AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arès ♠
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 152
Age : 21
PUF : Dreamin'
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]   Ven 20 Aoû - 19:00


Black Devil

Never, Never, Never ...


    Jamais je ne pourrais vivre avec d'autres chevaux. C'est impossible, c'est clair comme de l'eau. Mon âme est tellement folle, tellement ... noir. Je me fais peur à moi-même. Est-ce possible d'être normal ? Etre comme les autres. Avoir une vie bien tranquille, une histoire non sanglante, une histoire belle comme les histoires d'amour que l'on croise que dans nos rêves ? Beaucoup de questions me taraudait l'esprit, un seul secouement de ma tête les faisait fuir que pour cinq secondes. A chaque fois, quand je me questionne je pense à ma mère. Ma mère est signe de folie. Je ne suis plus moi-même quand je rêvasse de ma mère. Comment l'oublier totalement ? Cela est impossible, c'est tout de même elle qui m'a mis au monde. Ce monde est tellement noir qu'à chacun de mes pas je le vois mourir. Ce mon est très moche, il peut être blanc ou rose, il sera toujours aussi moche et noir. La violence, tout le monde juge par la violence. J'ai un coeur, oui un coeur fou, mais j'ai un coeur. La violence n'est pas pour moi, c'est pour mon âme. Mon âme noire, elle vit que par la haine. Par moment moi aussi je vis que par la haine. C'est presque tout le temps le cas. Le seul sentiment que je connaisse à ce jour est ; la haine. Après tout, je vis que par la violence aussi. Jamais je ne changerais c'est dans ma nature. Mais alors, je suis malsain, comme les autres ? Cette idée me retourna l'estomac, j'avais mal au ventre maintenant. Un profond soupir sortit de mes naseaux. Je marchais droit vers l'inconnu, je sentit un petit vent frais soulever tous mes petits poils de ma robe. Ma robe, parlons-en, elle est grise pommelée, cela ne me caractérise pas vraiment. Je vis dans un monde noir et je suis gris pommelé. Le monde peut-être vraiment mal formé. Le seul truc bien chez moi c'est mes crins et mon physique. J'ai les crins noirs - le monde est noir - et j'ai une très bonne musculature - ce qu'il faut pour rependre la haine -

    Depuis que je me suis réveillé je pense à tout ce qui se passe autour de moi. Je me rendis compte alors que la haine à son bon côté et son mauvais côté. Le mauvais côté ne m'intéresse plus vraiment, le bon côté est tellement enivrant que ne je pourrais plus me passer de ceci. La haine donne la souffrance, j'aime beaucoup faire souffrir les autres, cela provoque une grande euphorie dans mon âme. En causant la souffrance je me sens comme libéré de quelque chose, mais je ne sais pas quoi. Toujours au pas, je relevas la tête et vis un paysage magnifique. Une douce odeur d'olive prit mes naseaux de pleins fouets, le monde pouvait être beau après tout. Des près non-loin de là où j'étais, c'est vrai, le monde pouvait vraiment être beau. Je m'étais enfin décidé d'aller voir de plus près les oliviers, je me mis au galop pour y parvenir plus vite. Mes foulées de galops étaient gracieuses et presque sans bruit, relevant la poussière sans laisser de traces. Une fois vers les oliviers je ralentis l'allure d'un coup. Une fois bien proche des olives, je sentis une présence. Je levas la tête et regarda tout autour de moi. Je ne vis personne, enfin c'est ce que je croyais. Deux minutes après avoir soufflé un peu je relevas la tête et vis vite fais une silhouette mais j'y prêtais pas trop d'attention, je n'avais pas remarqué que la silhouette venait près de moi.


Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Quest
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
PUF : Little Miss SunShine
Date d'inscription : 19/08/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]   Sam 21 Aoû - 16:42

      « Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies dans la pierre. »


    Un silence apaisant régnait. C’était si rare, ses derniers temps de ne rien entendre sinon… le silence. J’ai fermé les yeux un instant, me concentrant sur ces précieux instants qui ne se répèteraient pas de si tôt. Une minute passa, lente mais inexorable et le chant d’un merle jaillit, brisant ma bulle comme on exploserait un miroir. Le monde n’était vraiment pas équitable. Pourquoi autant d’heures de bruit contre quelques petites minutes d’un silence apaisant et revigorant. Peut-être parce que j’étais la seule à trouver quelque chose de bien dans la quiétude ? J’avais souvent remarqué que très peu d’équidé arpentant ses Terres avait eût un vie paisible. Toujours dans le feu et dans le sang, ils n’avaient jamais eu droit à cette paix. Peut-être qu’à présent qu’ils en avaient à loisir, ils préféraient tout simplement rester dans le connu ? Ce monde était fait d’une dure loi, du moins, celle que je mettais souvent imaginée même si elle n’était inscrite nulle part. Nous étions tous capable d’aimer, nos cœurs n’étaient pas là simplement pour battre et pour s’arrêter brusquement à un moment donné, mais de cette amour toujours plus grand naissait invariablement le sacrifice et les concessions. De ces sacrifices inévitable venait la souffrance, la douleur et la rancœur, à nous être imparfait. De la souffrance alors naît la haine, cette haine ou en peur se transforme alors en malveillance, en vengeance qui engendre alors la guerre qui termine en un mort plus ou moins douloureuse selon l’individu. Je ne sais pas si c’est vrai et si c’est réciproque pour chaque habitants de la « planète Bleue », mais pour moi, c’est la réalité. J’avais aimé à m’en tuer ma famille, mon père, en particulier même s’il ne me le rendait pas. De là, il m’avait trahie, me faisant ainsi souffrir malgré les sacrifices que j’ai fait pour lui. Ma souffrance s’est alors muée en un haine malveillante et destructrice mais n’étant pas assez forte que pour supporter le poids des ténèbres de ma colère, je me suis réfugiée dans la peur. Et voilà, ce que Rainbow Quest, moi, est devenue. Une lavette se traînant sur le sol resplendissante d’un territoire qu’elle ne méritait pas et qui rêvait du jour ou elle pourrait mourir, enfin.

    Si ça ne tenait qu’à moi, cela ferait belle lurette que je me serais tuée d’un manière ou d’une autre. Et franchement, je n’aurais manquée à personne, personne ne se souviendrait de moi. Je ne connaissais personne qui en vaille la peine, de toute manière. Seulement, je n’avais pas le courage de mettre fin à mes jours, je tenais bien trop à ma misérable existence que pour lui donner fin, ici et maintenant. J’ai secoué vigoureusement la tête, comme si par ce geste, je pouvais faire sortir mes chimères et mes idées noires de mon cerveau opprimé. Ça n’a hélas pas suffit, c’était toujours dans un coin de ma tête, accaparant éternellement une part de mon être. Je pense que je pourrais prendre ça pour mon instinct vu que c’était de là, que je déduisais quand je devais reculer et quand je devais carrément me carapater loin d’un danger éventuel. Il était bien sûr impensable que ce fameux instinct me pousse vers l’avant, il me disait toujours de faire un pas en avant et deux arrière, autant me dire de marcher à reculons, j’irais directement plus vite.

    Silencieuse comme la caresse du vent – ou du moins, je l’espérait – je me glissais parmi les ombres qui ne tardèrent pas à m’engloutir. Il faisait déjà lourd alors que nous n’étions qu’en début d’après-midi. Un mince film de sueur avait déjà recouvert ma nuque, me donnant la désagréable impression d’être défraîchie et collante. Même si ma robe avait était toujours sec, j’avais une sainte horreur de me sentir ne serait-ce qu’un peu sale. Ne pensez pas que je suis une pimbêche qui prend soin d’elle. Oh ! Si ça pouvait être le cas ! Mais non, je ne suis qu’une couillonne qui n’aime pas la saleté. Une douce odeur me chatouilla les narines, une odeur que je ne connaissais pas. Un peu huileuse, elle n’en était pas pour autant désagréable. Mes narines se dilatèrent plus encore, essayant de capté le maximum de cette odeur nouvelle et de l’analyser pour pouvoir l’associer à quelque chose. Mais trop obnubilée par cette nouvelle senteur, je me suis dirigée vers une forme sombre, qui semblait m’avoir déjà remarqué, donc trop tard que pour décamper plus loin. Je me suis stoppée à quelque longueur de lui et je me suis absorbée dans la contemplation d’étranges petits fruits vert kaki et d’autres noirs, les sourcils inclinés.


Dernière édition par Rainbow Quest le Dim 22 Aoû - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arès ♠
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 152
Age : 21
PUF : Dreamin'
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]   Sam 21 Aoû - 20:09


Black Devil
... I forget you.


    Ce n'est qu'au bout de cinq bonnes minutes que je remarque une autre présence. Les olives doivent être très captivante pour oublier le monde qui nous entoure. Les fruits qui pendouillaient sur les arbres n'avaient que deux couleurs différentes ; kaki ou noir. Ils n'ont pas vraiment de contraste comme notre si vaste monde. Voyant que je chavirais encore sur les olives je secoue la tête et donne toute mon attention à la jeune inconnue qui était non loin de moi. Je la vois absorbée face aux fruits des arbres garnis. Soudainement un moment de semi-dépression me pénètre. Elle voulait peut-être partir ? Eviter de parler aux inconnus. A vrai dire, je n'ai jamais connu quelqu'un qui veuille bien de moi. C'était une triste vérité, très dur à accepter. Je fixais la jeune inconnue devant moi. Je la regarde avec mépris, je n'étais pas trop à l'aise face à elle. Je me demande pourquoi.

      « - Tu veux peut-être partir ? Vas-y. »


    Je n'attendais pas une réponse, je savais qu'elle allait fuir, me fuir. Dans ma tête je me répète que j'étais idiot, pourquoi avoir dit cela, elle va fuir. Je n'aurais pas la chance de connaitre une personne sur cette terre. Je n'étais pas accepté dans ce monde. Je n'étais pas comme les autres, j'étais un démon, un démon noir. Je regarde un peu plus la jeunette, je m'approche d'un pas, lentement et doucement. Je ne veux pas qu'elle parte, pourquoi est-ce que j'ai dit cela ? Parfois, je pouvais être très bête. Je voulais qu'une autre présence reste à mes côtés, tout près de moi. En bref, la solitude c'était fini.

Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Quest
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
PUF : Little Miss SunShine
Date d'inscription : 19/08/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]   Dim 22 Aoû - 9:59

      « Aime la vie et la vie t'aimera. Aime les gens et les gens t'aimeront. »


    J’ai senti ses yeux froids et abyssaux se poser sur moi. Je reste silencieuse, mais je sens quelque chose émaner de lui. C’est douloureux, triste et terriblement malveillant. Je ne sais pas si c’est contre moi, qui ne lui encore rien fait, qu’il dirige cette souffrance. Ni aurait-il donc personne d’heureux, en ce monde ? Je ne communiquais que très rarement avec autrui, mais chaque fois, les gens à qui je parlaient renfermaient en eux, une souffrance ou une rage qu’ils n’avaient jamais réussis à vaincre et qui les rongeaient, les plongeant ainsi dans les ténèbres que leur cœur renfermait. Ni avait-il donc aucun équidé n’ayant aucune histoire à donner la chaire de poule ? Même le plus petit enfant avait déjà derrière lui la douleur de la perte ou encore de haine et du manque. J’ai fermé les yeux, sentant un boule de tristesse se formée dans ma gorge. Que de tristesse ! J’ai rouvert les yeux et j’ai tourné mes yeux onyx vers ceux de l’étalon. J’ai serré les mâchoire sous son regard méprisant. Mais que lui avais-je donc fait ? Cette animosité m’était-elle véritablement destinée ? Et dans ce cas, pourquoi ? Ma présence le répugnait donc tant ? J’ai baissé les yeux, je me sentais sale, d’un seul coup. J’avais l’impression d’être un immondice sous ce regard qui me transperçait.

    Sa voix à alors explosé dans le silence oppressant. Un second silence palpable c’est installé alors que je ne savais pas quoi répondre. Premièrement, je ne voulais pas partir car cette endroit était le seul qui avait réussi à piquer mon intérêt à vif depuis longtemps. Et deuxièmement, je voulais savoir pourquoi j’étais si détestable à son regard. Je ne voulais pas savoir pourquoi cette haine douloureuse brûlait en lui, non, car je ne voulais pas qu’il m’inspire de la pitié. Car s’il m’inspire un quelconque sentiment miséricordieux, je m’attacherais à lui, ce que je me refusais, comme à quiconque. Après, il me trahirais, en me plantant un couteau dans le dos ou en me lâchant ses paroles blessante. Et je ne me pensais plus capable d’affronté un nouvel affront. J’ai relevé mon regard, opposant des prunelles glaciales à son mépris. Et j’ai lâché d’un ton détaché et légèrement rocailleux à force de ne pas avoir parlé depuis un certain temps :

    « Pourquoi ? J’ai autant le droit d’être ici que vous! Et si ma présence vous rebute tant, vous, vous n’avez cas vous en aller! »

    J'ai immédiatement regretté mes parole devant son air coupable. Il ne semblait pas avoir voulu me blesser, ou quoi que ce soit d'autre. Il semblait juste profondément blessé par sa vie d'antan. Je l’ai toisé du haut de mon petit mètre soixante-neuf, autant dire que je n’étais guère impressionnante, si on me comparait à lui, j’avais l’air d’un chaton soufflant sur un lion. Il n’étais guère dans mon habitude de m’affirmer autant. J’étais plutôt du genre à me carapater dés que j’en avais l’occasion. Il s'est avancé vers moi. Un pas, seulement. Mais pour moi, c'est déjà trop, toute ma fausse sérénité s'envole et j'essaye de ne pas reculer. Va t-il me tuer ? J'ai alors murmuré, tout bas, car je regrettais mes paroles et mon aigreur :

    « Pardonnez-moi. Je ne voulais pas... C'est juste que votre compagnie ne me serait pas désagréable. Excusez-moi... Encore. »

    [ Sorry, c’est pas terrible :3 ]


Dernière édition par Rainbow Quest le Jeu 26 Aoû - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Quest
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
PUF : Little Miss SunShine
Date d'inscription : 19/08/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]   Jeu 26 Aoû - 17:06

[ N'up ? :S ]
Revenir en haut Aller en bas
Arès ♠
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 152
Age : 21
PUF : Dreamin'
Date d'inscription : 15/08/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]   Jeu 26 Aoû - 17:42

    [ Oui oui j'ai vue ta réponse, je réfléchis à ce que je dois répondre, j'ai pas d'inspiration depuis deux jours .___.
    J'y réponds bientôt ! :D ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]   

Revenir en haut Aller en bas
 

StarLlight [Privé pour Rainbow Quest]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rainbow Quest
» Propriété privée ? Foutaises ! [PV Llyod]
» Multi-baptêmes ^^ (privé...Trop de monde pour que je les énumère ^^)
» Un cheval et une jument sa donne un RP [Privé Memories]
» Deux charmeurs pour une jument. [Privée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit