AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it's like a dream _ a dream come true. L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ludmila,
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 22
PUF : Ros'
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: it's like a dream _ a dream come true. L   Sam 25 Déc - 16:52

    • Suis-je en train de rêver ? – Mes pas légers m’avaient conduit au milieu d’une terre inconnue, que je découvrais lentement au crépuscule. L’herbe tendre crissait sous mes pas, chatouillant mes membres, elle était d’un vert irréel. De la brume m’enveloppait, réduisant considérablement ma perception des choses – et le silence pesant m’assourdissait. J’aimais, en temps normal, le silence. Mais dans cette terre, il m’entourait, m’étouffait et je ressentais une impression de malaise, à laquelle j’échappais tant bien que mal en observant ce qui m’entourait. De hauts arbres s’élevaient le long du sentier que je longeais, gorgés de fruits mûrs mais que je n’osais goûter. Aucun animal ne donnait signe de vie, alors que l’après-midi même, l’endroit était plein d’oiseaux gazouillant gaiement, ou d’écureuils sautant d’arbres en arbres. Mais désormais, le ciel se teintait de rose, suivi par le orange, le rouge et au loin, déjà le ciel s’assombrissait. Au-dessus de moi, la pleine lune prenait place, empêchant l’obscurité de s’installer totalement pour l’instant. Les étoiles apparaissaient lentement, scintillantes. Le paysage était d’une beauté si parfaite, que je pensais ne pas être dans la réalité mais seulement dans un rêve plutôt réaliste. J’inspirai profondément, et tressaillis – il faisait froid, et le froid, je n’aimais pas ça. A quand le retour de la belle saison ? Les fleurs, le grand soleil, la chaleur, tout cela me manquait et, lasse de l’hiver, je prévoyais déjà une excursion dans un désert ou une quelconque terre aride. Je soupirai, soufflai un coup sur mon toupet qui venait régulièrement me masquer la vue et me remis en marche. Perdue dans mes réflexions, je n’avais pas remarqué que la nuit était tombée, et j’assistai tout à coup à un spectacle qui me laissa sans voix. Descendant lentement, comme venant du ciel, des petits ronds de lumière que je prenais tout d’abord pour des étoiles se dirigeaient vers moi, illuminant la nuit. Les lumières dansaient dans l’obscurité, comme des petits éclairs scintillants qui gambadaient joyeusement. Quelques-unes se posèrent sur moi – et ma robe blanche illumina la nuit à son tour. Je pouffai intérieurement, et me remis lentement en marche, s’attendant à ce qu’elles s’envolent – mais non, elles restèrent posées sur mon dos, et je restai persuadé que j’étais dans un rêve. D’ailleurs, ceux qui me croisaient étaient à même de le croire aussi car, illuminée que j’étais, je semblais irréelle. Je me cabrai pour attraper un fruit juteux, et les lucioles s’envolèrent le temps que je l’attrape – mais presque aussitôt, se reposèrent sur moi. Je grognai – leur lumière commençait à me donner mal à la tête. Malheureusement, que j’arrête de marcher me conduit à réfléchir, et une douleur me transperça le cœur. Je pensais à Tec. Il avait toujours rêvé de trouver un endroit rempli de lucioles, comme celui-ci. Je réfléchissais tandis que les larmes perlaient à mes yeux. Si seulement je lui avais proposé de partir, loin de ce clan où les membres nous jalousaient ! Je me repassais mentalement les histoires qui m’avaient le plus marqué le long de mon existence, juste pour oublier momentanément ma douleur. Juste après m’être enfuie, loin de la dépouille de mon amant, des humains m’avaient capturée. J’avais été amenée dans de différents endroits que je suis incapable de localiser, avait rencontré un étalon pendant l’un des voyages. Il était pie – comme Tec, me rappelais-je avec douleur. Un jeune homme qui ne connaissait rien aux chevaux s’occupait de nous – grâce à cela, pendant une halte après quelques heures de voyage, nous avions pu nous échapper. Mais d’autres bipèdes nous avaient poursuivis, et pour éviter de se refaire capturer, l’étalon et moi avons dû nous séparer. Et j’étais arrivée ici. Je soupirai, et fus interrompue dans mes pensées par un bruit à ma droite – je me tournai vers la source de ce bruit en retenant ma respiration. Des pas se rapprochaient, et, curieuse, j’attendis de voir ce que c’était – sans appréhension. Après tout, ce n’était qu’un rêve…
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: it's like a dream _ a dream come true. L   Sam 25 Déc - 18:19

    On croit que les rêves, c'est fait pour se réaliser.
    C'est ça, le problème des rêves : c'est que c'est fait pour être rêvé.


    Il faisait froid. C'était l'une des choses qu'il appréciait le moins en cette Nature; le froid qui le faisait suffoquer. Un détail infime que personne au monde ne savait sur notre mâle, c'est qu'il était malade, et que le froid faisait resurgir cette insuffisance respiratoire. La faiblesse qui s'emparait alors de son corps le rendait furieux, et dès lors, il se détestait encore plus.

    Requiem marchait d'un pas lent et posé, le long d'un sentier au sol glacé. La tête basse, tout en gardant une assurance et une prestance indéniables, il observait fixement devant lui; le brouillard était tombé depuis maintenant quelques heures, et personne ne pouvait voir à plus de quelques mètres devant lui. De temps à autre, il laissait échapper un toussement rauque, puis reprenait sa marche silencieuse. Ce qu'il se sentait humilié.
    Le Soleil se mit alors à tomber avec une lenteur superbe vers l'horizon, laissant se découvrir de nombreuses couleurs pâles qui servaient de toile de fond à l'astre lunaire. Notre mâle ne put s'empêcher de s'arrêter pour observer ce phénomène magnifique dont il ne se lassait pas. Doucement, des petites étoiles vinrent les rejoindre, et formèrent ensemble un tableau d'une magnificence sans nom.
    Apaisé, l'espagnol dévia de son chemin et traversa une petite plaine herbeuse. Au fur et à mesure, les arbres se firent plus nombreux tandis que la lumière déclinait. Une faible lueur toute proche attira son attention; aussitôt une fine fragrance atteint ses naseaux, lui indiquant la présence d'une jument non loin de lui. Intrigué par cette présence à la tombée de la nuit, il avança dans sa direction. Il vit alors un spectre, entouré de nombreuses petites lucioles, vagabonder ci et là. L'illusion était belle, presque envoûtante, pourtant la réalité s'imposa quelques secondes plus tard à Requiem. Malgré le charme des lucioles envolé, cette frêle inconnue l'intriguait. Il avançait toujours.
    Lorsqu'il pu croiser son regard embué, il sut qu'elle avait beaucoup de choses terrées en elle. Des choses qui la faisait souffrir, mais qui aussi, lui permettait d'avancer. Il décida de rester, malgré le froid et ses conséquences, pour observer et deviner qui était cette jolie inconnue.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
ludmila,
Les mots ne vivaient que par eux.

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 22
PUF : Ros'
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp:

MessageSujet: Re: it's like a dream _ a dream come true. L   Sam 25 Déc - 19:10

    • Le froid se faisait de plus en plus persistant, et je devais me contenais difficilement afin de ne pas trembler de tous mes membres. Tendue, à l’affut, je vis un étalon arriver d’un pas lent, calme. Il avait la tête baissée, ce qui m’empêchait de le dévisager, et s’arrêtait pour tousser – une toux rauque, anormale. Ses pas étaient lourds, sa démarche pesante – il paraissait affaiblie et par la même occasion, furieux. Il me dévisagea, et lentement, avança vers moi. Je m’ébrouai, et asséchai provisoirement mes larmes en chassant le visage de Tec de mon esprit. Les lucioles s’éloignèrent tout à coup, nous plongeant dans l’obscurité – mais je savais qu’elles reviendraient. Je clignai des yeux plusieurs fois pour m’habituer à l’obscurité, sans grand succès, et je tressaillis. Je n’avais pas peur du noir, seulement je m’y sentais diminuée et vulnérable – plus que d’habitude, du moins. Heureusement, habituée du self-control, mon visage n’affichait aucune crainte et même une grande assurance que j’étais loin de ressentir. Je soupirai imperceptiblement, et donnai un petit coup de tête vers la droite – mon toupet en profita pour revenir me masquer la vue, mais cette fois-ci, je ne le chassai pas, me contentant de lever les yeux au ciel. Quelques nuages s’avançaient, masquant les étoiles, et la nuit se fit plus obscure encore – une petite brise soufflait, jouant avec mes crins, et autour de moi, les branches des arbres remuaient, ombres menaçantes. Les branches dépourvues de feuilles par endroit me rappelaient des squelettes, et aussi accueillants que me soit paru cet endroit jusqu’à maintenant, à la disparition des lucioles, je le trouvais tout à coup beaucoup moins sympathique. Je me recroquevillai sur moi-même, dans l’espoir de garder un peu de chaleur, me faisant encore plus petite que je ne l’étais déjà. L’étalon, continuait à s’avancer vers moi, et n’étais bientôt plus qu’à quelques mètres de moi. Un sourire gêné et forcé s’afficha sur mes lèvres et je reculai d’un pas, jetant un coup d’œil derrière moi comme un animal acculé dans un coin sombre. Mais je savais que cette plaine était grande, que je pouvais partir à tout moment et, surtout, que je galopai vite – plus vite que la majorité des chevaux, en tout cas. Je me répétais ceci, me rassurant peu à peu. Je fermai les yeux, comptais mes respirations – j’avais appris ça quand j’étais enfant. Très pratique, pour maîtriser des émotions trop violentes ou malvenues. Quand je rouvris les yeux, l’étalon était en face de moi, et me regardait. Je reculai d’un pas, trouvant cette proximité gênante, et détournai mon regard. Il me scrutait, et j’étais gênée de ce qu’il pourrait découvrir si jamais il se plongeait dans mes yeux – aussi m’efforçais-je d’éviter son regard. Il m’avait trouvée dans un état de faiblesse extrême – comme à chaque fois que je pensais à Tec, même si c’était plutôt rare, mes yeux étaient embués, mes membres tremblaient et je me sentais prête d’éclater en sanglot à tout moment. Le silence était toujours présent, ou plutôt s’était réinstallé maintenant qu’aucun bruit de pas ne le troublait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
~ Je suis le cœur brisé de Jack.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2903
Age : 23
PUF : 4 ans - 3 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours: 2
Mode Rp: Pris(e) !

MessageSujet: Re: it's like a dream _ a dream come true. L   Mar 28 Déc - 14:09

    Petit oiseau.
    Envole-toi ..


    Et il la regardait, elle, si belle dans son immense tristesse. Enfermée dans des souvenirs trop lourds pour ses frêles épaules.
    Requiem s'était arrêté à quelques mètres d'elle, pour ne pas l'effrayer. Il savait d'expérience qu'il la perdrait si jamais il lui faisait ressentir une once de peur. Alors il se contenta de l'observer en détail, en s'attardant sur son visage voilé d'un masque qui était sensé la rendre plus forte. Ses yeux humides et son faux sourire traduisaient - malheureusement pour elle - la peine qui lui secouait les entrailles. L'espagnol pencha la tête et soupira.
    Encore une victime innocente des ravages de l'amour. Sentiments terrifiant et dévastateur. Mais si beau. Il en avait fait les frais. Mais il s'était forgé un caractère à l'épreuve de ce type de sentiments; plus rien ne le blesserait comme il l'avait été.

    — Votre sourire factice en est presque vexant.

    Sa voix était rauque et grave, et elle résonna longtemps.
    L'obscurité s'était maintenant installée, emportant avec elle tout l'espoir de la lumière. Le froid se renforça. La douleur aussi.
    Et c'est dans une forêt à l'aspect effrayant, dans l'obscurité qui masquait les visages, dans le froid qui étouffait les poumons qu'allait débuter la conversation entre deux âmes blessées.

___________________
This is the last time I'll abandon you ...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: it's like a dream _ a dream come true. L   

Revenir en haut Aller en bas
 

it's like a dream _ a dream come true. L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ej - I have a dream. I hope it will come true. You are here with me. And I am here with you. I wish that the earth, sea, and sky up above would send me someone to lava.
» Sam' [Dream Within A Dream]
» I had a dream... Please make it come true • Rafaello
» Elizabeth ? It's a dream, a frightful dream... Life is.
» Janess "I had a dream, but it never came true..." (fini)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Anciennes Terres :: FOLLOW THEM ... :: Des étoiles dansaient devant leurs yeux.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit