AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ La poesia è stata strana. [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Jeu 27 Aoû - 13:15

Ne cherche pas; ils sont morts.
Ne pleure pas; ils ne viendront pas.
Ne saute pas; ils ne te rejoindrons pas.


~ La poesia è stata strana.


De ses pupilles acerbes, il fixait avec rage la fontaine délaissée. Sous ses sabots, des pavés bien rangés qui au fil du temps avaient peu à peu abandonné leurs harmonieuses symétries. Les pierres qui composaient chaque murs pitoyables; et détruits semblaient lui souffler leurs souvenirs. Le vent lui-même était épuisé, et son souffle harrassé sifflait faiblement au creux de l'oreille de l'étalon. Ainsi donc, les vestiges de l'homme étaient faibles et misérables. Ils n'avaient injectés dans les veines de la Nature qu'une goutte de leurs larmes. Cela n'avait pas suffit, ils aurait fallut même bien plus que leurs propres sangs. Ray-Ban soupira. Son seul soupir fit trembler les pierres. Il sentait la Folie lui enserrait le coeur de ses épines. Il voyait son terrible et magnifique sourire le ravager. Il était fou; c'était une certitude.
Revenir en haut Aller en bas
Ghost Player - Moon Light
You bastard of an' 'y crucked ass
avatar

Féminin Nombre de messages : 1525
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 28 Aoû - 19:36

Ghost Player


Would you pray me oh my lover,
would you pray me little stinker
would you he;



    ---+ Son corps éteint déambulait doucement. Marche funèbre, un pas, puis deux, c'était fait. Sa tête grisée pendait doucement dans le vent mat et froid, ses membres arachnéens, fins et froids stigmatisait un quelconque mouvement. Elle sourit, grandiose, reine des empires funestes et délabrés.
    Non, elle ne savait absolument pas à quoi correspondait toute cette caillasse entassée, elle en avait très simplement entendu parler.
    Son regard franc et gris se posa sur l'imperceptible forme équine qui vaguait dans les lieux. Son odorat n'avait pas perçut, elle sourit, se ferait-elle vieille ? Un petit rire triste s'échappa de sa gorge, et elle marcha.
Revenir en haut Aller en bas
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 28 Aoû - 19:55

Crie, hurle.



Ta voix aigue ne traversera pas le mur épais de la folie.







Un mouvement brusque; et précipité. Il releva la tête, la courbe de ses lèvres déformée par un rictus dégoûté. Il recula; quelques pas désordonnés et plus qu'hésitant. Il parut vouloir prononcer quelques mots insignifiants mais ses yeux restaient accrochés à cette chose aux pelages parsemé de lumières.
Et ses mains auraient voulus parcourir du dos de la paumes les poils veloutés. Et il aurait voulu démêler de ses doigts la crinières épaisse et désordonnés qui descendait contre l'encolure de l'animal.
Il aurait voulu tendre ses lèvres en un sourire fins et parfaitement humain; et apprècier les courbes de l'être qui avait toujours été si diffèrent de lui.
Mais ses poumons se contractèrent, et son coeur se serra. Il 'nosa rien dire, et baissa la tête d'un air honteux.
Revenir en haut Aller en bas
Ghost Player - Moon Light
You bastard of an' 'y crucked ass
avatar

Féminin Nombre de messages : 1525
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 28 Aoû - 20:06

Poésie du soir,
ce n'est plus ce que c'était.



    ---+ Amertume, elle mord ses lèvres, on l'a remarqué. Que faire ? Jouer la petite innocente qui passe par là ... Pourquoi pas ?
    Ses yeux bleus et cendres se dégagent, comme elle aimerait pleurer, vider les larmes salées de son corps; elle ne veut pas qu'il la regarde, qu'il la remarque. Elle veut se faire petite, courbée, que les os de son échine se bombe et que n'apparaisse que sa carcasse.
    Pourtant elle avance à petits pas réguliers, les yeux fatigués qui font tout pour ne pas le croiser. Est-ce le manque de compagnie ? Qui depuis des jours et des nuits lui ronge les os petit à petit. Est-ce cette entrevue fuguasse avec cet étalon il y a des mois, cette fois où tout son corps avait dérivé hors de son contrôle ... Elle plisse les yeux plus fort, les rouvre. Pourquoi sont ils tous sur son chemin ? Elle dilate ses grands naseaux veloutés, a peur de tout, se courbe un peu, mais marche toujours.
    Elle s'arrête, peu de mètres entre eux, puis elle ose enfin, poser son regard sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 28 Aoû - 20:27

[MoOny, le temps passe; mais au fond rien ne change. C'est toujours aussi beau, sale chieuse. <3 ]


Elle meurs; et s'écrase, éphémère.
Dommage, je l'aimais bien.
Je mange les restes; mais il y a toujours un trace.



Ses yeux bleus s'écarquillèrent, croisèrent ceux de l'autre. Un air surpris; et enfantin. Mais il détourna bien vite ses pupilles, et ferma ses paupières; comme si tous cela était trop. Il était pourtant jolie ce cheval, se disait-il, avec le sourire émerveillé d'un enfant. Mais il fermait les yeux; refusant de ceder. Comme il mourrait d'envie de caresser la bête, tout en savant que c'était impossible. Il aurait voulu ces mains qui lui manquait tant; indispensable, et si belles. Il aurait voulu lui parler, d'une voix douce et naïve. Il aurait voulu coller sa joue brûlante près du coeur battant de l'animal.
Il ouvrit les yeux, replongant dans le regard étrange de l'être frêle et maigre. Sa bouche s'entrouvrit, sans rien laisser filer qu'un souffle faiblard.
Revenir en haut Aller en bas
Ghost Player - Moon Light
You bastard of an' 'y crucked ass
avatar

Féminin Nombre de messages : 1525
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 28 Aoû - 20:59

[Toi même vieille peau, ça fait plaisir de recommencer par la lecture de beaux rp =) ]


Bonsoir mon cœur,
ce soir, tu n'étais pas là,
alors j'ai pleuré,
tout doucement au début,
retenant mes larmes,
mais ça n'a pas voulu s'arrêter.




    ---+ Elle recule un peu affolée, lorsque sa bouche s'est ouverte, seul un mince filet d'air à réussit à s'échapper. Elle s'écrase sur elle même, un peu apeurée par ce manque de vie. Pourtant ses grands yeux se mêlent un peu aux siens, si beaux et si bleus, et pourtant si furtifs. Elle essaie de les attraper entre deux regards, essaie de les voir comme un petit trésor illuminé au milieu de ce monde de détresse.
    Elle reste pantelante, à l'affut. Et généreusement son cerveau se met en marche, lui indique que l'être auquel elle fait fasse à toutes les caractéristiques de ces 'anciens' humains: la fréquence du pas, l'intransigeance des expressions, la désolation du souffle ... Tout ce qui fait que ça ne rentre pas dans le moule.
    Elle tente alors un sourire timide, un peu 'moi aussi je ne suis pas vraiment pareille'. Mais ça bouche n'ose pas parler ...
    Le vent balaye en quelques murmures les ruines éteintes, elle attend.
Revenir en haut Aller en bas
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Sam 29 Aoû - 21:24

[Et moi, ça me fait plaisir que quelqu'un réponde]



Ca se bloque dans la gorge.
J'ai envie de tout recracher;


Cracher tous ces mots.







Un sourire; qui le fascina. Sa bouche s'entrouvrit doucement, et sa petite tête se pencha doucement sur le côté. Avidement, il ouvrit plus grand ses yeux, cherchant à dévorer ce sourire étroit et courbé. La tentation fut trop forte; ses yeux distillèrent les moindres traits et courbes et sa bouche se tendit; tentant de copier sans oser plisser trop ses lèvres. C'était étrange; un sourire étranglé, serré et étroit.



C'est jolie.



La phrase s'echappa de fin fond de sa gorge sèche. C'était un commentaire polie; et pourtant fasciné. Sa voix fut faiblarde, plus fluette qu'un souffle; mais il était clair qu'il n'adressait cette remarque qu'à lui-même. Comme un besoin pressant de saluer la beauté silencieuse de ces lèvres closes, mais si expressive.


Revenir en haut Aller en bas
Ghost Player - Moon Light
You bastard of an' 'y crucked ass
avatar

Féminin Nombre de messages : 1525
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Dim 30 Aoû - 21:39

[ah ? Étrange, en tout cas c'est le seul qui m'a parut bon à répondre: court, expressif, style unique, toi. Ça fait plaisir =)]


des fois, moi aussi,
j'ai un peu peur le soir,
dans cette léthargie commune,
que l'on appelle tout bonnement:
le silence.



    ---+ Elle ouvre grand les yeux, face à cette moue étrange, comme une pouliche, son petit cœur palpite, qu'est-ce ? elle cligne des yeux, ouvre grand les naseaux, enduite de mystère. Elle n'a plus l'habitude de regarder les gens, elle les ressent juste. Et cette moue peine copié lui apparait enfin comme un sourire, un peu comme le sien;
    alors de plus belle, elle ajuste ses commissures, tend un peu plus les lèvres;
    et voilà, elle sourit un peu plus. Le sentiment de joie n'est pas vraiment celui affiché, mais ses lèvres ne sont pas crispées; elle se détend.
    Ses oreilles ballotent dans le murmure de son interlocuteur. Elle ne connait pas son nom, elle ne connait rien de lui, et n'écoute pas même les paroles qui ne lui semblent pas adressées. Elle le regarde juste, tout simplement.
    Sa jolie tête grise s'avance un peu vers l'inconnu, lui semble la regarder avec un émerveillement peu commun dont elle ne prend pas garde; elle s'avoue se laisser aller à une saisie douce et révélatrice de chacun de ses gestes.
    Pourquoi vivons nous aujourd'hui ?
    Pourquoi devrions nous être comme tout le monde ?
    Chercher le sexe opposé,
    chercher l'amour et la puissance ...
    Mais pourquoi, pourquoi ne nous laisserions-nous pas aller ?
    Voix fugace et penchante, elle sait.

    - Viens avec moi, viens découvrir, apprends moi ...

    Juste un murmure, ses yeux dans les siens.

Revenir en haut Aller en bas
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Mer 16 Sep - 14:42

[Merci . ♥ Tu n'aurais pas pu me faire plus beau compliment. Inutile que je te le retourne, tu sais très bien ce que je pense. ♥ Je répond dès que dans 2 semaines quand mon collège aura passé les ordis portables]
Revenir en haut Aller en bas
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 25 Sep - 17:57

Juste un souffle, rien qu'un.

Inhaler cette bouffée; et pourquoi pas ?
Il ne voulait que ça, les yeux dans les siens.

Reste, allons ensemble; mes mots seuls ne sont rien, je veux tout.

Sa phrase vacilla, se perdant dans l'abysse grumeuleux de sa pensée. Il n'était rien, être chétif et naïf, rien qu'une jolie poupée de soie; aux coutures déformés par le temps et les mains. Ces doigts potelées et habiles qui l'avait caressés, serrés, pinçés, griffés. Et ces paroles qu'on lui avait soufflé, sous le ton du secret, ces confidences qui se déversaient de toutes ces bouches adroites. Ces lèvres pressés contre sa peau de soie, ses lèvres de chiffons. On le posait, le laissait, et des mains, des bouches venaient reprendre ce torchon de sentiments déballés. Il n'était rien qu'un jouet mignon; ce grand enfant.
Et là, il sentait son coeur palpité une fois de plus, tambourriné contre ses os blancs. Il se laissait misérablement entraîné; mais les sentiments affluaient son sang; alors il s'abandonnait dans cette être inconnue, rien d'autre. Il n'y avait rien d'autre dans son monde; il ne voulait que découvrire, que tout inventer; à nouveau. Ses yeux se plissèrent, petites rides se creusant aux coins de ses paupières.
Revenir en haut Aller en bas
Antigone
Petite envergure des grandes énergumènes.
Petite envergure des grandes énergumènes.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1020
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 1
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 25 Sep - 19:56

(groumf <3)




Ses poumons blasphémèrent, sa tête résonnait d'ahurissement, une drogue douce, non, elle ne savait pas ce que c'était, mais elle en voulait encore, toujours, oui, encore et toujours.
Ses beaux yeux bleus-gris s'enfonçaient dans le méandre des siens; la voix de l'équidé pénétrait dans son corps comme une lame tiède et douce. Son regard émit un émerveillement peu commun, elle riposta de sa voix grave et redondante de maladresse.

- Je reste ...


Elle ajouta le mouvement, collant son poitrail gris contre son corps, son encolure contre la sienne, s'emmitouflant dans ses crins.

- Je veux tout ... Allons ...


Et elle pleura de bon grès, bonheur en larme, juste au coin des yeux.

___________________



LUST



Revenir en haut Aller en bas
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 25 Sep - 20:30

[Bellissimo <3]





Sa bouche s'entrouvrit; jolie "o" rond et gonflé. Ses lèvres séches et craquelés se courbèrent et il ria.
Les souvenirs ne frappait pas son crâne, les histoires qui le berçaient autrefois ne tourmentaient pas dans son esprit, et ses pensées ne croisaient plus les halos lumineux de son enfance. Il ne voulait que le présent; rien d'autre. Tous ses organes se gonflaient dans sa poitrine affaissée; jamais rien de pareil n'avait habité ses artères caverneuses. Chaque bouffée d'air lui paraissait emplie de sensations étranges qu'il n'arrivait pas à définir.

Regarde; c'est beau.

Mais il n'y avait rien à regarder; que deux corps enchevetrés dans la brise automnale. Ses poumons explosèrent, il riait. Ses yeux s'enfoncèrent dans les siens.

Je n'aspire qu'à ça; rien n'est pareil.

Il riait; sans définir les mots. La beauté régnait sur chaque parcelle que ses yeux apercevaient et pourtant il ne voulait se perdre que dans la clarté de ces pupilles étranges. Chaque lumières, chaque odeur, chaque sensation semblaient se transformer, se multiplier et tourbilloner dans son corps. Tout semblait successif, et rien ne parassait semblable. Ses yeux agités restait ancrés au même point; fasciné. Il ne voulait décrocher sa vue et ses sens de cet être lui paraissant si merveilleux.
Il n'osait bouger; et riait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Antigone
Petite envergure des grandes énergumènes.
Petite envergure des grandes énergumènes.
avatar

Féminin Nombre de messages : 1020
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 1
Mode Rp: Libre

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Ven 25 Sep - 21:16

( C'est peu dire ...=)



Ses muscles se dilatèrent, compression, décompression ... Un rire éteint gravit lentement sa gorge, d'abord sourd et sans conséquent, puis lentement, peu à peu, la consonance devint régulière, se perdant dans un amas de voyelles éteintes et sereine.
Elle aussi riait, elle aussi comprenait.
Oui, c'était beau, oui, elle savait, oui, on ne pouvait vivre que pour ça ...
Pas même pour le nom de l'autre, qu'elle ne savait d'ailleurs pas, juste pour ça;
le bonheur volumineux et irriguant veine après veine.
Ses yeux étincelaient, elle se faufila plus profondément dans la crinière chaude de l'étalon, elle riait avec une douceur enfantine, par éclats doux.

- Aime-moi ...

Un soupir, doux, heureux ... Non, elle ne faisait pas une demande amoureuse, elle lui demandait d'ouvrir son âme à elle, d'ouvrir ses deux grandes pupilles magnifiques à son être;
oui, elle lui demandait de l'aimer.

___________________



LUST



Revenir en haut Aller en bas
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Sam 26 Sep - 9:19

[Ha, peut-être bien : ) ]


D'accord, je t'aimerais.

La couche de chair pourri de sentiments mauvais ne pesaient plus sur sa carcasse haletante; il était soudain l'humain qui croyait pouvoir habiller les arc-en-ciels; l'enfant aux boucles blondes qui parlait de l'orage comme d'un dragon crachait du feu blanc en rugissant.

Mon monde sera le tien, tu le veux bien ?

Et son âme d'écorché vif s'echappa de chaque pores de sa peau. Il n'avait plus rien à cacher et ses yeux d'un bleus délavés étaient si clairs, des flots de mots et d'images s'y entremelaient sans honte. Il voulait tout; dans cet autre dont il ne savait rien. Qu'importait à ses yeux, son jugement était absent. Il n'y avait pas d'éclatant amour. Juste ça.
Revenir en haut Aller en bas
Ghost Player - Moon Light
You bastard of an' 'y crucked ass
avatar

Féminin Nombre de messages : 1525
Age : 26
PUF : Hoax
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Sam 26 Sep - 9:54

Ses yeux pleurèrent la joie, elle retrouva ce corps si longtemps perdu, son corps. Son âme néphrose s'envola dans les vapeurs poussiéreuses. Ses yeux bleus gris s'élargirent, reculant elle s'évada dans la prunelle emmêlée d'hypnose de l'étalon.

- Oui, je le veux.


Elle eut un petit rire doux et peu sonore, une joie cristalline, enfantine et simple.

- Alors mon monde sera le tien, le veux-tu ?

Elle ne connaissait plus son nom, pas plus son visage et encore moins elle même. Elle ne fût plus rien l'instant de quelques secondes; puis elle reporta son esprit vers le sien. Elle n'était pas seule, elle était quelqu'un.
Les prunelles nuancées de dégradés pâles, elle creusa sa carcasse du vide qui l'obligeait à être si étroite.
Et elle respira.

Et elle poussa son corps un peu trop gris contre le sien, s'enveloppa de sa chaleur fantomatique, serra son épaule contre la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Revenge
Wonderland, here we go !



Féminin Nombre de messages : 1968
Age : 22
Date d'inscription : 18/02/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Hit The Road, Jack .   Mer 7 Oct - 18:14

Oh que oui.

Et il souria; naturellement, facilement presque.
Les souvenirs revenaient à flot, il glissaient sans s'affronter et tout lui semblaient joyeux. Des enivrantes soirées d'hiver aux néons perçants de la ville insomniaque, le monde d'excès dans lequel il avait crevé son existence lui parlait soudain d'une voie douce, remplie de nostalgie.
Et ces visage qui se bousculent, certains d'une beauté remarquable, d'autres affligé de traits profonds et effrayants.
Il marche le long des buildings sans sommet, le long de ce bitume défoncés, le long de des avenues interminables.

Hit the road Jack and don't you come back no more, no more, no more, no more ... ♫

Sa voix mignonne interromps soudain l'ouragan de pensées; balaye d'un revers sans crainte le passé. Ses sabots s'écartent, puis maladroitement, il s'écarte de deux pas dans un semblant de dance. Et il rit.
Et replonge sa tête dans l'encolure bienfaitrice d'un gris cendré.
Revenir en haut Aller en bas
? / Ice Wing
« A dancing Demon, splattering Crimson... »
avatar

Féminin Nombre de messages : 5075
Age : 22
PUF : CrEpUscul
Date d'inscription : 04/03/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 4
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   Mar 26 Jan - 18:36

Up ?

___________________
" Run, you clever boy. And remember me. "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ La poesia è stata strana. [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ La poesia è stata strana. [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit