AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.


Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 22
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.   Dim 22 Aoû - 14:12

Et quand le soir viendra, l'air sera doux
Qui se jouera, caressant, dans vos voiles,
Et les regards paisibles des étoiles
Bienveillamment souriront aux époux.

Verlaine.

    Malgré l'absence de lune ce soir-là, l'espagnol marchait avec une assurance démesurée. Le bruit étouffé de ses sabots percutant le sol herbeux constituait le seul son audible à plusieurs dizaines de mètres à la ronde. Le silence qui régnait cette nuit-là était effrayant, presque surnaturel. Mais rien ne semblait perturber le mâle, qui continuait son chemin au creux de a vallée endormie.
    Depuis plusieurs mois, Requiem n'avait plus de vie à proprement parler. Il s'aventurait à travers les nombreuses terres s'offrant à lui, croisant parfois quelques âmes perdues, à qui il ne prenait même plus la peine d'indiquer le chemin. Son cœur s'était considérablement refroidi depuis qu'il n'avait plus de nouvelles de sa compagne, ainsi que de ses enfants. Pourtant, il n'éprouvait aucune tristesse, il n'éprouvait plus rien, à vrai dire. Même plus une petite flamme de cruauté; cette même flamme qui avait entretenu sa soif de sang au long de sa vie. Elle restait tapie dans un coin reculé de son cœur, attendant patiemment d'être ravivée. Lorsque ses yeux caressaient le paysage, qu'il soit d'une beauté majestueuse ou d'une monotonie démoralisante, il ne ressentait même plus cette pointe d'amour ou de tristesse qu'il avait pu éprouver quelques années auparavant. Non, décidément, rien n'attachait l'espagnol à la vie.

    (Court et désespérément pas à mon goût, mais c'est le premier message, je ferai mieux après.)

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Monster`
Les mots ne vivaient que par eux.



Féminin Nombre de messages : 97
Age : 22
PUF : Reila San.
Date d'inscription : 17/06/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.   Lun 23 Aoû - 20:56


    Et dans mon rêve, une dizaine de petites lumières dansaient autour de moi, pendant que, baignée dans la lueur d'une pleine lune que le feuillage des arbres laissaient passer, j'observais d'un oeil chocolat, le deuxième inexistant sur mon visage fin, l'étalon blanc et majestueux qui s'avançait vers moi. D'un regard perdu, je le fixais, lui qui ne semblait pas m'avoir vu, me laissait inconsciemment le temps de réfléchir comment prendre ma fuite s'il le fallait, ou comment me cacher, comment éviter l'équidé si grand par rapport à moi. Les lucioles virevoltaient dans l'air, me passant devant l'oeil, chatouillant ma peau, s'emmêlant maladroitement dans mes crins soyeux. Et pendant qu'il s'avançait encore sur moi, toujours sans m'apercevoir, tout mon corps criait à mon cerveau de se décider, mais celui-ci était loin, loin.. si loin. Je fermais l'oeil, et tournais la tête vers la gauche de façon à ne plus le voir, j'avais envie de me réveiller. Seulement, je me rendis compte qu'à présent il verrait le trou noir qu'était autrefois mon oeil. Je remis ma tête droite, et enfin, mon cerveau répondit. Je me mis à reculer, mais mon postérieur droit rencontra une pierre. Je glissais, manquant de tomber sur l'arrière, et sursautais, affolée. Je tournais en rond, puis découvris un chemin à droite. Je me mis à marcher vers celui-ci, puis m'arrêtais. Je réfléchis un instant. Lorsque j'étais petite, si mon frère voyait que je faisais un cauchemar, il viendrait me mordre l'épaule, et je me réveillerais. Je me rendis compte que j'étais bien trop consciente. J'attrapais la peau de mon poitrail, pinçant brusquement, puis détachais brusquement mes dents, levant haut la tête et plaquant les oreilles sous la douleur. Je me tournais, et laissais l'impression que le sol se dérobait sous mes pieds envahir mon corps pendant que j'observais encore l'étalon blanc, qui venait de prendre, comme par hasard, le même chemin que moi.. Et en cet instant même, je me rendis compte à quel point je ne rêvais pas.

(Nah t'inquiète, c'est parfait (:)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.glimmical-impact.skyblog.com
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.


Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 22
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.   Mer 25 Aoû - 9:57

    Cela aurait été mentir si j'affirmais que l'espagnol n'avait pas décelé l'odeur étrangère qui planait depuis quelques minutes déjà dans la vallée. De loin, tout en continuant d'avancer, ses yeux noirs observaient les mouvements violents de la petite jument, qui semblait bien paniqué à l'arrivée de sa personne. Cette petite pensée le fit sourire; d'habitude ses congénères se faisait guère attention à lui, et se contentaient de l'observer d'un œil las. Cette inconnue ravivait en lui des souvenirs longtemps terrés.
    Il lui sembla que cette jument était perdue; elle cherchait en vain un échappatoire à travers l'obscurité pesante. Elle s'était même enfoncée les dents dans son épaule, sûrement afin de vérifier la véracité de son cauchemar. Tout cela faisait bien rire notre mâle. Il décida d'intervenir.

    - Ma silhouette est-elle si effrayante que cela, ma chère ? Son corps robuste s'était immobilisé. Il pouvait apercevoir les courbes attrayantes de son interlocutrice, mais rien d'autre; les détails n'étaient pas visibles à cette distance. Il dégaina un sourire étrange, un sourire qu'il se faisait à lui-même, car l'inconnue ne pourrait sûrement pas le remarquer.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Monster`
Les mots ne vivaient que par eux.



Féminin Nombre de messages : 97
Age : 22
PUF : Reila San.
Date d'inscription : 17/06/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.   Ven 27 Aoû - 14:56


    Immobilisée au beau milieu du chemin, les oreilles en arrière et les yeux cherchant, cherchant.. cherchant je ne sais quoi encore. J'étais perdue, sûrement plus mentalement qu'autrement. Les lucioles dansaient encore devant mes yeux, faisant tourner ma tête, et l'étalon s'avançait encore. Il m'observait, silencieusement. Et puis, il s'arrêta. Immobile, il était à quelques mètres de ma personne. Je le fixais, mes yeux ne se détachaient pas de l'inconnu. Prête à détaler s'il le fallait, un léger tremblement secouait doucement de temps en temps mes quatres membres fins. Sa voix me fit sursauter, et un frisson parcourut ma colonne vertébrale. Que répondre ? Ce serais sûrement comme si je lui donnais une raison de plus de m'effrayer si je lui disais la vérité, mais mentir serait bête, il savait la réponse sans même que je la lui dise. D'ici, je ne voyais pas les traits de son visage. Seul la couleur grise de sa robe était visible grâce aux traits fins de lumière que créaient les lucioles lorsqu'elles passaient près de lui. Tout comme moi, il ne bougeait pas. Le fixant, ne bougeant pas mes yeux de lui, je pris le risque de faire un pas en arrière, le stress faisait bouillir mon sang. Je déglutis silencieusement, et levais légèrement la tête, mon toupet s'éparpillant par la même occasion sur mon front cicatrisé, et laissant apercevoir une partie de mon oeil inexistant. Je relâchais mon souffle.

« Je cherche simplement mon chemin, je n'avais pas remarqué que vous étiez là au début, alors lorsque je vous ai entendu, j'ai eu peur, j'aimerais juste sortir d'ici à présent. »
    J'avais parlé vite, sans respirer, et à présent, mes naseaux se dilataient, et je risquais un autre pas en arrière, guettant les mouvements de l'étalon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.glimmical-impact.skyblog.com
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.


Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 22
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.   Lun 30 Aoû - 9:36

    Tout chez elle indiquait une peur de l'inconnu. Ses mouvements brusques et irréfléchis, ses regards vifs et perdus, ses paroles qu'elle déglutissait avec une telle vitesse, sans même s'en rendre compte. Requiem l'avait remarqué, mais en même temps, qui ne l'aurait pas vu ? En essayant de donner un faux air rassuré, cette petite femelle faisait tout l'inverse.
    L'espagnol fit quelques pas sereins vers elle. Les dizaines de petites lumières tournaient autour de lui, comme attirées, et laissaient entrevoir quelques détails anatomiques de Requiem. Il n'y pris pas garde, et les chassa d'un seul mouvement d'encolure. Rêche mais jolie, sa longue crinière flotta quelques instants dans les airs.

    - Pourquoi partir ? C'est joli par ici. Regardez ces petites lucioles; une magie inconnue semble s'être emparées d'elles pour leur donner de la lumière. Et elles sont là à présent, juste pour vous. Vous ne voudriez pas rater ce spectacle qui dure depuis la nuit des temps, non ? Sa voix avait prit quelques accents suaves et charmeurs, comme pour convaincre et rassurer la jument claire. Ils n'étaient plus très éloignés l'un de l'autre à présent, mais les détails physionomiques des deux congénères n'étaient toujours pas visibles. Requiem ne s'en faisait pas. cette obscurité, bien que pesante, donnait une atmosphère irréelle à cette rencontre nocturne.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Monster`
Les mots ne vivaient que par eux.



Féminin Nombre de messages : 97
Age : 22
PUF : Reila San.
Date d'inscription : 17/06/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.   Lun 30 Aoû - 19:50


    Je m'y attendais tellement. L'étalon s'avança vers moi, et mes deux pas risqués en arrière ne servaient plus à rien. C'était inutile que j'essaie de partir, son regard et sa carrure me le disaient assez clairement. Bien que je sois rapide, l'étalon avait l'air si malin, et n'avait pas l'air d'être un gros lent non plus. Pendant que j'essayais de réfléchir à des routes ou des façons de m'en aller, l'étalon s'était mis à parler, et mes oreilles bougèrent brusquement, essayant de capter chaque différence, chaque expression dans sa voix. Elle était suave, calme, un peu de douceur par ci par là, mais au fond, je ressentais une telle menace, qui envoyait des frissons le long de ma colonne, et qui faisait bouillir mon sang et battre mon coeur. Tout dans ma tête tournait en rond. Oui, le spectacle était bien joli, je le voyais bien, mais je n'avais pas envie de le regarder, je n'avais pas envie de rester dans cet endroit. C'était trop sombre. Même en plein jour, je ne voyais pas assez de lumière autour de moi, il n'y avait pas assez de joie dans ce que je voyais, tout était trop fade, pourquoi s'acharner à rester dans les endroits sombres. Autant m'en aller me coucher quelque part pour m'endormir, et attendre que le jour revienne.

« Si elles sont là tous les soirs, c'est qu'elles ne sont pas là juste pour moi. Cet endroit est bien trop étroit pour moi, je pense que je préfère sortir. »

    Je commençais à reculer, guettant toujours l'étalon. Je me doutais bien que je n'allais pas sortir de l'endroit dans le noir à reculons sans détacher l'oeil de l'inconnu, mais je n'osais pas, l'idée qu'il soit derrière mon dos me terrifiait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.glimmical-impact.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.   Aujourd'hui à 0:21

Revenir en haut Aller en bas
 

Et quand le soir viendra, l'air sera doux - pv Monster.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Strateges Politiques: Decodons les raisons du retour de JCD
» l'amour-tendresse
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» La blague du soir, matin, quand vous voulez, j'm'en branle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit