AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♫ Danse Infernale [L] ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isba
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 118
Age : 19
PUF : Bloubalie
Date d'inscription : 19/04/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Hum... Beaucoup. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: ♫ Danse Infernale [L] ♫   Lun 5 Mar - 23:24

♫ Danse Infernale ♫

<< Tic, tic, tic, tic. >>
Le bruit des gouttes d'eau, s'écoulant des stalagtites, perçait le silence nocturne et pesant qui s'était installé sur les terres de Life Horse. Mais nous ne sommes pas dans les terres de Life Horse, mais Sous ces terres. Dans un souterrain, ou la glace et la roche sont abondantes. Longs tuyaux glacés, gelés. Et un autre bruit se mêle aux chutes des gouttes sur le sol, perçant d'autant plus le silence qui pesait toujours sur les lieux. C'est calme. Très calme. Trop calme.

<< Clac, clac, clac, clac. >>
Le son des sabots d'une jument, sa robe blanche luisant en travers de la pénombre, sous un mince te doux faisceau de lune. La nuit, depuis plusieurs heures, était tombée sur ces terres, mais Isba, une jument, que dis-je, La jument la plus blanche et sans doutes La plus folle, anime la nuit, dans ce que l'on peut appeller les souterrains de Life Horse. Elle marche calmement, bien que ses yeux bleus luisent d'une étrange façon. On peut savoir qu'elle prépare quelque chose.

-Réveillez-vous, bêtes primitives, et à l'assaut du calme ! Agitation, me voilà !

<< La Folle. >>
N'est-elle pas jeune et innocente, notre Isba ? Belle, jeune, fougueuse, puérile, vive (d'esprit et de corps), et, surtout... Folle. N'êtes-vous point d'accord avec moi ? Elle est arrivée là ou déjà à deux reprises elle est arrivée. Là ou elle ne comprend pas. Les minuscules poissons, dans des sortes de bassins, nagent bêtement vers les bords, d'ou on les guette. Ils ont des grandes dents et donnent froid dans le dos, bien qu'ils soient petits. Mais Isba, elle, n'a pas froid aux yeux !

<< Reflet. >>
Elle se dresse vivement, et levant haut un sabot, elle le frappe dans le bassin. Les poissons fuient. Elle s'ébroue fièrement, et ôte vivement son sabot de l'eau gelée. Elle a froid, et elle se traîne mollement sur quelques mètres. D'un coup, elle se redresse et part au grand trot vers un bassin entourant l'espèce de pièce circulaire, ou grotte en quelque sorte, ou nagent des poissons plus gros. Elle sourit et observe son reflet face à elle, dans la glace. Ses yeux bleus luisent...

<< Folie. >>
Elle s'observe ainsi, la malveillance et la folie se lisent dans son regard aux nuances de glace. Et tandis qu'elle se tient calme, -pour une fois-, elle fait un vif bond en arrière, et commence à trotter vivement près des bassins, dans la pièce circulaire. Une odeur d'un autre équidé la perturbe, et elle n'aime pas cela. Elle commence à ruer et elle rit. Elle rit de sa folie et de sa vie, pour le moment ratée. Elle se roule par terr, riant, et se relevant, elle se met à chantonner.

-La folie, est mon état d'âme ! Soyons fous, tuons nous !

<< Incompréhension. >>
Déjà une forme se dessine tandis qu'elle entonne ave discretion ces paroles sans aucun sens ni intéret. Elle sourit alors fièrement, mais son aspect sarcastique disparaît lorsqu'elle voit l'autre equidé. Elle montre le blanc des yeux, et cabrant, elle pousse un long hennissement mauvais. Elle s'approche d'un air imposant vers la forme équine. Soit elle se bat, elle tape, soit elle tue ou soit elle fait "copain-copain", comme certains le disent (mais le dernier choix est en dernier recours).
Revenir en haut Aller en bas
Shiiro
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
PUF : Plop
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: ♫ Danse Infernale [L] ♫   Mar 6 Mar - 11:27

Sharka parcourait l'endroit, marchant, glissant, tombant. Elle se relevait toujours avec précipitation, ses yeux gris glissants sur les formes et les volumes, se posant sur chaque détail, chaque ombre qui paraissait trop menaçante, trop semblable à celles des choses. Soudain un bruit, elle sursaute, glisse et se relève de nouveau, animée d'une folie fébrile, sa raison - si elle en avait encore une - ne tenant qu'à un fil. Soudain ses yeux se révulsent, des spasmes agitent son corps, éclatant ses organes, la faisant souffrir le martyre, tel Prométhée et l'aigle lui mangeant le foie indéfiniment. Et pourtant elle est toujours vivante, là, pantelante, glissant sur le sol comme un ver, répandant sa bave sur la glace. Son râle résonne, mais l'eau gelée qui couvre l'endroit continue de briller, imperturbable, se riant presque de la torturée qui se traîne sur la glace brûlante, qui lui arrache la peau du ventre. Elle s'approche de l'eau, dans un geste désespéré, et pose ses lèvres sur la surface. Elle gémit d'aise, sentant sa peau se coller à la glace, se congeler. La demeurée resta là, comme une statue à qui l'on aurait ôté la vie parce qu'elle ne la méritait pas. Et pourtant, le sang glacé se remit à palpiter dans les veines de la sorcière, la faisant frissonner de douleur, pour enfin la relever, dans un cri sans nom. Elle recula, les yeux perdus dans un monde cauchemardesque. Le sang tachait sa robe appaloosa, sous son ventre ensanglanté, dont la peau fut arrachée par la glace, la glace qui ricanait. Nouveau soubresaut, ses yeux horribles louchèrent vivement, jusqu'à ce qu'on n'en voit que le blanc. Une cascade rouge coula des naseaux de la jument chétive et osseuse, gouttant sur son poitrail décharné et palpitant. Puis alors tout redevint normal. Son cerveau venait de se reconnecter à la réalité, une réalité tâché de mythes et de cauchemars, une réalité hantée de cet autre monde, une réalité qui n'en était plus une. Pauvre fille, qui avait trop rêvé, qui s'était trop enfermé dans un monde qui n'existait pas, maintenant elle payait. Maintenant son esprit fatigué mélangeait le vrai du faux, la faisait souffrir de tous les maux, pour la punir d'avoir trop espéré, d'avoir trop rêvé. Un rêve qui s'était mué en cauchemar, un cauchemar qui la poursuivait en elle, dans le monde réél, pour la punir, cette enfant devenue folle. Alors ce cadavre vivant tourna la tête avec une souplesse écœurante, pour laisser ses prunelles vides s'accrocher à une silhouette tapie dans le noir, une silhouette équine qui lui faisait déjà peur. Les choses l'avait retrouvée, elle n'avait plus qu'à fuir, fuir des abominations qui étaient jadis des licornes et chevaux volants peuplant un endroit bien à elle. Un endroit qui s'était retourné contre elle...
Revenir en haut Aller en bas
Isba
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 118
Age : 19
PUF : Bloubalie
Date d'inscription : 19/04/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Hum... Beaucoup. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: ♫ Danse Infernale [L] ♫   Mar 6 Mar - 23:25

<< Clac, clac, clac, clac. >>
Isba s'avance doucement vers la forme équine, qui est penchée sur l'eau. Elle la regarde de son regard vif et fou. Ses crins fous glissent le long de son encolure. La sueuer perle sur le corps de la jument blanche. Elle observe l'appaloosa comme si c'était une créature sortie des ténèbres. Le regard fou à l'air effrayé. Mais notre Isba n'a pas peur, notre Isba est forte. Les voix des ancêtres hurlent en elle, ne cherchant qu'à effrayer les voyageurs égarés. Voyant la détresse qui se lit dans les yeux de la jument qui se trouve face à elle, tétanisée, Isba hésite : soit elle abrège ses souffrances, soit elle la regarde mourir, ce qui, soit dit en passant, devait être fort divertissant, ou soit elle l'aide. Elle opte, à contre-coeur, pour la dernière option. L'un des ancêtres se bousculant dans sa boîte cranienne lui dit de l'aider, la force, la guide. Isba ne peut protester, le destin est le destin.

<< La Folle. >>
Elle se redresse aux côtés de la jument. Elle laisse son regard glisser jusqu'au poitrail et aux flancs blessés de la malheureuse jument. La peau, arrachée par la glace, laissant alors le sang goutter lentement. Le "Tic, tic, tic, tic" venait-il du sang de la malheureuse, ou des stalagtites ? Cette question résonnait sourd dans la tête d'Isba, qui était si perturbée par l'interrogation, la reflexion... Elle la regarde, ses yeux bleus compatissent. Et les paroles sortent de sa bouche, glissant de ses cordes vocales, passant par sa langue rapeuse, jusqu'aux oreilles de la jument blessée. Isba était inquiète, et la peur se dessinait sur le visage de la bicolore blessée.

-Vous allez bien ?

<< A question bête, réponse idiote. >>
Biensur que non, ça n'allait pas bien, ça se voyait ! Isba ronfla doucement à la voix de l'ancêtre qui ferait mieux de se taire avant que la jument ne s'énerve serieusement, et qui lui criait que ça n'allait pas bien. La blanche secoua la tête et regarda les flancs sanglants de la jument, et les cascades écarlates, ce qui fit frissonner la blanche. Elle voyait le sang s'écouler ainsi, et réfléchissait soudain en se disant que c'était idiot de vouloir aider quelqu'un et de rester là, bêtement, à voir quelqu'un agoniser. Elle réfléchissait ainsi, tranquillement, et n'osa pas demander "Vous avez besoin de quelque chose ?". Elle réfléchit donc encore...
Revenir en haut Aller en bas
Shiiro
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
PUF : Plop
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: ♫ Danse Infernale [L] ♫   Jeu 8 Mar - 15:59

« Vous allez bien ? »

Pauvre folle, à quoi bon tenter de lui parler, elle qui ne voie en toi qu'un monstre répugnant. Les mots sonnent creux, ne veulent plus rien dire pour elle, ils ne sont que menaces. Elle tourne la tête de nouveau, ses yeux fous fixant l'autre jument, comme une poupée désarticulée aux couleurs fatiguées. Elle s'écarta, fixant toujours l'autre, marchant sur le côté en boitant, comme si ses membres allaient céder sous son corps malingre. Personne ne peut savoir ce qu'il s'y passe, dans ce crâne, dans ce cerveau tourmenté. Personne ne sait, pas même elle. « Je vais te tuer, te tuer, te tuer, te... tuer, te...tu...er... » Répéta l'égarée, comme un disque rayé, sa lèvre supérieure agitée de tressauts. Ses crins emmêlés tombaient devant son visage fou pour voleter à chaque parole. Le portrait était répugnant, pouvant provoquer la pitié chez les plus naïfs. Mais, les avertis savent qu'il ne sert à rien d'aider une folle. Soudain ses yeux se révulsèrent et elle poussa un cri suraigu, presque démoniaque. Puis elle eut un rire vaseux, psychopathe. « Les cris font mals aux oreilles des monstres, cela les fait souffrir, alors je suis heureuse. » Souffla-t-elle, un sourire sadique étirant ses lèvres gercées et pullulantes. Soudain elle fit volte-face et se mit à courir, fuyant la jument qu'elle croyait être un monstre.

Stupide folle.
Revenir en haut Aller en bas
Isba
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 118
Age : 19
PUF : Bloubalie
Date d'inscription : 19/04/2011

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: Hum... Beaucoup. :D
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: ♫ Danse Infernale [L] ♫   Sam 10 Mar - 17:22

Isba ne comprit pas. L'espèce d'énergumène avait dit qu'elle allait la tuer. Isba haussa un sourcil, puis éclata de rire, prête à se rouler par terre. Tout en étouffant un rire, elle lâcha :

-T'es pas sérieuse là ?

Elle soufflait ensuite des paroles accompagnées d'un sourire de psycopathe. Isba ricana, et elle laissa ses yeux bleus sillonner la belle blessure. Une lueur brille dans ses yeux, mais le divertissement d'Isba s'en va. Alors, la jument blanche, qui n'est pas prête de laisser tomber son jouet, se lève sur ses postérieurs avant de galoper à la poursuite de l'autre jument, qu'elle rattrape bientôt au galop. Elle ne pense pas trop l'aider désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♫ Danse Infernale [L] ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 

♫ Danse Infernale [L] ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La danse infernale d'Alice [Wyatt]
» L'atelier d'une petite fleur (presque) fanée qui défend les canards et les moustiques ♫
» Dernière Danse ♫ [RPG]
» [T] - [EVENT OCTOBRE][ANIM DANSE] Tournent les vies - Ô - Tournent et s'en vont ♫
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Anciennes Terres :: WONDERLAND, HERE WE GO. :: Ils s'y noyèrent.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com