'est vraiment... Pas très compréhensible. Brouillon. A toi de voir si tu comprends ou non... J'ai fait beaucoup de phrase à rallonge et détours alors niveaux compréhension zéro je pense. Faut suivre quoi. Au fait, viens là que je finisse de t'étouffer! Et pas très bonne description de ses sensations. Stooop! Je m'arrêtes là sinon j'en ai pour la nuit. Comme la plupart des auteurs et rpgistes.)


___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Ven 21 Sep - 17:33

« Shades. »
║ Le cœur de Shades se serra comme si on le pressait au creux de sa main, y plantant ses ongles avec une hargne infinie. Lui faisait-elle donc confiance ? Il posa son regard brun sur elle, et posa ses naseaux contre le postérieur de la jument, s'enivrant de la délicieuse odeur de ses chaleurs. Pour la première fois, il aimait quelqu'un. Vraiment. Pas comme il aimait son troupeau, un million de fois plus. C'était en quelques minutes que Shades était tombé du plus haut point. Il leva la tête, rouvrant ses beaux yeux foncés sur la croupe ronde. Elle lui donnait cette autorisation. Celle de faire d'eux un couple. Un vrai, avec un enfant. Avec une fillette, ou avec son fiston. Le mâle s'éleva avec légèreté, semblant voler. Il se reposa lentement sur le dos de la femelle, et attrapant doucement les crins de la jument entre ses dents, il serra légèrement ses antérieurs contre les flancs de Moonred. Il se doutait que cette saillie aboutirait à un poulain, il en était presque sûr...
[...]
║ Se retirant lentement du dos de sa compagne, le grand roux la contourna doucement et s'approcha de son visage. Illuminés par la joie d'être deux, ils pensaient vivre un éternel bonheur. Ils pensaient mais leur vie était entrecoupée d'aventures et de malheurs, à tous deux, ce qui les rapprochait. Déposant un baiser contre la joue de la jument, il pointa ses oreilles en avant, se postant contre la jument. Il était là, avec elle, sur une colline depuis laquelle ils dominaient la plaine. La porte, seule, dévoilait en elle un secret que personne ne put révéler. Fermant les yeux, Shades médita. Il médita sur lui, sur sa vie, sur... elle. Il leva la tête et hennit. Son appel domina la plaine. Il hennit sa joie, créant une mélodie, un début, qui la liait à elle. Il espérait que Moonred le suive dans sa folie, dans son ivresse. Ivre d'amour, ivre de joie... Pour la première fois depuis près de deux ans, Shades ne pensait plus aux siens. Il les disait membres de sa famille. Sa famille ? Ah, sa famille... Il hennit une nouvelle fois, incitant Moon à hennir à son tour, créant la plus belle des mélodies. Son hennissement se mêla à lui-même, et lorsque Le Juste laissa le silence s'installer, c'est l'écho qui continua seul la mélodie, l'harmonie d'une vie... Le souffle coupé, Shades souffla à l'intention de Moon.
« L'entends-tu ? »

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lune rouge
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 19
PUF : Flickaspirit
Date d'inscription : 23/12/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Pleiiiiin !!!
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Ven 28 Sep - 18:55

Oui elle avait confiance en lui. Et elle sentait que c'était réciproque. Elle le savait. Pour une fois, elle en était presque heureuse d'être en chaleur. Elle pressentait tandis que l'étalon, Son étalon, se posait en douceur sur sa croupe et attrapait ses crins, que cela donnerait un petit Shades ou une petite Moon. Ou alors une petite Shades et un petite Moon. Heu... Non.
Tout était oublié. Il n'y avait que elle, Shades, et leur avenir. Un avenir à trois qui sait ? Un avenir encore sombre certes, mais un avenir tout de même. Un avenir prometteur. Repartir à zéro. Tout reconstruire à partir de rien. Voilà ce qu'elle était en train de faire. Mais elle ne reconstruisait pas. Non. Ils construisaient. A deux. Tout l'amour qu'elle avait pu ressentir avant lui parut dérisoir, mis à part celui pour sa fille... Son amour pour Cercle noir, lui, disparut. Bien sûr il resterait une trace qui jamais ne partirait. Mais c'était fini.




"On ferme les portes du passé pour ouvrir celles de l'avenir en passant par celles du présent."

[...]

Il redescendit de son dos lentement. Elle souffla. Un long soupir. Un soupir pouvant dire beaucoup de chose. Elle décida de bouger pour se tourner vers lui quand il la contourna pour se retrouver à son côté. Elle le sentit s'appuyer et en fit de même. Un confiance régnait entre eux. Le temps n'était pas repartit. Arrêté. Entre eux, plus rien n'avait de prise, si ce n'est leur sentiments. Des sentiments purs. Durs. Forts. De vrais sentiments.
Elle était pleine de joie. Une joie immense. Celle d'être avec lui. A deux. A trois bientôt. Peut-être même quatre. Son intuition. Elle avait pris l'habitude de s'y fier. Et elle ne savait pas à quel point elle allait avoir raison cette fois-ci.

Elle leva les yeux, deux puits sens fond d'un noir d'encre. La lumière se perdait en eux. Ils étaient tout sauf doux. Ils étaient indescriptibles. Insondables. Noirs. Et pourtant, pourtant, en eux brillait cette petite lumière. Une lumière ténue. Presque inexistante. Une lumière invisible, transparente. Mais pourtant elle était là. Cette petite lumière. Une lumière que seul le Roi roux aux yeux si doux pouvait allumer. Une lumière cachée sans lui. Mais éclatant au grand jour lorsqu'il se trouvait près d'elle. Une lumière transformant ses yeux sans âmes en véritable reflet de son âme lorsqu'ils trouvèrent ceux du Roi roux.
Un douce mélodie parvint jusqu'à ses oreilles. Un puissant hennissement parvint jusqu'à ses oreilles. Retentit en elle. Elle répondit au petit bisou du Roux en caressant doucement son encolure avec ses naseaux. Il ferma les yeux. Elle regarda l'immensité devant. La peur s'évanouit. Elle était prête à parcourir cette immensité si c'était avec lui. L'immensité du monde. De la vie. Des embûches il y en aurait. Bien plus tôt qu'ils ne l'auraient pensés. Mais il y en aurait. Et il les surmonteraient. Du moins elle l'espérait. Elle ferma les yeux à son tour. Ecoutant l'harmonieuse mélodie du hennissement de Shades. Elle y répondit. Doucement d'abord. Puis elle gagna en ampleur et ce fut un long hennissement qui retentit dans la plaine.
Le silence revint. Un beau silence. Un vrai silence. Pas un silence créé par l'absence de mots. Un silence créé par les mots justement. Un silence résonnant comme la plus belle des mélodies.




"Le plus beau son jamais existant est le son du silence."

Des mots vinrent le briser. Mais elle ne s'en offusqua pas. Ils étaient les bienvenus.


« L'entends-tu ? »

Un doux sourire se dessina lentement sur ses lèvres. Toujours sans ouvrir les yeux, elle répondit. D'un murmure. un murmure qui s'envola avec le vent. Un murmure qui s'enroula jusqu'au oreilles de Shades puis continua sa course avec un maître incontesté de ce monde. L'air. Le vent. Elle aimait le vent. C'était un grand ami à elle. Habituellement il soufflait sur son corps, la caressant doucement. C'était sa façon à lui de lui dire qu'il était là. Mais, en cet instant, il ne se manifesta pas. Il les laissaient seuls. Deux chevaux. Deux êtres. Un couple. Moonred la lune blanche tachée de sang et Shades Le Juste. Lui aussi taché de sang. Il fallait laver ce sang.
Ce ne serait pas une tache facile. Mais le Couple y arriverait. L'union fait la force comme on dit. Foutaise. Du moins c'est ce qu'elle avait cru pendant un long moment. Au fond elle savait que c'était vrai. Mais, ce n'était vrai que si c'était La bonne union. Comme la leur. Oui. C'était la leur. Personne ne pourrait leur prendre cette union. Ces sentiments.
Son murmure lui revint au oreilles...


-Ακούω όπως ακούω το μέλλον μας, μια υπόσχεση της ελευθερίας.

Des mots sans aucun sens me direz-vous. Oui. C'était vrai. Il n'avait aucun sens. Mais, qu'est-ce-qui a vraiment un sens ?


Ce qui avait un sens, c'était son coeur. Encore un phrase sans aucun sens. Alors, il va falloir conclure que Moonred n'avait aucun sens. Comme son amour pour Shades...




"Rien n'a de sens en ce monde. Tout est insensé mon enfant. Ne l'oublie jamais. C'est bien ce qui te permettra d'avoir un sens."
("Je l'entends comme j'entends notre avenir, une promesse de liberté." voilà la traduction. Non, Moon ne parle pas grec. Du moins il me semble. J'ai quand même failli mettre de l'arabe...)

___________________



Moonred, la mort est mon seul réconfort...

Automne noir, le dernier de son temps...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shades
Follow Them ...

avatar

Féminin Nombre de messages : 323
Age : 19
PUF : Nonoo
Date d'inscription : 01/11/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Beaucoup mais pas assez. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   Sam 20 Oct - 17:49

« SHAÐES. »
« If you dare a little, love would be so simple »
Il n'y avait plus qu'une bulle. Une simple bulle. Elle les accueillait tous les deux. Bientôt plus. Mais combien ? Un, deux, trois, quatre...? Qui sait ? Héra a déjà tout prévu, de là haut. L'étalon vit les nuages se rassembler, s'amoncelant dans le ciel qui s'assombrissait. Elle chuchota tandis que l'échange de hennissements se fit, et Shades la regarda. Oui, leur avenir se ferait ensemble. Déposant un baiser contre la joue de la femelle, le roux l'invita à trotter, en s'élançant déjà dans la plaine verte...

[Désolée là c'est pourri mais j'arrivais pas à répondre, ça ne te dérange pas d'arrêter le sujet après ton post ? On en fait un autre au pire, parce que là sur celui là je patauge comme pas possible. '-' ^^]

___________________
« Shades. »



Mon Psychopathe ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trotting sous la Brise -- PV Moonred   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trotting sous la Brise -- PV Moonred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Première entrevue ; Sous la brise fraiche du Seireitei {Kiryû Shinjirô}
» Idée de mise sous tension
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Incarnations