AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]   Dim 2 Mai - 15:28


    Les herbes se pliaient sous le poids des sabots de la jument noire. Il faisait nuit. La Lune était déjà bien haute, les étoiles scintillaient… Ses éternels compagnons de voyage. Fallen Angel devait lever la tête bien haute pour voir devant soit. La végétation avait bien poussé ici. Cet endroit inspirait le danger à la jeune noiraude, mais justement, elle aimait le danger. Elle marchait sur cette terre plane depuis un bon bout de temps. Elle était partie à l’aventure. Elle ne connaissait pas encore cet endroit. Elle marchait. Marchait droit devant soit, suivant ses pats. Elle s’efforçait de faire le moins de bruit possible et était alerte à chaque bruissement d’herbe.
    Elle marchait la nuit. La jument noire fuyait le jour comme la peste. Dans le noir elle était en sécurité. Dans le noir elle ne craignait personne. Elle était chez elle dans le noir. Invisible… Seule son odeur pouvait trahir sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 21
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]   Sam 8 Mai - 11:54

Les grandes herbes sèches et coupantes comme des rasoirs irritaient sa peau depuis plus d'une heure, tandis qu'elle déambulait dans cette mer d'un vert sombre infini. Ce territoire était désolant et d'une insécurité fatale aux imprudents. La petite et trapue silhouette blanche n'en avait que faire, se fiant totalement à ses sens surdéveloppés par rapport à la normal, absolument indifférente à un quelconque danger qui n'en était guère un pour elle.
Elle était là sans être là, errant, l'oeil morne, le regard vide, et sa robe un peu sale et laiteuse se fondait dans la pénombre de la nuit.
Depuis plusieuirs minutes déjà, elle avait senti l'odeur d'une jument qui marchait loin devant elle dans un bruit presque inaudible d'herbes poussées. Scylla, tout en espérant faiblement faire sa rencontre, était toutefois peu désireuse de la croiser. Car sa peur, ce n'était ni les fauves, ni la nuit, ni être perdue, sa peur était immuable, c'était tout simplement elle. Elle et ses folies. C'était pourquoi elle était plutôt du genre solitaire, n'ayant pas souvent l'occasion de dévoiler sa personnalité et son coeur de nature tendre et généreuse.

Elle ne s'apperçut pas de son changement d'allure, mais depuis un moment elle gagnait du terrain sur l'autre, elle sentait mieux son odeur. Elle n'avait rien commandé à son corps, c'était seulement un espoir fou qui l'avait malgré elle, inconsciemment poussée à accélérer l'allure. Elle forçait le hasard, elle le savait. Elle soupira et garda l'allure.

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]   Dim 9 Mai - 9:53


    Une âme errante ou plutôt un corps sans âme. Eclairée par la lueur de la Mère Lune. Guidée par ses Frères Etoiles. Sa seule famille.
    La jument noire s’arrêta. Elle crut entendre un bruit. Elle scruta l’horizon, les oreilles dressées, attentive au moindre bruissement de feuilles. Une petite brise souffla, elle apporta aussi tôt une odeur inconnu. Ses oreilles pivotèrent en arrière, on la suivait. Elle baissa la tête et fermi les yeux. Elle se concentra sur l’odeur, le bruit des pats de l’inconnu et même le tout léger tremblement du sol. Des bruits de sabots, une odeur équine, c’était un cheval. Et même une jument. Elle avait forcé l’allure depuis peut et se rapprochait de plus en plus. Elle attendait qu’elle se rapproche, que la noire apparaisse dans le champ de vision de l’inconnue. Quand elle sut qu’elle était à la bonne distance elle tourna très lentement et légèrement la tête, et lui glissa un regard. La jument n’était qu’à une dizaine de mètre d’elle, c’était une jument svelte à la robe laiteuse. La pupille sombre de Fallen reflétait la lueur de sa Mère et de ses Frères, un regard glacial qui vous transperce l’âme. Un regard qui vous dissuade tout contact avec la jument noire. Celle-ci, après avoir plongé se regard dans celui de la jument blanche, se détourna et continua son chemin comme si de rien était.

    [Très insensible ma jument xD]
Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 21
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]   Mer 12 Mai - 13:49

[J'aime ça :D]

Peux-tu ne vivre que de ça ? Peux-tu ne vivre que de toi ?


Oui, en effet, ce fut un regard atroce. D'abord, ce fut comme si un fantôme errant, une âme vagabonde, se tournait vers elle et la dissuadait de s'approcher, n'acceptant aucun lien ni aucune relation quelle qu'elle soit. Une sorte de grâce spectracle avait émané de ce regard, plus surnaturelle que rationelle. Cela valut un infime frisson à la petite blanche, non pas de peur, mais de respect et d'intrigue. Cependant, la deuxième impression qui en sortit ensuite fut que ces yeux étaient des yeux de douleur, de tristesse qui cloue au sol et qui rabat les ailes le long des flancs. Le regard dur et glacial lui semblait presque empreint d'une pauvre tendresse de celle qui souffre et qui se tait. Néanmoins, tout cela n'était que de vagues supputations.
Scylla s'était arrêtée quand la noire s'était retournée, mais à présent sa curiosité était à son comble. Elle se battait intérieurement, partagée entre son désir de s'approcher et celui, habituel, de garder ses distances.
Finalement, après un moment de flottement, elle se campa sur ses postérieurs et exécuta un lent demi-tour, retravaillant la même terre de ses sabots fendus. En fait, elle ne faisait que revenir sur ses pas puis dévier lentement vers la gauche, accélérant l'allure tant que la noire ne pouvait l'entendre. La blanche ne faisait que la contourner. Mais c'était plus fort qu'elle. Elle avait beau être lourdement handicapée par ses propres peurs et problèmes, elle aimait beaucoup les gens, où plutôt était très intéressée par les rapports qu'elle pouvait avoir avec eux ou qu'ils avaient avec les autres en général. Elle ne savait pas d'où cela lui venait, elle ne s'en rendait pas vraiment compte non plus. L'essentiel de sa vie était constituée d'observation, et elle essayait de s'en bien porter. Très vite, elle arriva à la hauteur de l'autre, mais elle était à une vingtaine de mètres sur sa droite. Elle ronfla des naseaux, secoua la tête. Elle ne cachait plus sa présence.

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]   Jeu 13 Mai - 12:55


    Pourquoi s’attaché à des personnes, des êtres vivants, des chevaux que l’on nomme « amis », « famille », alors qu’un jour tout sera finit ? Rien est éternelle, tout se détruit, sauf la mort. La mort, elle est toujours là, toujours présente quoi que l’on fasse pour la repousser. Elle gagne toujours son combat.
    Elle est déjà morte. On la déjà tué. La mort à déjà gagner. Son âme est déjà dans l’haut-delà.
    La jument noire marchait toujours devant elle. Elle avait sentit que l’inconnus avait arrêtée de la suivre. Fière de son moyen de dissuasion elle avait esquissée un léger sourire en coin. Elle était tranquille maintenant. Mouais, elle avait parlée trop vite. La blanche l’avait contournée et elle se trouvait à sa droite. Elle ne cachait pas sa présence. Fallen leva les yeux au ciel. On ne peut pas rester tranquille ici ?! Elle tourna sa tête vers l’inconnue et à travers les hautes herbes elle reconnut la silhouette blanche de la jument. La noiraude s’arrêta et se mit à « relooker » l’inconnue. Elle ne bougea pas. Etrange, c’était surement la première fois qu’un autre cheval voulait rentrer en contact avec elle. Cette sensation était plutôt blizzard. Elle ressentait comme une gêne, elle n’avait jamais parlée normalement avec un inconnu, style : « bonjour, comment ça va ? », elle préférait les évités. Cette idée de parler avec une autre personne commençait à être tentant. Et puis cette jument qui voulait la rencontrer… Fallen Angel ne savait plus trop quoi faire, elle décida de ne plus bouger et d’attendre.

    [Holala, mon inspi’ m’abandonne… Sale lâche ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
BlackBerry
Blacky - Chien : D
avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 21
PUF : Pocket
Date d'inscription : 04/08/2008

Feuille de Personnage
Nombre de topics en cours:
Mode Rp: Envie de rp *_*

MessageSujet: Re: La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]   Lun 24 Mai - 7:07

[C'est parfait :) ]



Se battre avec espoir, même un infime espoir,
C'est là que réside ton mérite,
C'est là que tu vaincras. Toi, tu peux encore gagner.



Toute bonne chose avait une fin, oui, et parfois même une fin bien cruelle … Et pourtant, les souvenirs, si maigres soient-ils, les souvenirs de bonheur et de tendresse n'étaient-ils pas un précieux trésor à préserver ? N'étaient-ils pas une promesse de vie, de renouveau, une promesse de les voir fleurir à nouveau ? Même si ces graines étaient toutes petites, assez atrophiées par le rude voyage, elles arriveraient toujours à bon terme et prendraient racine dans ce nouveau sol vierge. Seulement elles avaient besoin de nous, de notre espoir de fou, de notre protection, de notre amour et de notre honorable existence, car oui, toute vie avait son mérite. C'était complexe, c'était dur à admettre, et pourtant, n'était-ce pas ce qui nous maintenait quand même en vie ?

Scylla tangua sur ses pieds un moment, se mordant doucement les lèvres, pendant que la grande noire la dévisageait une nouvelle fois de ses grands yeux sombres. Cependant elle restait bien plantée là où elle était, maintenant résolue à ne pas quitter la noire avant d'en avoir su un peu plus. Elle s'aperçut cependant que l'autre ne bougeait plus, restait en face d'elle sans même la dissuader. Un mince sourire de soulagement et d'une gaieté plutôt enfantine se dessina sur les lèvres gercées de la blanche. Cette attitude de la noire était comme une invitation silencieuse à venir la voir, ne serait-ce qu'un peu, sans pénétrer dans son intimité, juste pour qu'elle voie qu'elle n'était jamais seule. Scylla mit son poids vers l'avant et marcha vers elle sans se presser, balançant sa queue sale de part et d'autre de ses flancs. Elle était contente que la noire ait accepté sa présence. Cela lui faisait du bien. Même si elle aussi avait ses inquiétudes, ses haines et sa maladie, elle ferait de son mieux pour lui être agréable. Enfin, elle arriva à la hauteur de l'autre et s'arrêta, légèrement désemparée parce qu'elle aussi n'avait guère l'habitude des formules de politesse et des conversations futiles. Elle ronfla un peu des naseaux, chercha sans l'agresser le regard de la noire, puis, cela sortit sous l'impulsion la plus naturelle qui soit, sur un ton un peu rauque et grave, mais doux à entendre :

- Pouvons-nous marcher ensemble ?

___________________



Personnages fixes.
Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Lune et les Etoiles l’accompagnent. [L]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles
» Aragorn ~ J'ai perdu la lune à essayer de compter les étoiles || 1er Janvier
» Vanessa ? Vise toujours la lune, car si tu la rate tu tomberas dans les étoiles.
» Qui cherche la lune ne voit pas les étoiles || P.V.: La mienne, d'étoile - Uren [Finit]
» Un soir de pleine lune
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l i f e h o r s e — Le RPG. :: Beginning. :: Règlement, contexte, MAJ et nouveautés. :: Archivage. :: x Archives du jdr-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit